30 novembre 2011

Attente inquiète...

 2549 - "Rencontre..."

Il s'est assis à une table un peu à l'écart, ostensiblement en vue, et regarde autour de lui.

Elle n'est pas encore arrivée et pour la première fois, il se demande bien la tête qu'elle a. Restés anonymes durant plusieurs semaines de conversations sur le net et des mails en pagaille, ils ont fait l'impasse sur le physique, pas essentiel dans une relation de fantasmes virtuels. L'imaginaire faisant le reste, aucune raison de s'envoyer des images d'eux. Elle s'est amusée à lui mailer quelques bribes, partie de photo retaillée avec Photoshop permettant de deviner une commissure de lèvre ou l'évocation d'une courbe, mais pas plus. Le puzzle est loin d'avoir toutes ses pièces.

Chaque entrée d'une femme seule semblant chercher du regard et son cœur s'arrête.

La petite blonde là-bas ? Non, elle s'assied à la table d'un groupe de filles. La grande brune en jean avec son sac-besace le regarde sans le voir puis s'attable au comptoir, entamant un dialogue avec le barman. La jeune avec des gros seins est trop jeune, la suivante trop vieille, celle qui suit trop maigre, celle d'après trop grosse, une autre sent le tabac a dix mètres, celle qui suit a les yeux cernés et une tête de camée et puis ensuite une autre trop... Trop.

À la dixième, il commence à se dire qu'elle ne viendra pas et qu'il devrait se lever et filer sans demander son reste, avec en filigrane la célèbre réplique de Molière concernant une galère...

Une femme entre, le regarde et se dirige vers lui avec un sourire. Il se fige et sourit niaisement à son tour, réprimant une terrible envie de rentrer sous terre tant elle n'est pas dans ses critères. Mais elle le dépasse au moment où il va dire une banalité d'accueil, pour tomber dans les bras d'un gros type mal rasé assis à la table voisine deux mètres plus loin... Il les regarde avec un soupir d'aise et se retourne.

Une fille debout devant lui avec un sourire en coin. "Je peux m'asseoir ?"

"Euh..."

Celle-là, elle est très bien.
Image © Fédor Rojankovski

2 commentaires:

  1. Vos petits textes savoureux me manquaient!:D
    j'aime l'humour et le suspense de celui ci!:)

    RépondreSupprimer
  2. Il y a une part de vrai. C'est pour ça.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS