14 mars 2010

En travers de mes cuisses...

1569 - "L'instant fatidique"...

Pour moi, c'est encore et toujours... le déculottage. Le cœur bat plus vite, elle et moi savons que c'est une sorte de moment de vérité entre nous. Plus encore si c'est la première fois et même si elle sera suivie de beaucoup d'autres...

Grâce à Elle(s), toutes mes premières fois ont été des inoubliables, depuis ma cousine Anne. (J'avais, euh... Bref, j'étais très jeune. Et puis "l'avaleur n'attend pas le nombre des années"... Ah, on n'écrit pas comme ça ? Bon c'était dans les années 60 !) Jusqu'à... Euh, la dernière fois.

Donc je me souviens de toutes. Avec reconnaissance. Pour leur confiance.

Car c'est clair qu'il n'y a jamais rien d'anodin dans le fait de baisser la culotte d'une dame, surtout si c'est pour la "fesser d'importance" l'instant d'après après l'avoir balancée en travers de mes genoux au lieu de la lutiner avec une "feuille de rose" (cherchez dans le dico pour les ignares...) ou de la baiser comme c'est la règle pour les gens dits "normaux"...

... Qui ont probablement eux aussi leurs petites crapuleries inracontables, mais c'est (justement) une autre histoire.

Alors... Que ressentez-vous donc à cet instant précis, les filles ?

1 commentaire:

  1. C'est en effet le meilleur moment de la fessée.Celui où l'on apprécie le degré de consentement de la fille.J'en connais même qui aussitôt déculottée,tendent leurs fesses comme pour dire:vas-y,j'en ai besoin, je la veux, je t'en supplie,fesse moi !
    Guigus

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS