07 juin 2010

Luc, c'est l'anagramme de "cul"...

1717 - Quand je pense que je ne vous ai jamais parlé de Luc Lafnet, j'ai un peu honte !

Oui, ça la fout mal pour un graphiste de passer à côté de cet artiste complet, météore belge mort à l'aube de la seconde Guerre Mondiale, en septembre 1939... Il avait 40 ans seulement.

Sous le pseudo "lisible" de Jim Black (noir, évidemment...) il a réalisé de magnifiques œuvres très osées d'un érotisme paillard et pornographique et aussi pas mal d'illustrations d'esprit "éducation anglaise", évidemment...

Ah, ce qui n'a rien à voir, il a même dessiné pour Spirou avec RobVel.

Le choix que je vous propose-là n'est pas très "fessées" et si vous cherchez de votre côté, vous en trouverez d'autres, innombrables, mais pour montrer l'éclectisme graphique de l'auteur, je préfère illustrer avec des choses, comment dire, un peu différentes...

Images © Luc Lafnet

7 commentaires:

  1. très jolis dessins, très délicats! l'expression du monsieur sur le premier est top! très , très réaliste!

    RépondreSupprimer
  2. Je dois avouer ici que je ne connaissais que très peu le travail de Lafnet. C'est assez étonnant, bien au-delà des dessins de fessées, plutôt classiques, pas mal d'autres dessinateurs font des choses équivalentes parmi les illustrateurs des "orties blanches", mais lui est un peintre et un artiste éclectique, de loin les plus intéressants à suivre artistiquement.

    RépondreSupprimer
  3. Et c'est vrai que parfois je ferme les yeux quand on me suce... J'ai d'ailleurs récemment lu un article sur les grimaces et regards qui nous échappent quand on jouit. On serait vaguement ridicules, si on prenait un instantané du visage dans ces moments-là...

    RépondreSupprimer
  4. @Stan,je vais vous dire un secret: Lui est très souvent silencieux, pendant, et moi , j'adore le faire gémir ...et cette expression là , c'est pile celle qui va avec ce gémissement quand il ne se contrôle plus et qu'il est tout à moi. Mais , Chut....

    RépondreSupprimer
  5. @ Emma: oh je vois, une sorte de défi, "j'vais y arriver", il a beau se contenir, "j'ai les moyens de le faire parler"... C'est comme les photos prises au mauvais moment, on les garde rarement. une fraction de seconde et le regard change, les yeux se ferment...

    RépondreSupprimer
  6. Le dessin de cette pipe en calèche offre plusieurs lectures intéressante.

    Ils sont dans la foule, mais personne ne voit autre chose que cet homme aux yeux clos qui paraît dormir.

    Les femmes qui passent dans la rue ne se doutent pas qu'à côté d'elles, une de leurs consœurs s'active sur un membre tendu et s'apprête à recueillir la semence de son amant dans sa bouche. On peut imaginer aussi que le fiacre avance, ou est à l'arrêt, ça change la donne.

    On aperçoit également un policier (belge ?) qui se tient de dos, évidemment symbole de l'ordre que l'on bafoue, et de l'interdit qu'on transgresse, avec cet outrage aux bonnes mœurs...

    Je ne sais pas pourquoi je pense à un chanson de Brel...

    RépondreSupprimer
  7. @Stan , un défi, oui...et une victoire!
    A moins que ce ne soit lui qui me fasse perdre la tête.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS