11 octobre 2016

Wish me good fu... euh, luck !

3357 - "Les Lunes Pourpres, hein ? Alors ?"

J'ai demandé à l'ami Marc, qui en est le webmaster de me désinscrire de son site des LP, il y a maintenant quelques semaines. Un simple mail et au revoir, mon profil n'y est plus. Je ne suis d'ailleurs plus nulle part, à part ici. Et jusqu'à nouvel ordre, le blog continuera, évidemment...

Pourquoi cette désinscription d'un site dans lequel d'ailleurs j'avais été inscrit d'office voici un an et demi par le créateur ? C'est très simple.

Après avoir croisé le chemin de trois personnes avec qui ça ne matchait pas comme elles et moi le souhaitions, pour diverses raisons, autant de leur part que de la mienne qu'il serait malaisé (et vain) d'expliquer, l'osmose étant un truc impalpable qui ne se contrôle pas, et alors que depuis des mois je m'interrogeais sur l'intérêt même d'un système par internet qui ne semblait décidément pas fait pour moi, ni me sourire... j'ai simplement fini par croiser LA bonne personne. C'est tout con au fond.

Bon c'était un peu le but induit, c'est vrai aussi. Mais je suis élitiste, sachant très bien ce que j'aime et mon degré d’exigences... Alors comme un coup de foudre réciproque entraine des répercussions, il ne servait à rien de demeurer présent sur un site ou je n'avais définitivement plus de raisons d'être et pour de bon cette fois. Conclusion ?

Elle et moi nous sommes désinscrits à l'unisson le lendemain de notre rencontre "en vrai" et filons depuis le parfait amour que je recherchais, fessées incluses, projets de vie et tutti quanti.

Condition sine qua non pour ne pas me retrouver au bout de quelques semaines en train de chercher à nouveau l’âme sœur fessophile, j'avais expliqué plus tôt cette année qu'après une rupture de vie, je ne voulais plus d'une compagne qui ne partage pas les mêmes envies que moi, avec la même intensité, sachant que c'est bien trop dangereux et tentant pour moi d'aller ailleurs en dehors chercher un bonheur éphémère...

Que j'avais parfois trouvé de façon parcellaire, j'avoue...

Que dire du site des LP, en forme d'adieu ? Qu'on y trouve probablement ce qu'on cherche.

Au début et je l'avais souligné ici, j'étais sceptique après avoir envoyé des mots à plusieurs membres féminines sans réponses autres qu'évasives, quand elles répondaient. J'ai toutefois persévéré et fini par croiser la route de quelques femmes certes aimables et joueuses mais au final assez loin de moi. Dans tous les sens du terme.

OK, je ne savais pas bien ce que je cherchais ni ce que je voulais mais je savais quand même ce que je ne voulais pas. Ou plus. Je me suis un peu fourvoyé quand même. On peut se tromper.

Après, il faut dire qu'il y a beaucoup de filles très jeunes, parfois très très, ce qui n'est pas mon univers. On a l'âge de ses artères et j'ai déjà vécu deux vies... J'étais décidé à n'y plus revenir et faire confiance aux rencontres de la vie hors internet dont je ne manque pas non plus.

Mais j'y suis revenu une dernière fois il y a quelques semaines avant de me désinscrire, du moins je pensais.

Il y avait de nouveaux inscrits, depuis peu. J'ai tilté sur un profil qui me "parlait". Le même jour commençait une relation par mail, puis par tel, puis "en vrai" une semaine plus tard qui débouche sur un constat: oui, on peut trouver l'âme-sœur sur internet et pour ça je remercie Marc qui m'a permis par l'intermédiaire des Lunes de croiser le chemin de la femme que j'aime à présent...

Alors si vous avez envie de tenter votre chance... Au fond c'est comme au Loto. 0n a sans doute tous envie de gagner le gros lot quand on entend les sommes mirobolantes et qu'il y a un seul gagnant qui empoche des centaines d'années de salaire....

Mais on ne remplit jamais un bulletin. Je ne sais même pas comment on fait d'ailleurs....

Et cette petite voix qui souffle au velléitaire:  

- "Oui, c'est bien de vouloir gagner... Mais pour ça il faut jouer, au moins, Ducon !"

Jouez...

16 commentaires:

  1. Je vous souhaite à tous les deux que du beau et du bon. Vous êtes la preuve que ce que j'attends d'une relation n'est pas une utopie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannah-Elle24/10/16 14:04

      Non Equilibre, ce n'en est pas une :-) et vous avez mille fois raison de rester fidèle à vos attentes et convictions. A quoi servirait-il d'être aimé pour ce qu'on n'est pas ?

      Supprimer
    2. Je ne peux que renchérir, évidemment...

      Supprimer
  2. C'est possible, c'est surtout ce que je retiens, alors que je m'étais également peu à peu persuadé du contraire, pour me rassurer, probablement... En attendant, et en vous souhaitant évidement la même chose, merci beaucoup de ces vœux que je sais sincères...

    RépondreSupprimer
  3. Et voilà, c'est pour cela que je ne m'y suis pas inscrite ... :) Et pourtant, je suis si curieuse, j'aurais adoré rentrer un instant juste pour voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est toujours pareil... On ne voit que ce qu'on veut bien voir. Il suffit d'une seule personne, la bonne, et on peut la trouver n'importe où, n'importe quand, personne n'étant à l'abri d'un coup de bi... de foudre...

      Ah, il suffit d'être au bon endroit et au bon moment, finalement... comme pour tout.

      Supprimer
  4. Bonjour Stan,

    Je vous souhaite sincèrement tous les bonheurs possibles.
    C'est tellement rare de trouver la bonne personne de nos jours, C'est pour vous un petit coup de veine: au moment où vous alliez décrocher du site, vous lanciez votre ligne une dernière fois et...
    Comme quoi dans la vie, il faut parfois pousser un peu la chance... A bon entendeur...
    Bonne journée. Charles.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Charles... Mais selon moi, c'est pas "de nos jours", ça a toujours été je crois...

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Stan,

    Je suis 100% d'accord avec toi. A chaque génération, reviennent les mêmes préoccupations et angoisses. Ainsi va la vie.
    De l'époque de nos parents et grands parents, on avait toutes les chances de trouver LA personne dans l'entourage plus ou moins proche, par le travail ou les relations. Même chose aujourd'hui, mais on ne parle plus , on "communique" par le biais des technologies alors que l'on peut trouver son bonheur à portée de main. Mais bon, tout évolue. Sauf la bétise humaine ou la méchanceté.
    "Don't worry ! Be happy". Alors, croisons les doigts ! Rires.
    Charles.

    RépondreSupprimer
  7. Beaucoup de bonheur à vous deux alors !

    RépondreSupprimer
  8. Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  9. Hannah-Elle24/10/16 14:02

    Comme je me retrouve dans cet article et même si mon parcours n'est pas exactement le même, il y ressemble fortement.
    Je me suis désinscrite pour la même raison pourtant si c'est sur un autre site que j'ai fait LA rencontre, cela aurait tout aussi bien pu être sur les LP j'imagine. En tout cas je ne me voyais pas y rester en tant spankee alors que je suis engagée dans une relation à tous les niveaux (bon si un jour je me décide à me jeter à l'eau avec mon fantasme de rougejoyeuse de fessiers féminins ce sera peut-être à reconsidérer...)
    Là où je diffère sans doute, c'est que du coup je n'arrivais plus du tout à me projeter dans le blog que j'avais initié. J'ai besoin de reconsidérer pas mal de choses avant de m'y remettre, besoin d'en discuter avec mon Autre également même si blog il y aura il restera MON espace de liberté, c'est certain. Reste la forme à imaginer...

    Plein de bonheur à vous deux.
    Et bises à Marc ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour vos vœux, chère Hannah-Elle. C'est vrai que partager son fantasme numéro un avec celle ou celui qu'on aime était une de mes priorités en reformant un couple et c'est désormais le cas. Que du bonheur.

    La DD règne à présent à la maison, mais pas que, ce serait très réducteur.

    J'ai la chance d'avoir une compagne (et bientôt davantage, ce sera sans doute le premier mariage grâce aux LP, non ?) exceptionnelle en tous points, ce qui ne gâche rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannah-Elle24/10/16 17:08

      "ce sera sans doute le premier mariage grâce aux LP, non ?"

      rires... ça m'a fait pensé aux mariages de ma campagne profonde auxquels j'assistais enfant. Il était coutume que les amis offrent un martinet aux jeunes mariés, je pensais alors naïvement (craintivement) que c'était destiné à leurs futurs enfants hum pas que je pense ;-)
      Bref... les LP pourront peut-être faire un "geste"?

      Supprimer
    2. Un geste de la main ?

      Supprimer
  11. Ah mais quelle belle tradition, dites donc. Que je ne connaissais pas à vrai dire ! Et puis, hein, le martinet, on l'a déjà.

    Là on est passés au paddle, carrément, je vais vous raconter ça. Alors oui, ça reste pour les "grandes occasions", on va dire, mais c'est d'une efficacité redoutable. The "bratty girl" s'en souvient !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS