13 novembre 2010

Le grand gourou...

2001 - "Provacation sans réponse..."

Il y a parfois des demandes curieuses et inattendues dans ma boîte mail... Ce matin, un gaillard inconnu, qui suppose probablement derrière "Stan" l'homme "d'expérience" que je dois être dans la vie (tu penses...), m'envoie un message très aimable pour me proposer un rôle de mentor punitif, une sorte de... d'ingénieur-conseil en fessées. C'est pas pour lui, hein, mais en fait destiné à "un collègue dont la femme"... etc. Extrait:

"un copain m'a confié un jour qu'il souhaitait fesser sa femme qui le provoque sans cesse. Une fois il l'a mise sur ces genoux et déculottée pour la fesser mais n'a pas vraiment pu aller "plus loin", par peur de faire mal et surtout de pas savoir comment s'y prendre. Lui qui ne concevait pas au départ de lever la main sur sa femme constate désormais depuis cette fessée que sa compagne le provoque régulièrement en lui disant qu'il fait des promesses mais ne va pas au bout de ses actes.

Agacé, il a fini par lui dire que si elle l'exaspérait encore et lui tenait tête devant ses copains, il la fesserait en public ! Elle lui a répondu avec un petit rire provocateur: "oh ouuuui, j'adorerais..."

Du coup, désireux de passer à l'acte, il souhaite réaliser l'expérience avec un complice, a tenté de contacter quelqu'un sur un site mais le scénario proposé tournait vite au lit à trois, ce qui n'est pas le but recherché. Il m'a demandé de lui proposer un bon scénario, punitif, humiliant... 


Ayant très peu d'expérience en la matière, si ce n'est quelques fessées plutôt érotiques avec ma partenaire, sauriez-vous me donner quelques conseils, voire éventuellement un scénario ?"

C'est bien de vouloir rendre service. Je ne dis pas que ça ne m'intéresse pas, mais j'avoue que je suis un peu perplexe. Que répondre ? Comment proposer un scénario à des gens totalement inconnus, sans rien savoir de ce qu'ils sont, de ce qu'ils aiment... Ou attendent de ça

D'ailleurs, saurais-je jouer à ça ? Et surtout est-ce que j'en ai envie ?

Mon esprit voyeur pourrait sans doute se satisfaire d'une situation troublante de ce genre, je ne le vivrais pas mal, c'est évident. Mais la complicité à deux est déjà tellement complexe à atteindre...

Du coup, imaginer trois personnes devant être dans la même histoire au même moment, sur la même longueur d'ondes, être certain que ça plaîse à tous. Et principalement que la dame - supposée consentante et pleine d'envies - n'est pas en réalité contrainte de s'engager dans des jeux qu'elle n'a pas plus que ça envie de pratiquer, mais qu'elle s'exécute uniquement pour faire plaisir au mari. Terrible. Nul. Ne souriez pas, ça arrive très souvent.

Bref, pas simple. Je vous raconterai. Ou pas.

7 commentaires:

  1. Il était une fois, au pays des empotés... Euh... a mince, il est marqué - remarques amicales !

    RépondreSupprimer
  2. Bah, je vous connais, vous êtes moqueuse. Moi, j'ai trouvé ce message touchant mais je n'y "crois" pas tellement, vous l'avez senti. Maintenant, ça arrive, ce genre de choses. Disons que ça ne s'est jamais produit pour moi.

    Pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  3. Oui, pourquoi pas?
    Pis , c'est la journée de la gentillesse , parait-il!;D
    C'est quand même un drôle de service...

    RépondreSupprimer
  4. C'était pas hier ?

    RépondreSupprimer
  5. Et ouiiii, a l'année prochaine alors ! :D

    RépondreSupprimer
  6. Bah, je connaissais même pas l'existence de cette journée, dites donc. Alors.


    Et l'an prochain, serais-je encore là ?

    RépondreSupprimer
  7. et demain, c'est la journée de quoi ?

    La journée du cochon pendu
    la jounée du n'importe quoi
    la journée de l'espoir ? :D

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS