23 août 2012

Au revoir, "Dame"...

  2820 - "En hommage à une Dame"... 

Cette femme sur la photo, je ne la connaissais pas. Du moins pas personnellement. Et donc je ne savais pas à quoi elle ressemblait. Dominante virtuelle improbable mais intimidante à distance sur laquelle je ne savais pas mettre un physique, ne l'ayant jamais vue.

Mais comme beaucoup d'entre-vous, je la lisais depuis de nombreuses années, sous le nom de… Dame.

Ah, ça vous parle, d'un coup…


Son blog a fait partie de mes premières lectures et j'ai eu de temps en temps avec elle des échanges épistolaires agréables, empreints de bonne éducation. Sans jeu de mot.

Des petites précisions sur un dessin, un texte, une référence… Un sourire quand un de mes écrits lui avait plu, l'avait amusé, intéressé. En bonne intelligence de "confrères" blogueurs qui s'estiment, "grands fauves" se croisant à un point d'eau sans un coup de griffe, respect, chacun son territoire. J'imagine qu'on ne se ressemblait guère, mais on avait parfois les mêmes "passions croisées" sur quelques sujets précis…

Je me souviens d'un post de mes "débuts" que j'avais repris chez elle, parce que je trouvais l'info intéressante. Quelques instants plus tard, dans ma boîte, elle m'avait envoyé un petit mot bien senti pour me "gronder" gentiment et me mettre au parfum sur cette fameuse "netiquette", civilité à ses yeux essentielle. C'est à elle et à la réflexion amicale qu'elle me maila ce jour de février 2006 - alors que j'entamais mon aventure bloguesque sans trop connaître grand-chose des us et coutumes de la Toile - que vous devez d'avoir à chaque fois les références et le copyright (©) des dessins, images, illustrations et photos que je trouve…

Et puis j'aimais bien son écriture, ses audaces, ses excès aussi…

Elle s'en est allée, sans un bruit…

Je pense à vous, MaDame. Sincèrement.
 Image © Dame

9 commentaires:

  1. Je ne sais pas qui était cette DAME qui semble connue par beaucoup.

    En 2006, je ne surfais pas sur les sites de fessées. Certains domaines ne m'intéressent pas non plus.

    J'ai suivi le lien et j'ai parcouru...L'hommage est très beau.

    Je tiens juste à exprimer ma sympathie...

    RépondreSupprimer
  2. Dame, c'était une des blogueuses, comme Mélie, BricàBrac ou encore Aurora, ou Petite Française, qui me donnait envie de lire leurs billets. Intelligents, douloureux, espiègles, ces femmes donnaient de l'intelligence aux choses que j'aime dans ce domaine si sulfureux du SM soft, ou moins...

    Et curieusement, à ce jour, ces femmes que j'évoque ont toutes cinq cessé d'émettre. Certaines par lassitude, d'autres je ne sais, et Dame parce qu'elle a été rattrapée par la maladie;

    Hasard...

    Bref, au début du net, il y avait une sorte de petite communauté, et aussi un forum qui rassemblait les passionés de la fessée (en ce qui me concerne) ou du SM, pour les autres. Dame a fait partie des pionnières, je crois. Voilà pourquoi je la lisais et pourquoi des tas de gens lui rendent hommage dans ce petit monde libertin, davantage libertaire, d'ailleurs, et du SM, quelle que soit le degré (soft, hard, comme pour les pneus...)

    Je ne l'ai pas du tout croisée, mais elle me plaisait bien...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai découvert le blog de Dame en 2006 ainsi que ceux de Mélie et Bricabrac grâce à ses liens...
    En effet, ils ont disparu; complètement pour celui de Mélie, on accède encore à celui de Bricabrac par le lien qui se trouve chez Dame sous la rubrique "mon ancien blog".
    Mais comme je suis une fanatique du copier-coller tout ce qui me plaît, j'ai gardé nombre de leurs posts respectifs. Mélie en particulier avait un style très étrange, souvent à la limite du fantastique et de l'ésotérique.
    Dame, c'était autre chose, ses posts étaient toujours légers, pleins d'humour, souvent sarcastiques quand elle évoquait le milieu BDSM.
    Et puis nous sommes devenues amies sur le net d'abord puis nous avons échangé mails et coups de fil.
    Je l'aimais beaucoup...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, ces femmes-là avaient, ont un don pour causer de ces choses-là avec gravité, légèreté, trouble, insouciance ou encore humour... Ce n'est pas donné à tout le monde.

    Je n'avais pas échangé grand-chose avec Dame, mais je crois qu'elle aimait bien mes textes, exactement comme j'appréciais les siens. Pour le reste, on ne peut pas ajouter beaucoup de choses, je vois avec plaisir plusieurs blogs (que j'aime aussi, comme par hasard) lui rendre un petit hommage, un salut amical pour son dernier voyage... Et c'est très bien.

    RépondreSupprimer
  5. Meliemelo25/8/12 16:49

    Merci à toi, Stan, et à Manioc.
    D'avoir rappelé mon blog entre autres.

    Le mien a été supprimé pour des raisons assez particulières dues à mon ignorance des choses du Net.... :-(

    Pour ce qu'il en est de Dame, oui je l'avais rencontrée, elle était venue alors que j'habitais Etretat.

    Ce fut une semaine douce et bonne.
    Inoubliable.

    On peut arrêter un blog pour de multiples raisons. Stan, tu les as fort bien déclinées.

    On peut aussi l'arrêter parce.. Et je crois que ce fur mon cas, le blog ne tenait finalement qu'à UNE aventure, UNE histoire, très , très particulière.

    On peut aussi l'arrêter (et je me reconnais également dans cela) parce que la vie, la réalité, nous pousse gravement à autre chose.

    Stan, tu as raison en disant que cela prend du temps, de l'énergie, de la recherche etc etc.

    Bref, c'est un vrai "travail" en somme. Et parfois.. Du travail, le vrai, il faut aller le chercher. Et ce n'est pas le blog qui vous paiera de vos efforts. Même par plaisir.

    Je te remercie infiniment, Stan, de m'avoir citée.... Et si Manioc a pu sauvegarder quelques articles de mon blog, qu'elle soit remerciée itou de me les adresser.

    Quant à Dame.........
    C'était UNE VERITABLE DAME.

    Comme on en voit plus guère.
    Je vous assure que c'est vrai.

    Une Dame. Une vraie. Une femme, "dame" en plus !

    :-) :-)

    Tendresse à toi, Stan, pour ce moment particulier qui permet que nous nous parlions avec simplicité.

    RépondreSupprimer
  6. Ah, Mélie... J'aimais bien ton blog. Je comprends toutes les raisons, les devinant sans les connaître. Il y a un temps pour tout. Je n'ai pas encore vu le bout de la route, mais je m'en approche. Tant que j'y prends plaisir, il y aura un fil au fil...
    Mais quand j'en aurai assez, je passerai à autre chose, il y a d'autres sources de passion dans ma vie, et je peux garder mes jeux en continuant à les vivre, évidemment...

    Ah, j'espère que nous pourrons toujours nous parler "avec simplicité", hein...

    RépondreSupprimer
  7. Quand tu veux :-) :-)

    Méliemlo

    RépondreSupprimer
  8. J'ai ajouté cet hommage sur son blog, avec d'autres visions d'Elle, un dernier cadeau pour rassembler ceux qui l'aimaient. Qui l'aiment.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne la connaissais pas, chère Pastelle. Mais j'ai été touché de voir les multiples témoignages d'affection écrits sur son blog, prouvant si besoin était à quel point Dame était appréciée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS