12 octobre 2020

L'heure du choix !


3519 -
"État(s) d'esprit..." 

C'est une amie. Intime. Je lui demande quand est-ce qu'elle pense mériter (ou avoir besoin) d'une bonne fessée... 

Elle réfléchit et me répond: 

“Cela dépend de l’envie du moment, de ma dernière fessée reçue... et en fait de tellement de choses. Si je suis apaisée ou tendue... Si je veux être douce et câlinée ou garce et malmenée. Ce qu’il veut et décide, surtout !

Vais-je oser (et parvenir) à m’abandonner totalement et entièrement sans rémission à lui, à ses mains et ses bras ? 

Et Lui... Va-t-il réussir à se laisser glisser, être ferme, doux, sans la moindre concession afin de prendre le pouvoir, me posséder, intégralement... et en jouir, délicieusement ? 

Bon soyons clair: finalement JE gagne à chaque fois car consciemment ou pas, je la cherchais. Mais il y a une autre vision des choses : IL gagne car il voulait me la donner et l’a fait. 

En fait, tu sais quoi ? Je crois qu'on y gagne sans doute tous les deux un moment intense et cet indéfinissable trouble partagé qui me laissera penaude, vaincue, pantelante, rougie et contrite à un moment donné, comme à chaque fois.... 

 Ça te convient comme réponse ?“ 

 Euh.. Oui. 

Texte © G - Photo: © ?

13 commentaires:

  1. Il y a de mauvaises réponses ? Pas permise ou acceptable?

    RépondreSupprimer
  2. En tout cas si c’est désiré, passionné et que cela claque, moi ça me convient!

    RépondreSupprimer
  3. Mdr ta réaction! Enfin ta réponse...
    Je comprend bien.

    RépondreSupprimer

  4. Cher Stan si c’est amie est une amie intime, vous ’en trouvez rassurée car je me suis demandée un instant si vois posiez ce type de questions à toutes vos amies. Je vous taquine, un brin de légèreté ne peut que nous faire du bien. 😋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mlle G: mais vous connaissez bien la personne, hein...

      Supprimer
    2. Oui avec me temps je la connais bien. Mais je me suis bien marrée en vous imaginant poser la question à toutes les femmes de votre entourage plutôt un tantinet fébrile et excité par tout cela.
      On ne se refait pas.

      Supprimer
    3. Bah non, je ne suis pas nécessairement fébrile, j'assume. Et je suis curieux, comme toujours...

      Supprimer
  5. Mais ce sont mes délites personnels et c’est ce qui m’a fait incongru et l’irréel du telle situation. On s’amuse comme on peut et je suis bien barrée parfois mais je bine vous imagine/vois pas en pervers polymorphe et tremblotant. Mon imagination aime me faire divaguer parfois en passant de l’érotisme trouble à une scène plus comique ou burlesque mais je ne la confonds pas à la réalité.
    C’est sûrement une manière pour moi de prendre parfois des distances avec tout ce qui nous entoure.

    RépondreSupprimer
  6. Et je préfère toujours une personne qui assume ses envies celle qui les cache et finis rongé par la frustration et l’envie.
    Je l’apprécie toujours autant chez vous. De ne pas être dans les faux semblants et le paraître en permanence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci était pour le post sur l’alibi, les joies et plaisirs...

      Supprimer
  7. Ce que femme veut .... Sourire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ame: elle l'obtient sûrement, parce que par opposition, "ce que homme veut" est un axiome qui lui ne marche pas.

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS