23 octobre 2011

Passer à la casserole ?

 2541 - "à vot' bon cœur..."

Vous l'aurez sans doute remarqué pour les plus assidus, je ne poste guère de messages en ce moment. Non pas que mon intérêt et ma passion pour les fesses des filles se soit atténués avec l'âge... Mais davantage parce que je suis sur une charrette de travail importante et que je ne peux pas trop me disperser en ce moment. Du coup je me suis fait plus discret et j'ai consacré la plupart de mon temps à d'autres travaux, essentiels à ma survie artistique. Je reviendrai plus fort, promis.

Et puis oui, ça me manque, Elle me manque, mais c'est ainsi. Ma dernière émotion remonte à cet été et même si elle fût belle, elle fût aussi bien courte, ravivant des plaisirs, des souvenirs troubles, des élans de tendresse et des jeux interdits que je ne pratique pas au quotidien. Ça ne m'empêchera pas d'écrire et raconter mon chemin d'émotions parsemé d'épines et de rougeurs diffuses.

Tiens, tant que j'y pense et alors que ça n'a rien à voir, ma copine Miss Kat écrit en ce moment un bouquin qui pourrait vous amuser si la Musardine lui commande, j'en reparlerai...

J'aime l'image du jour. Elle me parle.

Après des semaines d'un dialogue sur le net au début anodin - mais devenant de plus en plus torride - ils se sont enhardis, se permettant des privautés érotiques plutôt inconvenantes. Lui exerce sur elle une contrainte admise et souhaitée avec des moments de contrôle et d'obéissance à distance. Elle le suit et se dévoile, osant des trucs impensables à froid...

Ils ont décidé de franchir le pas et de se voir "en vrai". Ras le bol de la caméra et des plaisirs virtuels, étreignons-nous réellement, humons-nous et sentons-nous le cul comme des clebs, en retrouvant le cri primal et les pulsions animales de base.

Du coup c'est une toute autre histoire qui commence.

Vous savez quoi ? J'aimerais bien que vous me racontiez ce que vous inspire cette illustration magnifique d'Austin Briggs... Ils se retrouvent dans ce restaurant, et ensuite ? Que vient-il de dire qui la trouble à ce point ?

Image: "The Day He Went Away" © Austin Briggs

7 commentaires:

  1. Ce qui la trouble à ce point ?
    C'est qu'il est passablement éméché et que c'est pas encore c't aprème qu'elle obtiendra ce quelle voulait !

    Flûte, alors ! Elle aurait mieux fait d'aller faire du shopping, avec son amie Jessica, sur Hollywood boulevard !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, moi ,je n'avais pas pensé à cette version, hein. J'imaginais un truc plus croustillant, mais au fond, quand je revois l'image, je trouve que c'est plausible.

    RépondreSupprimer
  3. Le décor évoque un bateau, ils font une croisière en guise de voyage de noces et il l'a blessée en fraternisant un peu trop avec une autre passagère.

    RépondreSupprimer
  4. The Day He Went Away - Saturday Evening Post "Leading Ladies", April 11, 1959 pg.21

    RépondreSupprimer
  5. Oui... OIl faut d'ailleurs voir l'illustration en entier pour comprendre le thème du soldat qui part à la guerre... Je n'avais pas vu l'original, celle-là est recadrée et coupée à gauche.

    RépondreSupprimer
  6. malicieuse-cigogne8/2/13 08:16

    "Dis-moi, tu ne devrais pas être à la fac à cette heure-ci ? Tu trouves ça convenable de se balader dans les bars alors qu'il n'est même pas 16h ? T'aurais pas besoin qu'on te reprenne un peu en main, dis voir ... ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. malicieuse-cigogne31/7/13 14:52

      Mince, j'allais écrire un truc ici et je m'aperçois que je l'ai déjà fait il y a quelques mois. Tant pis, je recommence.

      "Eh, ma belle, ton père sait que t'as fricoté avec un de ses marins ... ? Il va pas être ravi, s'il l'apprend hein, t'en dis quoi ? Mais on peut s'arranger, si tu vois ce que je veux dire. Te fais pas d'idées, je me tape pas des gamines comme toi, mais par contre je sais comment les remettre dans le droit chemin... Fais pas la gueule, ça va te faire du bien, tu vas voir"

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS