12 février 2009

Un bain juste avant...

904 - Il la savonne de sa main, fouille plis et replis, soupèse ses seins tièdes, caresses ses fesses souples et rebondies, l'eau chaude glisse en myriades de bulles tout autour de ses épaules. Elle a fermé les yeux et se laisse faire, en ronronnant comme une chatte. Relaxée, détendue...

Lourds, ses cheveux mouillés qu'il frictionne doucement pour leur redonner du brillant et du volume, comme dans les pubs.

Elle n'aime rien tant se sentir ainsi toute nue, à sa merci, et puis qu'Il la dorlote et la caresse longuement dans l'eau chaude. Bain sensuel devenu une sorte de rituel préliminaire entre eux, passage doux et relaxant pendant lequel Elle s'abandonne en entier sans arrière-pensées, de longues minutes...

Ils ont besoin de se sentir, de se toucher, c'est une façon de se retrouver tranquillement par petites touches subtiles, jusqu'au moment où Il reprendra entièrement possession d'Elle. À sa manière...

Il hume ses cheveux, en respire l'odeur douce qui lui emplit les narines, effleure le grain de sa peau au goût de miel du bout des doigts...

Oui, le bain est devenu une étape indispensable qui les entrainera vers d'autres plaisirs.

Évidemment, Elle sait déjà la fessée qui va suivre, l'étonnant fracas des claques sur la peau mouillée et chaude encore, avant bien d'autres incandescences...

Mais c'est pour après, quand Il la sortira de l'eau.

Photo: Bernadette Lafont © Les Godelureaux - 1961 - Claude Chabrol

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS