06 avril 2009

Putsch en république fessière...

946 - ... Ou bananière, je ne sais pas.

Terrible "putsch" sur le forum rose, Discipline Domestique... à ne pas confondre avec le site du même nom qui n'en est plus partie prenante.

L'administrateur délégué coupable de... (De quoi, au fait ?) s'est fait débarquer manu militari par un groupe de modérateurs, dans une "guerre piccrocholine" du plus bel effet.

C'est rigolo, ils sont sept désormais à modérer, presque autant que d'intervenants. Intéressant exemple de démocratie...

D'autant plus curieux que le "viré" et le "virant" sont des gens que j'apprécie autant l'un que l'autre... Un peu dérisoire que cette guéguerre entre adultes consentants, mais pourquoi pas ?

Au-delà de l'importance très relative du fait énoncé ci-dessus, qui procède plus d'une "logique de pouvoir" (relatif, hein... Sur un forum, c'est pas non plus la mer à boire...) façon Iznogoud, "Calife à la place du Calife" ou encore à la Clochemerle, c'est la philosophie initiale de la chose qui m'ennuie un peu.

Le créateur du site, un certain Monsieur No (on aurait dû se méfier...) avait confié les clés à une personne de son choix. Qui se fait à son tour virer par d'autres, des gens qu'il avait désignés, lesquels n'ont EUX pas la moindre légitimité accordée par le fondateur...

Classique mésentente, inimitiés, on se croirait dans une multinationale à l'heure de la délocalisation, avec ses conflits et chausses-trappes... Bref.

Ah, avant que les intéressés qui - je le sais - me lisent et ne m'agonissent d'injures, il va sans dire que ce que je raconte là n'est jamais que MA vision et pas un reportage précis, il y a probablement des tenants et des aboutissants que je n'ai pas, étant éloigné du forum depuis des mois.

Peu importe.

Je ne m'en sers et rebondis dessus que parce que ça a induit une réflexion annexe sur le blog...


Donc par extrapolation et en me servant de cet exemple récent, je reviens sur ce blog que j'ai créé et que j'aime. Qui m'importe.

Un endroit dont je donnerais accès et mot de passe à un (ou une) amie que j'estime et en qui je crois, bref, quelqu'un qui ne me fera pas un enfant dans le dos et qui pourrait à son tour poster de petits billets... (J'y ai pensé, c'est pour ça que j'en parle)

Sauf qu'ensuite il (ou elle) pourrait me bloquer mon accès pour m'empêcher d'intervenir, parce que ce que j'écris ne lui plait plus et ferait d'Au fil - une fois bibi évincé - un truc très différent que ce que j'avais en tête au départ, sans que je ne puisse plus rien y faire.

Franchement ? Ça m'ennuierait. Grave. Je reste le boss.

5 commentaires:

  1. Tu juges un peu vite, Stan, et de loin...

    Sweety

    RépondreSupprimer
  2. Pas de si loin que ça... Il suffit de lire.

    On parle encore de fessées sur ce forum ? J'en dis plus ici sur le sujet en un post que vous tous réunis en une semaine. Quand au "putsch", j'ai un avis, mais qui n'intéresse que moi.

    Si j'étais NO, ce serait fermé depuis un bon moment...

    RépondreSupprimer
  3. Depuis le soi-disant "putsch" il a plutôt l'air de revivre ce forum : les intervenants sont bien plus nombreux, d'anciens reviennent, les sujets se multiplient, les conversations à 3 qui n'intéressent personne ont tendance à diminuer... ça reste encore un peu poussif, mais il faut un peu de temps pour sortir de l'hibernation.

    RépondreSupprimer
  4. Plus de vrilles et c'est tant mieux. Mais vous avez raison chère Miarka, ça bouge. Je suis sévère, parce que j'ai bien aimé l'endroit et l'atmosphère à un moment donné et ue je ne m'y retrouve plus du tout. Le format m'ennuie, les contraintes excessives tout autant. "Qui aima bien châtie bien ?"

    Le blog me sied mieux et au moins je peux parler de tout et aborder un tas d'aspects du sujet sans avoir à subir les critiques gratuites systématiques de ceux (et celles itou) qui n'apportent rien de concret, jamais, mais sont toujours aux premières loges pour critiquer... Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent jamais, selon l'adage.

    Je dois beaucoup à ce site pour m'avoir permis de croiser les pas d'une douce inspiratrice, de toute façon... C'est ce qui restera.

    RépondreSupprimer
  5. Je confirme que Stan n'est pas si "loin" et que son analyse n'est pas dénuée de pertinence. Et ce ne fut pas un "soi-disant" putsch, mais un vrai. J'approuve totalement le surnom d'Iznogoud qu'on peut décerner à un des administrateurs actuels : cela le résume bien.

    Pour moi aussi, M. No aurait dû fermer le forum, et devrait maintenant le faire toutes affaires cessantes.
    Le "pire" dans cette histoire : non seulement l'administrateur débarqué sans aucune forme de procès et de la façon la plus arbitraire au nom de la "démocratie"... dans un espace privé (!) vit plutôt bien les choses, maintenant qu'il est débarrassé de son fardeau, et qu'il dispose de beaucoup plus de temps pour le reste de ses activités, mais sa passion réelle pour la fessée l'a quitté. Joli résultat!

    Sans compter que la tonalité très dictatoriale et technocratique du nouveau règlement (deux semaines sans poster = viré!) le réjouit au plus haut point.

    Quant au futur du site, mis à part une intervention de M. No, il est de toutes façons fort compromis, car les gens qui restent en se faisant de grands sourires hypocrites sont exactement ceux qui sont déjà allés au clash lors d'une réunion msn en l'absence du banni!
    Autant dire que cette unité de façade ne va pas durer longtemps!
    Panier de crabes, vous avez dit ?

    Pour moi, ce forum et son chat sont morts, car l'esprit de M. No, après avoir été complètement bafoué par la nouvelle équipe, y brille désormais par son absence.

    F.S.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS