13 octobre 2008

Coupe à la garçonne...

750 - Histoires de fessées en BD...

"Éducation anglaise", un titre qui parle.

Des planches de Stramaglia, comme sur le post précédent, mais plus près des troubles jeux et des rapports de force que peuvent représenter la fessée dans l'imaginaire du lecteur !

... Ou de la lectrice.

Quoi que je pense que ces livres s'adressent probablement davantage à un lectorat masculin, sans doute... Ici, on est dans un récit convenu, classique, avec un dessin clair.

Un trait plutôt élégant, précis et volontairement simplifié dans les détails, en fait pile ce qu'il faut pour ce style si particulier de "livres-branlettes" destinés à la même consommation immédiate que peut l'être un film porno.

Dessin © Stramaglia

6 commentaires:

  1. Il a un coté très terrifiant ce "old pig" ...

    Et l'avant dernière planche tout un contraste de dire "du respect, petasse!" )

    Effectivement Nush a utilisé des termes très adéquates "chaud bouillant" les planches que tu nous montres...

    RépondreSupprimer
  2. C'est la femme qui cause... la bulle est off, mais visiblement provient de la femme qui vient d'entrer et qui la chope. Une lesbienne visiblement... On les voit venir....

    RépondreSupprimer
  3. Remarquez que le chaud-bouillant n'est pas déplaisant; bien au contraire.
    Et ces planches sont - comment dire - captivantes.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis désolée mais j'adore....déjà que ce n'était pas triste...Je ne vous remercie pas cher e....C'est curieux, ce scénario me rappelle quelque chose, en fait le dressage d'une demoiselle rebelle c'est assez courant comme quoi ....

    RépondreSupprimer
  5. Pas de raison d'être désolée... Je suis aussi assez attiré par ces pages, sinon pas de raison de les mettre en avant sur le blog.

    C'est effectivement une trame scénaristique classique dans les romans de genre et une base de départ pour beaucoup de livres de la collection Orties Blanches.

    Stramaglia et son scénariste n'ont fait que reprendre la trame et l'esprit de ces livres des années 1910-1930...

    RépondreSupprimer
  6. En fait, pour moi ce n'est pas compliqué: le PLUS grand maitre DE TOUS LES TEMPS s'appelle ERIC STANTON (décédé en 1999, ami et colocataire de STEVE DICTO en 1963/1964, ce qui explique leurs encrages réciproques,notamment sur spiderman, et surtout sur des oeuvres de stanton ; Le plus drole, c'est d'imaginer que Dicto était déjà considéré comme un dessinateur réactionnaire (?)alors que Stanton était supposé étre le libertaire).Le véritable "éléve "de Stanton s'appelle waldo . Ca se voit dans sa couleur, et surtout dans son trait.


    fred 63

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS