15 janvier 2011

Que VOUS souhaiter ?

2153 - "Qu'allez-vous vivre en 2011, côté fessée ?"

Mais pourquoi ce blog ? Par réaction à un petit dictateur de forum qui m'a permis de comprendre en une après-midi d'échanges aigres par mail qu'il me fallait absolument mon propre espace et surtout pas poursuivre un parcours dans une virtualité de mauvais aloi qui ne menait nulle part, en tout cas qui ne me semblait pas en rapport avec les plaisirs que m'apporte en vrai dans ma vie la fessée, depuis des années et des années.

Un blog, c'est un truc assez narcissique où on parle de soi, SES expériences, SON ressenti. Bref, l'égocentrisme érigé en dogme et parfois en vertu. Même si ce dernier mot n'est peut-être pas adapté à un espace consacré à la fessée dans ses grandes lignes...

Ce que je raconte de personnel peut avoir valeur d'exemple, ou pas. C'est sans importance. Ce ne sont que des bribes sensuelles vécues ou imaginées, pas nécessairement adaptables à d'autres qui n'y verront pas la même chose que moi, loin de mes goûts. J'imagine qu'en me lisant, on peut s'y retrouver ou en être très loin, selon les moments. Comme pour moi en lisant les autres qui font peu ou prou la même chose que moi en écrivant leurs souvenirs ou décrivant leurs envies.

Car oui, je parcours beaucoup d'autres blogs. Certains me passionnent, d'autres m'irritent, c'est la loi du genre. Je commente assez peu. Pourtant et c'est paradoxal, rien en me plaît plus ici que le dialogue entre nous. Il arrive que plusieurs jours se passent sans nouvelles, que certains posts que je pense pourtant sujets à réplique ne suscitent pas de réaction immédiate.

Je m'interroge, du coup... Et puis ça repart.

Vous. Il y a des habitués, des nouvelles plumes, une forme de complicité épistolaire plaisante que je souhaite conserver. Par période, des lecteurs interviennent beaucoup avant de disparaître, d'autres font des passages brefs, certains utilisent des mots tranchants, donnent des conseils, envoient des dessins ou attirent mon attention sur des choses quei m'échappent, on a aussi quelques récriminations, des objections constructives, des critiques acerbes argumentées...

Mais heureusement et bien que l'accès soit libre, infiniment peu de spams, d'insultes ou d'attaques gratuites.

Je vous remercie toutes et tous de la qualité des échanges, qui tranchent avec l'indigence de certaines réponses lues ailleurs en d'autres lieux.

Il m'arrive de proposer d'envoyer des textes, des images, des ressentis. C'est ainsi que j'ai demandé à mes lectrices de poursuivre un texte ébauché par moi, une mise en place qu'il fallait conclure à leur manière. Même si ça cultive mon côté flemmard, en laissant bosser les autres, j'ai bien aimé vous lire aussi.

Question: pour celles et ceux qui rêvent de ces jeux, qu'avez-VOUS envie de faire en 2011 dans ce domaine précis ? Réellement passer à l'acte au-delà du virtuel, vivre des choses troubles. Fessées endiablées, corps à corps somptueux volés au temps, aux autres, à votre vie...

 Partagerez-vous les circonstances, raconterez-vous vos errances ?

It's open...
Dessin © Aslan

16 commentaires:

  1. Aloooors - Réellement passer à l'acte au-delà du virtuel - C'est faiiiit !
    - Vivre des choses troubles - aussiiiii...!
    - Fessées endiablées, corps à corps somptueux volés au temps, aux autres, à votre vie... Mince ! J’ai déjà tout fait en 2010 !!!
    Et bien pour 2011, il me reste qu'à creuser…

    Si un jour, j'ai des envies de raconter, j'ouvrirai un blog,... comme Stan ! warf warf !

    RépondreSupprimer
  2. "Réellement passer à l'acte au-delà du virtuel, vivre des choses troubles. Fessées endiablées, corps à corps somptueux volés au temps"
    C'est déjà fait, mais oui, encore, et toujours plus beau, toujours plus intense, mais ça dépend de Lui...
    "aux autres, à votre vie"
    Non, pas volés aux autres, car toujours avec Lui, ni volé à ma vie car ça en fait partie
    "Partagerez-vous les circonstances, raconterez-vous vos errances ?"
    Chez vous, peut-être, qui sait, au gré du temps et de mes envies...je l'ai d'ailleurs déjà un peu fait deci delà...

    RépondreSupprimer
  3. Je me demandais en lisant votre topic de ce matin si j’étais votre plus ‘vieille’ lectrice… :-)
    Probablement l’une des plus fidèles, ça c’est certain. Parce que ici je me sens un peu ‘comme chez moi’, parce qu’ici je vous lis et découvre chaque jour une prose intéressante, sensible et juste.
    Tous les sujets ne me font pas réagir mais je lis tout avec avidité et plaisir.
    En ce qui concerne le futur, rien de précis. De moins en moins de temps pour m’adonner à la rêverie, à la ‘réalité du sujet’, aussi. Actuellement c’est ainsi, mais demain...
    J’aime l’inconfort de l’imprévisible, de la surprise. Et me laisse toujours la possibilité d’aimer sans détour(s).

    RépondreSupprimer
  4. La passion de la féssée qui nous habite
    grandit et l'année 2011 sera axée sur ce sujet.
    Comme pour beaucoup de protagonistes le temps manque alors on recherche des situations et rencontres de qualité.
    Les hommes donnant ou femmes recevant (nous ne sommes pas switch) ne recherchant "que" la féssée avec l'avant le pendant et l'après ne sont pas facile à trouver.
    Beaucoup ayant détourné cette passion vers le sexe....

    Sinon je continue de vous lire mais j'ai du retard vu le moment ou j'ai découvert votre blog
    Je vous fais mes amitiés et vous envoie mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année; j'ose espérer que vous vivrez votre passion au gré de vos envies.
    Clara

    RépondreSupprimer
  5. En 2011... sachant que je suis anti-résolutions (que je ne sais pas tenir) et que je ne tienne pas à obliger qui que ce soit à me suivre (ça se joue à deux non ?)...
    Et bien si je devais faire un souhait en matière de fessée (seriez-vous Cher Stan tel le génie & sa lampe ?), ce serait de concrétiser dans le réel un joli fantasme de fessée orientale qu'un tendre ami m'a joliment conté en 2010... Le trouble est là mais il me manque forcément la saveur de la réalité.
    Mais vous au fait ? Quel vœu vous tient à coeur pour 2011 ?!!

    RépondreSupprimer
  6. Bon sang, tu m'as fait peur. J'ai cru en parcourant les premières lignes que tu allais annoncer l'arrêt de ton blog. Au moment même où je reprends la rédaction du mien, c'eut été dommage. On peut être déçu parfois de ne pas susciter des réactions à nos articles, mais je comprends parfaitement les lecteurs. Eux aussi ont une vie à côté et le virtuel a tendance parfois à se substituer au réel, bien que les deux parfois se rejoignent.
    Ce n'est pas à de vieux singes qu'on apprend à faire des grimaces. Nous savons, nous qui sommes de la même génération qu'il est beaucoup plus facile maintenant de pratiquer cette passion qu'à une époque pas si lointaine où la possibilité de communiquer sur le sujet était plus que restreinte. Il fallait faire alors les bonnes rencontres, oser parler à "l'autre" de notre envie, lui suggérer que peut-être que...
    La nouvelle génération est elle au moins consciente que les progrès effectués dans ce domaine sont considérables ? Je n'en suis pas si sûr.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne crois pas que ce soit ,vraiment, plus facile à vivre maintenant , vous savez. Entre ce qui ce qui "se montre" et ce qui se vit réellement , y a un goufre.Je n'ai jamais osé en parler à qui que se soit de peur de passer pour une maso, une femme battue. Sauf ici.
    Ici , où on peut tout lire , tout dire...
    Et , à moi , ça m'a fait un bien fou.
    Alors , mes voeux pour 2011, avoir encore le temps de venir ici, continuer à " m'instruire":D( sans rire , j'en apprends beaucoup ici art , litterature, cinéma, et même sur la mode!;D
    Vivre mes envies sans me sentir coupable ou anormale tout en étant en accord avec mes propres valeurs.

    RépondreSupprimer
  8. @ Emma: ni "maso", ni "femme battue", évidemment. Mais vous savez faire le distinguo. C'est vrai qu'au premier degré, on peut se tromper sur beaucoup de choses, finalement.

    @ les autres, merci. Je vois que nous sommes dans le même tempo, dans l'ensemble. Vous avez la chance de vivre des trucs, de les raconter parfois, pour partager tout ça. On continue ?

    RépondreSupprimer
  9. @ Jill: vous m'intriguez avec votre "fessée orientale"... Je ne sais quel génie fesseur sort de la lampe quand on la frotte, mais j'espère que vous allez nous en dire davantage.

    @ Fence: Je n'ai jamais eu de soucis pour vivre les choses, même avant le net, remarque bien... Il est vrai qu'une de mes plus belles histoires est venue du virtuel, concrétisant des plaisirs live d'une façon incroyable, avec une femme que je n'aurais probablement pas croisée autrement...

    RépondreSupprimer
  10. Ah, au départ, tout comme Fence, j'ai trouvé que ce post avait un ton un peu testamentaire. Too bad, juste au moment où je venais de débarquer ! Car, comme Emma, c'est pour moi aussi, le seul endroit où je m'autorise à aborder ce sujet. Avec famille, amis et autres connaissances, il est possible de parler de nos autres passions, de partager nos autres émotions, mais pas ça...
    Merci donc à vous d'offrir cet espace d'échange accueillant.

    RépondreSupprimer
  11. Pour le testament, j'ai déjà un post tout prêt que j'avais d'ailleurs passé un jour de lassitude il y a un moment. Et puis j'ai eu envie de reprendre au bout de quelques semaines, parce que ça me manquait.

    D'abord à moi, en premier et un peu aux habitués au vu des commentaires...

    J'ai probablement moins d'anecdotes personnelles à raconter, parce que je crois que j'ai déjà quasiment tout raconté du passé/présent.

    Pour le futur, par contre...

    Et puis il reste le quotidien des blogs, les nouveautés, les films, les livres, etc...

    RépondreSupprimer
  12. @ Jill: Probablement de vivre (en vrai, forcément) de belles choses, imprévues, surprenantes, sensuelles, troublantes et tendres. Je n'ai pas de visibilité sur ces choses que je raconterai sans doute à ma façon, pour alimenter le blog et faire réagir.

    Ou pas.

    Et c'est tant mieux...

    RépondreSupprimer
  13. Pour 2011, en dehors de la santé que je souhaite à toutes et tous ici, et ailleurs, je fais le voeu de ne me courber que pour aimer... Amitiés.

    RépondreSupprimer
  14. "Pour le futur, par contre..." écrivez vous en commentaire le 17/1
    J'aime bien la réponse que le physicien Niels Bohr vous aurait pu vous faire: "La prédiction est difficile, surtout celle du futur."

    RépondreSupprimer
  15. Valentine24/3/11 02:36

    Raconter ses errances en 2011 ...

    Il y a bien une errance que je raconterais bien, si je gagnais un certain concours.

    Je me livrerais avec plaisir à ce "passage obligatoire" du compte rendu. Mais ce n'est pas gagné. Encore 1, si ça passe.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS