16 septembre 2020

Le Maître de Nu-West !

3518 - "Le producteur fesseur !"

Vous en avez forcément vu passer sur les sites de streaming, de ces petites productions US, et d'ailleurs j'en ai souvent proposé ici, image floue, parfois parasitée et bande-son calamiteuse. Mais très excitantes par ailleurs... Ça vient de Californie...

Nu-West devenu ensuite Nu-West/Leda Productions, est une maison de production américaine de vidéo de fessées créée à San Marcos en Californie à la fin des années 70 par un certain Ed Lee dont le vrai nom est David Nielson. Né en 1939, Lee, ex-sergent des Marines ayant servi au Viet-Nam a lancé sa compagnie quelques années après son retour au pays après la chute de Saïgon. 

Il est mort en janvier 2013 à 73 ans, des suites d'un cancer...

Si on excepte les films d'avant-guerre réalisés en France par Ostra, dont j'ai déjà parlé, on peut dire qu'Ed Lee est considéré dans le milieu comme un des premiers à avoir tourné des images de châtiments corporels et bien entendu de fessées en en faisant une quasi industrie. Ses premiers films, sans le son, ont été tournés en Super-8 vers 1978, mais très vite sa société grandit et produit des cassettes vidéos plus élaborées qui enchantent les amateurs...

Dans les années 90, la maison produit énormément et se lance dans les DVD et la vente en ligne en profitant de l'expansion d'internet. Les thèmes sont divers, M/F et F/F avec des punitions plus ou moins longues et intenses basées sur de petits scénarios plus ou moins élaborés, allant jusquà recréer d'hypothétiques châtiments corporels judiciaires avec des scénarios tenant sur une feuille de papier à cigarette et dans lesquels la police fesse les contrevenantes, il faut admettre que c'est plus "sympa" que le taser ou le LBD...

Le gars Lee paye de sa personne (sic) et apparaît dans près de la moitié de sa production. La plupart des films tournés le sont chez lui dans sa maison de San Marcos, souvent dans des pièces nues sans décor ni mobilier, mais aussi dans les différentes chambres de la propriété, son garage, les extérieurs ou encore les écuries...

Avec près de mille (1000) titres, la compagnie est connue pour ses fessées effectivement non simulées mais aussi pour le côté plutôt cheap des tournages. On est ici typiquement sur des "home made productions" à petit budget, autant au niveau des prises de vues, que de la mise en scène ou des éclairages. 

Et je ne parle même pas de la prise de son, les innombrables films qu'on trouve sur le net sont d'une sonorité épouvantable, souvent des repiquages sur des cassettes, sans doute passablement usées...

Lee s'est retiré du spanking game en 2012, au moment on lui a diagnostiqué un cancer en phase terminale. Il est mort le 6 janvier 2013. 

Après sa mort, c'est son ex-épouse Debra, elle-même apparaissant très souvent en fesseuse stricte de jeunes filles mal élevées dans leurs productions qui est devenue PDG, mais elle a été contrainte un an plus tard de céder son poste à un de leurs employés, un certain Dustin Deon, après une bataille judiciaire dont je n'ai pas tous les tenants et aboutissants. (en fait, si, en cliquant sur le lien quelques lignes plus haut)

Selon elle, le déclin de "l'après Lee" dans la qualité des productions est une des causes de ce conflit, terminé par la reprise d'un gars n'y connaissant rien, ne s'est jamais impliqué dans les films, et n'était là que pour le fric..

"Dustin did nothing except drain a lot of cash from the corporation. He had no experience, interest, or even the motivation to do what it takes to run a business. On top of that, he was never even into our scene..."

Parmi les figures notables, on retrouve les noms de Debbie, Anne Bowman, Joanne et Julia Jameson, Stephanie Locke, Kiri Kelly, Tanya Foxx et Lili Xene, mais aussi Dallas, qui créera ensuite son propre label “Dallas Spanks Hard“. tout comme Jennifer Brooks d'abord passée sur les genoux d'Ed Lee's avant de lancer sa propre compagnie, Brooks Applications. Eve Howard a aussi commencé chez Ed avant de lancer Shadow Lane

Nu-West a aussi lancé des magazines sur le sujet, avec des photos, des BD et des textes... Aujourd'hui, le catalogue comprend principalement des DVD et des comics, et le patrimoine récupéré, mais dont la qualité d'image et de son laisse à désirer...

Et Debra dans son interview explique clairement que selon elle, à la suite de cet imbroglio judiciaire néfaste, à ses yeux Nu-West n'est plus désormais qu'une coquille vide....

3 commentaires:

  1. Que dire Ed Lee savait y faire assurément et il était terriblement vigoureux. Je crois l’avoir toujours vu utiliser sa main et toujours avec passion parfois une sorte de frénésie mais je l’ai toujours senti concerné et appliqué... Il en faudrait plus comme lui.

    RépondreSupprimer
  2. Après avoir vérifier par moi-même Ed Lee utilisait aussi des instruments brosse, paddle...

    RépondreSupprimer
  3. vous semblez fort bien renseignée mademoiselle G.. !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS