29 août 2008

Pas de péché sans rédemption...

video

671 - Suite du post 667...

Sin en anglais veut dire péché... Pas de péché sans rédemption, forcément. Cette fessée (celle de la première séquence) vaut le coup d'œil...

Et devrait parler à certaine(s)... (d'ailleurs, c'est fait...)

Je vous propose là le film en basse qualité... Deux séquences distinctes, comme vous allez le constater...

Pour en voir d'autres avec une image de bien meilleure qualité, passez donc faire un tour chez eux... Car le site Spanking Internet Networks vaut le détour et les punitions méritées - comme celles que reçoivent cette petite brunette insolente ou l'autre demoiselle du second film - ne sont pas franchement simulées...

17 commentaires:

  1. Aquarelle29/8/08 21:15

    On se demande s'il va s'arrêter un jour le gars qui fesse la malheureuse fille , si je lui en faisais autant il verrait ce que ça donne de recevoir une pareille correction non mais !!! je veux son adresse et son numéro de tel !
    Aqua!

    RépondreSupprimer
  2. la fessée dure 11 minutes,1200 claques très appuyées et les fesses portées au rouge violacé.
    Quel péché a bien pû justifier une telle correction ? Pourtant,à la fin,la fille semble reconnaître l'avoir méritée !

    RépondreSupprimer
  3. C'est aussi ce que je pense en regardant ces punitions filmées interminables... Ces filles pro prennent-elles des trucs, des baumes ou des pommades invisibles pour insensibiliser la peau et subir des raclées aussi fortes ?

    j'ai déjà donné des fessées mémorables, mais là j'ai plus l'impression de voir un métronome.

    Bien que surprenante fessophile et courageusement endurante (surtout quand c'est mérité) Il me semble qu'Elle aurait crié grâce (bien) avant.

    Mais je me serais de toute façon arrêté plus tôt... Le record de 15000 claques n'est pas ma priorité. Quelques dizaines bien senties, par contre...

    ... avec un temps de latence pour recommencer un peu plus tard...

    RépondreSupprimer
  4. Même un métronome aurait plus d'humanité, en bout de course, il ralentit de lui-même....Petite question, je ne comprends pas trop l'Anglais, qu'a bien pu faire la petite malheureuse pour mériter un tel châtiment ? Sa voiture n'était pas prête et lui n'a pas apprécié qu'elle soit mécontente ? ? Ben miiiiiiiiiince alors....

    RépondreSupprimer
  5. @ anonyme que j'aurais préféré avec un pseudo... (onglet "nom/url" et on met ce qu'on veut)

    Bah; oui, la voiture... Un truc sur l'arrogance et l'obéissance, les filles qui ont besoin de se faire remettre en place parce qu'elles ne tombent jamais sur un os...En réalité, traduire l'ensemble n'offre pas grand intérêt. Ces séquences ont besoin d'un point de départ prétexte...

    RépondreSupprimer
  6. Je préfère l'anonymat,alors pourquoi m'en priver si j'en ai la possibilité ? Je suis d'accord, après tout le scénario n'a guère d'importance....Une chose m'étonne cependant....Pourquoi la fille ne réagit-elle pas plus,je trouve agaçant de la voir s'étaler sur les genoux du méchant Monsieur énervé sans qu'elle manifeste plus de réprobation, elle bouge à peine, çà fait un peu tas de viande, pas très excitant pour un homme je trouve....

    RépondreSupprimer
  7. Bah, un pseudo permet de conserver l'anonymat que vous semblez vouloir garder à tout prix, tout en s'identifiant au fil des interventions.

    Mais le plus chiant est de ne pas savoir du coup si on répond à un homme ou une femme. Vous signeriez Tartempion, ou Folasse que ça ne changerait pas grand chose pour vous.

    "Mais pour moi ça veut dire beaucoup..."

    RépondreSupprimer
  8. Je ne pense pas qu'il soit si important de connaître le sexe de vos lecteurs Monsieur E,sachez néanmoins que vous parlez à un adepte convaincu des bienfaits de la fessée. Salutations.

    RépondreSupprimer
  9. Vous pensez ce que vous voulez, la portée est finalement très réduite, puisque c'est anonyme, donc sans réel intérêt.

    On peut tout dire masqué, si on veut. Louer à l'excès, attaquer, contester, polémiquer, critiquer, encenser ou démolir le travail des autres, insulter ou ergoter... C'est vite stérile, je le crains.

    Même si en l'occurrence ce n'est pas du tout votre façon de faire...

    Bref, "important", ça ne l'est pas pour vous que je ne connais pas, mais ça l'est pour MOI qui passe du temps à concevoir et écrire ce blog... C'est toujours plus intéressant d'avoir des interlocuteurs "identifiés" à qui répondre, pour un suivi de dialogue constructif...

    Vrai aussi que ce n'est pas essentiel, vous avez raison, alors revenons au fond.

    RépondreSupprimer
  10. le pt'it Jean-Jacques31/8/08 17:22

    FESSEE auusi LONGUE.Je me répète: voir aussi à propos du POST 662.
    On découpe en petites séquences et on repasse certaines. Procédé de montage. Je n'en ai pas la certitude, mais n'est-ce pas une possibilité?
    CORDIALEMENT PJJ

    RépondreSupprimer
  11. Il y a aussi la possibilité de deux caméras, chacune filmant la même chose sous un axe différent... et au montage donnant l'illusion de la longueur.

    Il faudrait demander les "trucs" et "astuces" des spanking movies à une fille comme Pixie, par exemple... Mais je ne suis pas certain qu'elle donne tous les petits secrets de son art.

    Et il reste la possibilité que ce soit des fessées "vraies", sans truquage de quelque sorte que ce soit...

    RépondreSupprimer
  12. le pt'it Jean-Jacques1/9/08 11:27

    *guigus a dit*/la fessée dure 11 minutes,1200 claques./ J’avais estimé à 1320 , sur le rythme de 2 claques par seconde, ayant compté 10 claques sur une séquence de 5 secondes.
    Vous aviez compté précisément tout au long du film?
    Un rythme n’est pas immuable, sauf à s’aider d’un métronome , et des pauses sont nécessaires pour les déshabillages ou les remises en place, dont ne tenait pas compte mon estimation.
    Voyez comme cette fessée très réussie dans son style intrigue et nous amène à nous poser des questions d’ordre technique et arithmétique .
    C’est une dure fessée qui dure , peu importe au final les 1200 ou 1300 , elle reste vivante : la fessée ! Et la fille aussi…Et il en faut pour tous les goûts ; si on n’a pas apprécié ce choix pour ce film on peut sur ce même blog trouver plus léger…ou aller voir ailleurs ! CORDIALEMENT PJJ.

    RépondreSupprimer
  13. le pt'it Jean-Jacques1/9/08 16:42

    Fessée –marathon , en quelque sorte. Une nouvelle catégorie ? des concours en perspective ?
    Celle-ci reste néanmoins érotique et plaisante. .. à regarder.
    Quant à la pratique à laquelle chacun s’adonne, quand il en a la chance, c’est autre chose.
    On peut visionner ce film sans pour autant agir de la sorte sur le terrain…ou sur les fesses de la dame.
    Les films sont conçus pour être regardés et créer des émotions, pas comme des modèles à respecter.
    Et ce blog nous propose un choix suffisamment varié,et des fessées plus légères,par exemple, pour que l’on délaisse ce qui nous plaît moins .MERCI à vous E. ,pour vos choix, qui bien souvent nous comblent, et qui restent les vôtres.Les mécontents peuvent effectivement se mettre au travail et tenir leur propre blog.Cordialement PJJ

    RépondreSupprimer
  14. Ce qui me choffonne dans ces jilois fims que je vois avec un peu de retard c'est la fin de la punition .
    Une femme convenablement fessée, à mon sens et sautent oas sur ses pids dès la dernière claque reçue ;
    au contraire elle reste plaquée sur les genoux 10 à 30 secondes pour s'assurer que la punition est bien finie.
    Elle ne rhabille pas en deux temps et trois mouvements
    Cette opération se passe généralement dans un lourd silence et avec une solemnelle lenteur .
    Une petite grimace est esquissée en remettant le slip.
    cela me laisse reveur...

    RépondreSupprimer
  15. @ Athos95: Oui, dans la vie, nous avons tous nos petits rituels et nos expériences permettent de faire la différence.

    Mais... Ici, c'est du cinéma, avec des "acteurs" qui "jouent"...

    On ne peut pas comparer ça avec les émotions et les ressentis de la vraie vie, forcément.

    RépondreSupprimer
  16. garce49@hotmail.fr15/6/11 12:33

    Cette magistrale fessée est fantastique: tout y est: l'arrogance féminine, le besoin tout masculin de vouloir montrer qui commande, une raclée d'anthologie, des fesses toutes rouges et cerise sur le gateau, une fille totalement vaincue.

    Pour avoir déjà reçue des bonnes corrections, au bout d'un moment la douleur devient supportable. Le meilleur moment dans la fessée c'est ce jeu e chat et souris pour savoir qui va flancher le(a) premier(e): la femme si son seuil de resistance à la douleur est franchi ou l'homme s'il est endurant ou s'il fléchit sous la fatigue du bras.

    Ici je ne pense pas que la scène soit coupée et artificiellement rallongée mais plutot que si le gars soutient la cadence il claque de moins en moins fort.

    Concernant la fille, nous n'avons pas la même resistance à la douleur et plus la fessée dure, plus la douleur d'une fessée devient supportable.

    Pas besoin de traduire les dialogues: même si ils surjouent maladroitement tous les 2 leurs personnages, elle est parfaite dans la pouf hautaine à souhait et lui parfait dans le gars à qui il ne faut pas les lui casser :)

    RépondreSupprimer
  17. Je partage pleinement votre point de vue. Certes mal joué mais une vraie fessée, et comme vous, je sais que la douleur se maîtrise, de même que l'accoutumance, évidemment...

    Au passage, il vaut mieux un pseudo qu'une adresse mail, à moins que ce ne soit intentionnel et arrivant sur une boîte "discrète"... Ce qui doit être le cas au vu du pseudo, évidemment... ;=)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS