27 décembre 2010

Dear Watson...

2104"Vestimentaire, mon cher Watson !"

La question est posée: Sherlock Holmes, Anglais pur souche et donc élevé comme tel, était-il forcément un fesseur ? C'est considéré comme culturel en Angleterre, la fessée ? Et connaissiez-vous cette nouvelle de Conan Doyle ?

Moi pas, évidemment. Pourtant mes années d'adolescence ont été nourrie de ces lectures-là...

Sir Arthur qui a souvent été pastiché n'aurait pas désavoué ce "curious case of the woman in the red drawers" que Devlin s'est amusé à imaginer à la façon de l'inventeur du héros briton de Baker Street...


Traduire par "l'étrange affaire de la femme au pantalon rouge", drawers étant ici dans l'acception "sous-vêtement" et non "dessin". On précise qu'à cette époque, les femmes portaient en guise de petite culotte de larges pantalons à coulisses en baptiste, fendus en leur milieu pour plus de commodité...

Un bloomer. Extrait...

"Assise très droite sur le canapé, elle posa ses mains sur ses genoux.

"Eh bien mister Holmes, docteur ..."
Elle stoppa net en me regardant de travers. "Vous êtes bien un vrai médecin, n'est-ce pas ?"

À mon signe d'assentiment, elle eut un bref sourire de soulagement.  


"C'est que... La nature de ma situation est extrêmement délicate, comme je le disais. J'espère pouvoir compter sur votre totale  discrétion." Elle s'adressait à Holmes, mais me regarda tandis qu'elle parlait, puis posa sur sa bouche une main joliment gantée avant de s'éclaircir la gorge et, parlant très vite:

"Vous pourriez ne pas me croire, mister Holmes... Mais mon oncle - d'ordinaire aimant - me, euh... me corrige fréquemment..." 


Voyant nos mines  interloquées, elle se hâta d'ajouter: "Oh, pas trop sévèrement, mais dans un endroit très, euh... plus qu'intime. Vous me comprenez n'est-ce pas ? C'est très embarrassant."

Elle se tut en rougissant et Holmes tourna légèrement la tête vers la gauche, tout en observant avec un regard aigu cette pauvre demoiselle Podgorny dont les lèvres tremblaient encore quand il déclara avec un petit hochement de tête:

"En d'autres termes, votre oncle vous fesse comme une enfant, n'est-ce pas, miss Podgorny ?"

Holmes se leva, esquissa deux pas vers sa gauche, puis revint se poster droit devant la jeune personne qui sans le regarder hocha la tête affirmativement.

"Or vous précisez bien que ces corrections - certes régulières - sont appliquées sans excès de sa part. Alors pourquoi s'en plaindre, et surtout à moi ? Vous espérez que je lui parle en votre nom ?"

Miss
Podgorny balbutia alors dans un souffle: "Je... J'ai effectivement pensé que vous pourriez lui en toucher un mot et lui demander de ne plus me traiter de façon infantilisante. Et aussi, bien que comme je vous l'ai précisé ces punitions ne soient pas sévèrement appliquées, je dois à la vérité de vous avouer que je conserve ensuite des heures durant certaines traces sur, euh… moi. Des marques tellement mal placées que je peux à peine supporter d'être assise comme je le suis actuellement devant vous…"

La suite...

 Dessin © Sidney Paget
 Dessin © Louis Malteste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS