17 juin 2012

Aimer à perdre la raison ?

  2742 - "Rondeurs assassines..."

Si je dis "j'aime le cul", c'est probablement un peu réducteur...

Oui, depuis toujours, j'éprouve une attirance avérée pour les fesses de filles et cette passion pour les rondeurs féminines demeure sans fléchir au fil des années. J'ai eu la chance de rencontrer davantage de femmes curieuses que de réfractaires à la chose, ce qui m'a permis d'exercer mon "art" avec plus ou moins de réussite.Plutôt "plus", heureusement.

Quand on cause sexe, je m'aperçois que pas mal de copains de ma génération semblent passer la main, trouvant que le sexe a eu assez d'importance dans leur vie et qui du coup lèvent le pied, en se désintéressant définitivement de leur vie sexuelle en jugeant qu'elle a été suffisamment remplie.

Ce n'est pas mon cas. Ma curiosité reste entière.

Je sais avoir probablement encore de belles émotions sensuelles à vivre, sans occulter les merveilleux moments de mon passé. J'ai eu de la chance.

Une de mes amies me disait avoir longtemps hésité à se lancer, craignant le regard de mépris possible des hommes qui pourraient la fesser (un comble), ou plus généralement le regard masculin quand on s'adonne à des jeux sexuels troubles. C'est aussi pour ça qu'elle avait envie, sans oser franchir le pas, de faire l'amour avec deux gars en même temps, mais hésitait, craignant leur complicité virile au détriment de son intégrité, voire de son honneur... Pour elle , c'est resté un fantasme.

Ne pas être jugée. Avant tout...

Franchement ce serait lamentable. Et bien dommage, car s'il y a des rustres, certes, il y a aussi fort heureusement des hommes assez fins et amoureux du plaisir qui savent faire. Reste qu'il est vrai qu'il vaut mieux prendre son temps pour trouver la bonne personne, le ou la complice avec qui se laisser aller, sans craindre un jugement quelconque...

It's up to you...
Image © Isabel Muñoz

4 commentaires:

  1. Vous ne m'imaginez pas, pourtant je sais que c'est possible... Bon je me surveille.

    Mais pas question de toute façon de me laisser aller. Il y a d'autres priorités et pour l'instant je suis un peu fébrile, à vrai dire... Car entre deux albums c'est toujours une période complexe d'attente et de stress, pour l'instant je tergiverse en attendant de décrocher un nouveau contrat...

    Ce qui ne m'empêchera pas d'alimenter le blog, évidemment...

    RépondreSupprimer
  2. Il reste que malgré tout c'est très difficile d'avouer ses penchants. On hésite toujours....et souvent à raison!!

    RépondreSupprimer
  3. @ Maraudeuse: si on est sélectif... Je me dis toujours qu'on doit "sentir" ces choses-là et évidemment que tout le monde n'est pas réceptif aux désirs et aux troubles des autres. J'ai eu de la chance, en règle générale, mais forcément aussi quelques échecs...

    Fort rares.

    RépondreSupprimer
  4. sixofthebest31/7/12 21:58

    This beautiful photo shows a naughty woman's bottom in all it's glowious voluptouness. Yes, fully developed, and most certainly ready to be disrobed, one feminine item at a time. When this has been accomplished, her bare bottom is ready to be corporally punished with a pliable stinging cane.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS