23 août 2012

La fessée par l'exemple !

  2821 - "Correction exemplaire..."

Encore une magnifique correction, sur un non moins magnifique derrière... Celle-là, je la trouve infiniment réussie. La prochaine que je donne, si par aventure ça m'arrive encore, ce sera comme ça... Si ! Elle est prévenue ?

Heatseeker1 a décidément donné beaucoup de correction à miss Sarah... Heureux homme.


Images © Heatseeker1

29 commentaires:

  1. Magnifique, assurément. On sent la complicité entre eux, quel dommage si j'en crois ce que vous disiez, qu'ils ne soient plus ensemble depuis ces images "voluptueuses"

    RépondreSupprimer
  2. "Elle est prévenue ?"
    Ahemm... Etant donné qu'elle ne vous lit pas ( personne ne vous lit d'ailleurs. Votre compteur, c'est un fake, hein ?!), et que d'ordinaire vous administrez vos fessées d'une main plutôt molle, il ne fait aucun doute qu'elle tombera des nues... Si ça arrive encore, évidemment, mwahaha ! Enfin non, faut pas que j'me marre, vous pouvez très bien vous faire écraser tout à l'heure en allant acheter votre baguette de pain, à moins que ce ne soit elle...
    Prenez soin de vous, Monsieur!

    RépondreSupprimer
  3. Il y a du vrai, vous me lisez depuis suffisamment longtemps pour entendre ce "elle" comme un générique... J'entends par là "celle qui", si elle me lit, est potentiellement fessable.

    Et j'ai effectivement failli me faire (très) mal tout à l'heure en allant chercher "le pain", mais comme en ce moment les gens qui tiennent des blogs tombent comme à Gravelotte, je fais gaffe de ne pas aggraver la liste...

    RépondreSupprimer
  4. Hum, il y a de la provocation dans l'air. Enfin, moi je constate !

    Belle vidéo en effet. Ces deux là sont complices, étaient complices.

    Il est à noter que les fesses de la dame porte encore les traces de la précédente correction...donnée sans doute de main ferme et de cuir...souple...



    RépondreSupprimer
  5. @Elle
    Les apparences sont parfois trompeuses... Celle qui provoque, ne serait-ce pas plutôt celle qui dit: même pas peur?!...

    RépondreSupprimer
  6. Heatseeker et son amie se sont rencontrés sur le net. Ils ont vécu yne passion commune quelques mois avant que l'histoire ne cesse. On ne sait pas pourquoi. La vie.

    et ils nous offrent des fessées vraiment soignées...

    RépondreSupprimer
  7. j'ai connu une aventure semblable : une serveuse dans un bar.. ca a duré quelques mois.. et terminé. Je pense qu'au début, la décoouverte de la fessée est super exitante.. mais à la longue, on s'en lasse. Enfin, pas pour celui qui donne la fessée.. mais pour celle qui la reçoit. Au fil du temps, ce n'est pas évident de donner la fessée exactement comme elle est attendue et souhaitée. Celle oou celui qui se prend la fessée ne devrait pas oublier que c'est celui qui est chargé la corrigé qui décide et quand, ou et comment... sinon ca enlève une bonne part à ce que doit etre une fessée pour qu'elle soit reussie.. Il ne me reste que quelques photos et videos..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on était bien d'accord AVANT et PENDANT.. mais au bout d'un moment rien ne dépasse la force de l'habitude.
      Au début, les fesses sont émoustillées par l'effet de la surprise.. mais à la longue, le fesseur finit par fesser à son habitude et l'effet de surprise n'y est plus.
      En fait, la fessée ça prélude sur d'autres choses.. Par contre : donner une bonne fessée pour une fessée... et n'en rester que là.. il manquerait peut etre une dimension. Pourtant je considère qu'une bonne fessée n'est pas un pretexte pour continuer sur autre chose... La fessée, dejà, c'est comme faire l'amour avec la main ! n'oublions pas !

      Supprimer
    2. J'ai vu que vous aviez posté un lien avec le site qui reprend les images de heatseeker trouvées sur le net "dans le cache" je crois. Je ne comprends pas bien comment ça marche, mais c'est là.

      Supprimer
  8. je n'aime pas redonner une fessée sur un derrière qui n'a pas eu le temps de "récupérer".. Les echymoses, les marques.. ne rendent pas la fessée meilleure.. bien au contraire.
    Une vraie bonne fessée humilie plus qu'elle ne fait male.
    Tout réside dans le dosage, la durée, la fréquence. Si un de ces paramètres fait défaut, la personne qui reçoit la fessée risque de ne pas la trouver à son gout et de chercher ailleurs un autre fesseur qui saura mieux s'y prendre.

    RépondreSupprimer
  9. Ah, ça fait du bien de revoir ça... Faut que j'en donne une moi... En manque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 95 coups de ceinture , si j'ai bien compté!
      Je sais, ça peut paraître un peu idiot, mais j'avais besoin de savoir , de connaître le chiffre exact.Pour me faire une idée, pour essayer de me rendre compte!
      ça parait beaucoup, non? Est -ce le cas?

      Supprimer
    2. Je n'ai pas reçu la ceinture très souvent et jamais sans d'autres éléments de cocktail (cravache, paddle), mais jamais au-delà de 40 ou 60 et plus souvent 20 ou 30.
      Après on préférait l'un comme l'autre la main ou plutôt les mains...

      Supprimer
    3. Dites moi, ma chère indienne, me semble que vous fûtes dans une autre vie sur un compte de 15 000 claques dont je me suis (tout en admirant l’exploit numéraire) vaguement gaussé en son temps ... (ou alors étais-je envieux ? )

      J'ai toujours pensé que ce n'était pas le nombre, au delà d'un pari, qui faisait le compte... Tout ceci était plus technique que baroque ou artistique...

      Chère Zabelle, vous avez déjà le jean's ? Je demeure fesseur d'instinct et je sais une Elle d'antan qui vous dirait que j'arrête juste au moment où il faut, ni trop tôt ni trop tard... Si je n'ai pas perdu la main. Dans tous les sens du terme.

      Supprimer
    4. Il y avait quelque fois sous l'enVolée musicale (du jazz ou du classique) et de mon ambidextre de mari parfois un nombre que je ne calculais pas, un peu difficile dans ma position. Notre endurance mutuelle permettait alors d'atteindre des records dont je ne me souviens pas de la valeur.
      Vous avez raison le nombre m'a pas d'incidence pour peu que chaque claque porte ses fruits... Un minimum tout de même requis sans doute et qui dépend de chaque dame.
      Nous laissons un certain nombre d'indices entre les mouvements inconsidéré de nos jambes ou mains en guise de protection bien temporaire, des "cris", la couleur des fesses (laissée à l'appréciation totale du monsieur, même si nous nous empressons de regarder le miroir ;-) ) la chaleur des dites fesses et un ou deux autres points que vous n'êtes pas sans connaître j'en suis certaine.

      Supprimer
  10. Selon moi, un bon fesseur sachant fesser, doit savoir fesser sans laisser de marques sur les fesses (plus de quelques heures). Je parle d'une fessée manuelle, bien entendu (car martinet ou ceinture laisse quelques points ou marques, difficile de faire autrement je pense)..
    De toutes façon une fessée réussie même si il n'y a pas de traces visibles, laisse une peau très sensible 2 ou 3 jours plus tard si une nouvelle fessée est donnée.

    Dite moi Monsieur Stan, à une époque vous n'étiez pas très "instrument" il me semble. C'est le cadeau de Waldo qui vous fait cet effet là? :P
    Et là, la partie ceinture et tout de même la plus copieuse. La main et le bras du fesseur ont l'air un tantinet légères lol en revanche sa voix est parfaite. Sinon sa tenue à lui en bermuda c'est pas hyper sexy, sans doute pour ça qu'elle reste la tête dans les couvertures...

    Pour la ceinture, il y a une zone oubliée dans cette vidéo qui fait monter au sixième ciel... Le septième étant pour plus tard.

    Et sinon, une remarque par rapport au commentaire de Parent Julien.
    Sans vouloir blesser l'orgueil du mâle,
    il me semble tout de même que la dame sait provoquer et donc potentiellement décider si elle veut une fessée (bien entendu j'exclue ici le rapport BDSM avec maître, mot de passe, yeux baissés etc). Et pour la garder plus que 2 ou 3 mois, il faut peut-être se remettre en question en tant que fesseur? Il faut pimenter, surprendre, changer, il y a tant à expérimenter (entre les raisons d'une fessée (jeux, scénario de départ), les lieux (dans une chambre, dans les bois...), les tenues (jean ou sans culotte...), l'intensité des claques, la vitesse, la position, etc.)
    Après chacune et chacun a ses préférences mais je pense pour l'avoir vécu que l'on peut très longtemps éviter la routine dans ce jeu...

    Sinon oui ça donne envie mais personnellement la partie ceinture me paraît sévère pour une reprise lol (je parle en tant que fessée bien sûr)
    Est-ce que ce Monsieur H a déjà testé de donner la cravache, je suis presque sûr que ça lui plairait (à lui).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, je peux le dire. J'ai testé une fois mon joli martinet avec une amie effrontée qui se reconnaîtra. Depuis un an, il est retourné dans sa boîte, désormais et je demeure manuel avant tout. Je vais juste huiler les lanières, au cas où. Et je l’offrirai sans doute à qui le mérite.

      Supprimer
    2. Mais c'est tellement bien la main.
      D'après mon expérience (qui n'engage que moi)
      Nous avons testé au grès des envies pas mal de choses sans forcément y revenir. Les objets anodinement détournés se sont souvent révélés peu efficaces et bon nombre d'entre eux se sont rompus sur ma croupe...(cuillères et spatules en bois, raquette de ping pong, cravache d'enseigne sportive...), d'autres ont résisté (comme la brosse à cheveux) mais sans que j'y trouve un réel plaisir... Le martinet n'apporte pas grand chose non plus, trop léger et le paddle me laisse surtout un souvenir de record.
      La ceinture permet tout comme la cravache de transformer la sensation première de douleur mais sans la main, avant et après ça ne serait pas suffisant (pour moi).

      La main se suffit à elle-même et pour la dame c'est aussi jouissif de se dire que la main du monsieur doit commencer à rougir aussi, non mais. Et puis il manque ce contact peau à peau si important et humain.

      Je m'égare.

      Supprimer
    3. Je m'égare aussi, je viens d'en faire un post au moment où sans le savoir, vous écriviez ces lignes.

      Supprimer
  11. En effet c'est amusant ce bon timing. J'ai 9 minutes d'avance hi hi

    RépondreSupprimer
  12. Bah, si on règle bien nos montres, on finira bien par être à la même heure au même endroit. je ne peux pas oublier qui fut il y a dix ans bientôt (oh, putain, faut vite reprendre avant que je ne soit perclus de rhumatisme, hein...), la toute première personne à m'accueillir sur feu DD, entre garage et Grand Hôtel...

    RépondreSupprimer
  13. Elle à l'air d'avoir beaucoup d'expérience, votre amie Cheyenne, cher Stan... C'est bien pour toutes les lectrices parfois peu au fait de ces choses que nous sommes d'avoir les ressentis d'une fille qui va au bout des choses... Merci d'oser.

    RépondreSupprimer
  14. ça, pour oser... Et encore, je vous dis pas tout !

    RépondreSupprimer
  15. je revois cette vidéo que je trouve très belle et j'admire les deux partenaires et oui dommage qu'ils ne soient plus ensemble mais comme vous le dites si bien la routine peut faire que !!!!
    Mais revenons en à la main, cette main que l'on aime tant, que l'on recherche, que l'on câline , que l'on embrasse , oui cette main à la fois si douce et si ferme , si caressante et si claquante , cette main qui rougit notre épiderme fessier mais qui l'apaise aussi vite oh oui que nous aimons cette main !!!! Lorsqu'elle disparaît nous sommes triste, nous voudrions la retrouver mais nous l'avons perdu et il est très difficile d'en retrouver une autre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @edel: voilà qui est très bien dit. Assurément c'est compliqué de trouver LA bonne personne.

      Supprimer
  16. sansculotte21/5/15 05:59

    La fessée? définitivement a la main dans mon cas, ayant essayé martinets et ceinturons, qui m'ont fait mal, sans plus, oui "plus" je trouve les instruments neutres, froids sans érotisme, rien ne vaut la main, la précision de l'impact, la force maitrisée, la chaleur, le contact et surtout le bruit des claques reconnaissable par toutes et tous, qui même sans visuel ne peuvent pas se tromper sur ce qui se passe au moment ou ils passent sous cette fenêtre entrouverte, ce bruit familier qui les troublent, leurs met brusquement une boule au ventre, leur regard qui trahit l'émotion d'un brusque retour a des époques qu'ils croyaient oubliées, dure de feindre l’indifférence en continuant son chemin, bref regard gênè et complice en croisant un autre témoins auditif....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement mon postulat et ce que je dis ici depuis des années. RIEN pour moi dans l'émotion ne peut remplacer la main dans ce "jeu" là. Alors je sais qu'on a quantité de lecteurs qui pensent que les instruments sont la base de tout, mais pour moi, ils dévoyent le truc. Les Anglo-saxons ont tendance à utiliser dans leurs vidéos paddles et cannes, je coupe les vidéos la plupart du temps, tant c'est froid et distancié d'un coup...

      Supprimer
    2. Toujours marrant de relire les commentaires, plusieurs mois/années apres, et ceux-là ne font pas exception...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS