04 décembre 2010

Courbée puis corrigée sous son bras...

2056 - "Under my thumb". C'est une chanson des Stones qui évoque la masturbation et dit bien ce que ça veut dire.

"Sous mon pouce". Évocateur, quand il titille une ouverture.

Ou s'y enfonce d'un trait. J'aime la double caresse de mes doigts en elle dans ses deux orifices qui cèdent sous l'insidieuse pression. Elle s'abandonne et jouit à longs traits, animale et offerte.

Ici, c'est davantage "under my arm", petit film plus réjouissant que la séquence précédente, plutôt sombre. On est dans le rustique en extérieur.

L'homme a la carrure pour ça.

Une position avec la punie maintenue courbée et déculottée sous un bras qui fait fondre une amie très chère qui se reconnaitra si elle me lit toujours. Une fille qui perd tous ses moyens sitôt qu'elle est empoignée de cette façon...

video

6 commentaires:

  1. Qule magnifique cul. Ca doit être un régal de le fesser. Dommage que la fille gémit aussi bêtement, ça par contre ça me découragerait de la fesser.

    RépondreSupprimer
  2. PdN: nous sommes d'accord, c'est assez ridicule, mais probablement parce que c'est un film qui met en scène de (mauvais) acteurs, un prétexte et non pas une fessée amateur avec "de vrais gens". Pour ma part, au-delà de ces gémissements surjoués qui ne riment à rien et auxquels on ne croit guère, je trouve surtout que monsieur fesse bien mollement.

    RépondreSupprimer
  3. Si au moins elle gémissait de dépit, on comprendrait mieux !

    A regarder sans le son, ca reste plaisant en grande partie grâce au derrière de mademoiselle.

    Ça reste pour moi une trouvaille intéressante à cause du contexte (dehors, présence de ce grillage qui me fait me demander où ils peuvent bien être) et de la position qu'on ne voit pas si souvent.

    RépondreSupprimer
  4. Nous sommes en accord Ana. Pour l'endroit, un ranch ? ça se passe aux USA.

    Quand aux fesses de la demoiselle, j'avoue qu'elles sont plus plaisantes que son visage et ses manières... maniérées.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien les cris des coqs... la bas, au loin...

    RépondreSupprimer
  6. Finement observé. L'oreille aux aguets, hein ? Bon, logique, ça se passe dans une ferme, c'est clair. On entend aussi des meuglements et des bêlements. Ah, non, c'est la fille qui chouine, pardon.

    Est-ce le fermier lui-même qui fesse, je doute, mais allez savoir, avec ces amateurs...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS