25 octobre 2020

"Amour ou amitié" ? Cornélien...

3523 - "Celles qu'on n'a pas eues..."

En reprenant le titre d'un film de Pascal Thomas... Pour rappeler que certaines rencontres dans nos vies n'aboutissent pas toujours comme on aimerait. Au gré des aléas qui nous entraînent vers d'autres registres, d'autres jeux... ou "d'autres", tout court.

En amour en tout cas, même si on s'en affranchit régulièrement, on sait pertinemment qu'il est primordial d'être les deux "au même endroit, au même moment" pour que ça existe. Trop souvent, on se croise à contre-courant: elle est libre, il ne l'est pas, il l'est, elle ne l'est plus. 

Un classique du genre. 

Et puis parfois, une évidence: c'est Elle, c'est Lui. 

Il m'est arrivé de me tromper, aussi. De faire, dans mes errances, ces fameuses "erreurs de casting" dont je parle parfois. Pas toujours inconsciemment, car la chair est faible et même en sachant par avance qu'il ne faut pas, on y va quand même. Parce qu'on en a besoin, ou envie... ou les deux. Oubliant momentanément d’écouter cette lancinante petite voix intérieure, celle de la raison qu'on aimerait tant contredire et qui nous psalmodie ("arrête tes conneries, tu veux !") qu'on va évidemment droit dans le mur. 

Et on y va bien.

Avec elle, c'était autre chose. Une évidence, un vrai coup de cœur. Dans tous les domaines et évidemment "celui-là !"

On s'est approchés des mois durant et un beau jour, quelques années plus tard, on a enfin pu passer du temps ensemble "en vrai", flirtant ouvertement à demi-mots et force allusions (quand on se trouve sur un forum dédié, on sait où on va dans ce domaine, c'est toujours ça de gagné...) se cherchant un peu... et comme j'étais "libre", je suis encore plus aisément tombé sous le charme de son sourire et de son regard bleu, me projetant avec facilité dans une suite, des désirs, un avenir... Oubliant que pour danser la valse, mieux vaut être les deux dans le même pas.

Elle m'aime. Beaucoup. Mais ne "m'aimait" pas. Elle me l'a dit. Bon, évidemment ça pique un peu... Tout en usant de prosélytisme insidieux arguant "tu as tort, que je suis un type formidable et qu'on aurait pu... " Avant de se rendre à l'évidence. L'amour, ça ne se commande pas.

Bref. Elle avait raison. Je crois que ni elle, ni moi n'avions envie de vivre une histoire facile sans lendemain, qui serait probablement déjà terminée. Parce qu'il faut la réciprocité pour avancer. On peut se laisser aller une nuit, mais si on le regrette au réveil ? On a évité ça.

Elle a choisi un autre chemin: rester proches. En devenant la plus sincère et fidèle de mes amies. 

Pour la vie. 

Du coup, je l'ai dessinée et le résultat est en Une. Comme elle est... Ou plutôt, comme je la transforme graphiquement dans d'érotiques pensées...

On ne se refait pas.

"Amie pour la vie" ? Je sais pas vous, mais je crois que finalement, c'est préférable à être une "amante effrénée, mais juste quelques semaines" !

Dessin: "Amoureuse à l'Ouest...“ © Stan/E. - 2020

19 commentaires:

  1. Elle est magnifique. Son regard me fait fondre. Ses cheveux, la position de ses mains et la robe à fleurs. Je craque sur les femmes avec des robes à fleurs :)

    Joli témoignage sinon. Par contre, je suit incapable de répondre à la question n'ayant jamais été la "meilleure" amie d'une personne que j'aurais pu désiré (e) et n'ayant jamais non plus été une amante de quelques semaines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la rouée m'a fait remarquer que ce sont des feuilles de... cannabis, ce qui justifierait d'autant plus sa punition... Moi, j'avais juste pris un motif que je pensais anodin, sans y voir le mal, quoi...

      Supprimer
    2. J'y vois plutôt des feuilles d'érable du Japon pour ma part :)

      Supprimer
    3. Sur mon ordi et dans le logiciel, c'est bien "érable"... Mais la vilaine y a vu du cannabis, ce qui en dit long...

      Supprimer
  2. Juste magnifique dessin et amie. Il faut bien s’amuser un peu. J’aime l’interprétation érotique c’est délicieux...

    RépondreSupprimer
  3. Finalement vous avez la réponse à la fin du post. Mon meilleur ami a été mon amant avant il y à longtemps mais c’est rarement fluide et simple. J’aurais gardé l’ami sans hésitations...

    RépondreSupprimer
  4. Un ami avec les mêmes envies et délires peut créer une vrai complicité, qu’il serait dommage de gâcher pour un instant volé, qui serait fade au final.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis sans doute exagérément optimiste mais j’ai tendance à penser sincèrement que un amant/amante passionné(e) et effréné(e) est moins spécial et précieux qu’un(e) véritable ami(e) complice et présent.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas si j'ai jamais eu des amis hommes proches avec qui je n'ai pas couché. C'est peut-être aussi le fait que la plupart de mes amis de jeunesse se sont avérés gays! Et ensuite j'ai continué d'avoir des amis de la même orientation. Je n'ai donc jamais eu à me poser cette question, amant ou ami.

    RépondreSupprimer
  7. Quel billet tout doux...
    Merci pour ce partage.
    Oui, je reste persuadée que parfois il faut savoir mesurer (apprivoiser) l'empire des sens et ne pas y succomber si on pressent que quelque chose de plus précieux se dessine derriere...
    L'amitié est aussi une histoire d'amour et nous pouvons aussi être enrichis par ces gestes fantasmés que nous n'avons pas fait naître dans la réalité.

    "Moi insolente ?" sourire.

    RépondreSupprimer
  8. Insolente à fond. Il te faudrait de temps à autre une fessée magistrale donnée par un homme qui sait l'administrer, pour l'ensemble de ton œuvre !

    Et comme tu me connais... Je dirais bien un truc sur ce "quelque chose de plus précieux qui se dessine derrière", mais ce serait probablement jugé un brin tendancieux. Comme je dis, on ne se refait pas.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis d'accord.
    Il ne devrait pas tarder... Les planètes sont allignées... La pleine lune devrait apparaître sous peu.

    Quant à tes allusions honteuses... Je m'y attendait (évidemment)
    Vilain va!

    RépondreSupprimer
  10. Je ne vous connais pas amoureuse mais vous avez raison il peut être très vilain même quand il le veut. C’est totalement scandaleux Stan, on est pas habituées à cela. Rire 😜

    RépondreSupprimer
  11. Mademoiselle G, effectivement, si vous me connaissiez, vous ne m'auriez pas attribué une minuscule. :)
    (je taquine)

    Oui c'est un vilain de grande envergure.
    Une amitié que je dois à DD (qui me manque un peu.) J'y repense souvent avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  12. Si ce sont des souvenirs agréables et que vous y avez trouvé et gardé un ami Amoureuse alors je comprends qu’elle DD vous manque. Bien joué avec cette jolie robe et ces feuilles de canabis ...

    RépondreSupprimer
  13. On t'empêche pas de revenir Vilaine. Le "petit frère de DD" Déculottées est bien aussi. (Je t'avais réinitialiser ton mdp). Christal.

    RépondreSupprimer
  14. Coucou ma belle !
    Ça fait plaisir !
    Oui... Ce n'est pas faute d'avoir essayé mais sans succès ����

    RépondreSupprimer
  15. Récrée en un, non ? Cela peut être intéressant enfin vous faites comme vois voulez.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS