04 octobre 2008

Politiquement "incorrect" ou pas ?

731 - "African way"... La manière Africaine.

J'avoue une certaine gêne, un peu idiote. Des relents de "case de l'oncle Tom" et un certain malaise incontrôlable, probablement lié au politiquement correct ambiant. "Touche pas à MA pote !"...

J'ai pourtant déjà vu souvent l'inverse, un noir faisant l'amour à une blanche, la fessant très fort ou lui enfonçant sa queue entre les fesses, gaillardement. Voire tout en même temps. le contraste charnel trouble. Ebony and ivory. Chaud. Sexy.

Ou même une robuste femme africaine corrigeant vertement une fille à la peau claire.

Mais une fille noire fessée ? Par un blanc ?

Images fortes que celles de cette Camerounaise qui - dit le texte - souhaite retrouver les émotions liées aux fessées reçue dans son enfance à Yaoundé. On fesse en Afrique ?

Là, elle a 24 ans, la jolie Elsie, et son correcteur n'y va pas de main morte.

Beauté callipyge et sculpturale, des fesses fermes magnifiques qu'on dirait de marbre et les marques sur la peau. Blanches... Différentes "réactions" cutanées (cul tanné...) évidemment. Bien sûr que c'est "rouge" !

Qui pense qu'on n'attrape pas de coups de soleil quand on est noir ?

J'ai l'habitude de la carnation et des rougeurs que prennent les femmes blanches après une bonne fessée et n'ai jamais eu l'occasion de jouer à ces jeux troubles avec aucune jeune femme africaine.

Pas par manque de désir de ma part, au contraire. Mais pas eu l'occasion, tout bêtement. J'étais trop jeune, 15 ans à peine lors de mes deux ans passés en Afrique, il y a quelques lustres. Et ensuite, la vie ne m'a que rarement mis en situation de séduire une fille noire.

La mixité n'est pas quelque chose de simple de toute façon. On ne se mélange pas tellement dans nos milieux bourgeois traditionnels. Aucun racisme là-dedans, juste une méconnaissance mutuelle. D'un côté comme de l'autre.

Et puis il y a trois ans, une relation virtuelle avec une jeune femme qui vivait à Paris mais est retournée en Côte d'Ivoire depuis et avec je communique, de loin en loin... Belle, black et pas la langue dans sa poche. Un jeu de temps à autre, des émotions.

Elle aura sûrement un avis éclairé sur ce petit film.

8 commentaires:

  1. C’est drôle que vous évoquiez le malaise face à la différence de peau. Moi c’est « l’homme noir » qui baise la ‘femme (oie...) blanche’ qui me semble complètement hors de propos et image d’un colonialisme daté.
    Les images que vous montrez ne me choquent aucunement. C’est juste dommage de constater que l’on ne verra jamais le ‘rose, rouge’ de la carnation. Mais la douleur et le plaisir restent les mêmes.

    RépondreSupprimer
  2. se choquer c'est du racisme à l'envers .
    Cette femme est superbe ... et phantasmer sur une noire pourquoi pas ?
    Ce qui m'agace dans ce film comme dans de nombreux autres , c'est si les coups ou claques sont manifestement réels ; le bruitage est manifestement faux.
    Tous les instruments font le même bruit mains strappe ou canne.
    Comment cela se faisse ou se fesse?

    RépondreSupprimer
  3. Mais ça c'est mal terminé... Très mal, même.

    RépondreSupprimer
  4. En fait, je remets le sujet sur le tapis après avoir lu une lectrice qui s'insurge qu'il n'y ait que rarement des vidéos ou des photos de filles blacks pourtant tout aussi "concernées" que les autres ! Et j'avoue que ce sera intéressant de retrouver des avis sur le sujet...

    On n'en parle pas trop parce que c'est compliqué et qu'on peut-être accusé de maladresse, ou de racisme à l'envers ? Pourtant, les filles noires qui m'ont écrit, ça arrive, me disent qu'elles aiment AUSSI la fessée... Alors ? Vos avis m'intéressent !

    RépondreSupprimer
  5. Bien. Restons calme! Alors, je vous explique: on se fout de la couleur de la peau. Dans un sens comme dans l'autre et quelle que soit l'activité pratiquée. L'homme noir peut sauter ou fesser la femme blanche. La femme blanche peut fesser l'homme noir... Laisser aller votre imagination car une seule chose compte: que ça se passe entre adultes consentants.
    A partir de là, chacun fait ce qu'il veut avec qui il veut.
    Na!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis métisse, j'aime la fessée et si j'en crois mon expérience, je me mélange très très bien. Rires...
    C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de vidéos ou de photos avec des blacks, du coup, il m'est arrivé de me sentir un peu seule...
    pour info, mais je reconnais que la couleur café s'y prête, mes fesses deviennent roses, puis rouges et même cramoisies ( ha bah oui, j'ai regardé. ..). Par contre, les bleus sont plus de tons couleurs marrons. Ha mon avis, comme ça chauffe (si, si, je vous assure...) les mélanines font leur travail (elles pensent que je bronze ?).
    Mais bon si c'est pour une bonne cause (édification des masses, au droit à la fessée des femmes métisses quadragénaires. ..) peut être qu'un jour, je ferais une serie de photos...rires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah , des photos, mais je vous prend... au mot !

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS