18 octobre 2015

L'âge en question ! Encore...

3283 - "Faut bien commencer un jour... Mais pas avec moi !"

J'aime beaucoup ce dessin de Doug Sneyd, qui en a fait des centaines comme ça pour Playboy à partir de 1964 et pendant plus de vingt ans. Un album réunit d'ailleurs la plupart de ses meilleures images publiées dans les pages du magazine d'Hugh Hefner...

Comme celle-ci où une mère maquerelle présente la petite nouvelle à un habitué friand de fessées qui débarque avec son matériel.

On imagine la suite: Pygmalion, l'élève dépassant le maître.

Je me souviens d'une main très endolorie, les petites veines explosées, esquintée par le postérieur en béton d'une jeunette qui en voulait toujours plus.

Depuis, je me suis ressaisi !

Et j'ai acheté un martinet...

On le sait, la valeur n'attend pas le nombre des années. Et les filles sont attirées par ces jeux de plus en plus tôt. Reste à savoir où on met les pieds, (et le reste) si on les mets...

Pour ma part, il est clair que ce me convient le mieux à moi en tant qu'homme, ce sont les quadragénaires avec une vie, un passé, des envies sensuelles que je n'ai pas générées.... Une forme d'expérience pour des confrontations homme/femme qui ne nécessitent pas de devoir tout apprendre avant de commencer non plus...

Mais on ne va pas se fixer un âge limite. Plutôt un seuil à ne pas dépasser. Je n'ai pas d'affinités avec les jeux "oncle vs nièce" ou "prof vs élève" dans ma façon de vivre la DD dorénavant.

Remarquez, je dis ça...

J'ai eu l'occasion il y a peu de faire débuter une dame dans la cinquantaine affriolante qui n'avait JAMAIS exercé et se demandait en s'inscrivant sur un site ami ce que ça fait de recevoir une bonne fessée. L'administrateur qui pourtant ne me "connait" qu'au travers du blog lui ayant recommandé mon profil "pour un début dans les règles de l'Art" (sic) rendez-vous fut pris.

Après un excellent dîner et une fois de retour chez elle, au bout d'une douzaine de claques sonores plutôt "light" sur un cul blanc dûment déculotté, elle a demandé grâce, comblée, découvrant un peu plus tard dans la nuit qu'en fait de fessée, elle aimait surtout qu'on lui claque les fesses en lui faisant l'amour !

Ce qui, convenons-en, n'est pas exactement la même chose...
Dessin © Doug Sneyd

52 commentaires:

  1. I bought a copy of this drawing but it was captioned "She's spanking new" very nice https://summertime75.wordpress.com/2015/01/06/shes-spanking-new-october-1976-playboy-magazine/

    RépondreSupprimer
  2. @S75: Thank you so much for that very nice pics much better than my own copy... As you saw I changed the title...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Glad you like it, if I remember I bought it from a seller in America and the postage was more than the page, but a nice addition to my collections

      Supprimer
  3. I always try to offer the best qualitiy, to my readers but was unable to find a better definition in dpi of that one. Done now. Thanks again..

    RépondreSupprimer
  4. L'age en question? Ce qui est bien vu dans ce dessin, c'est la peluche. La simple présence de ce petit panda fait perdre 10 ans à la demoiselle blonde au visage si expressif.
    Quant au vieux cochon,il est gratiné: la barbichette, la tonsure et le costume à carreaux ! J'espère que la mémère va lui prendre un max!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un dessin qui raconte des trucs, c'est clair. Mais l'âge en soi n'a rien de répréhensible (consentement obligatoire, ça va de soi), chacun agit selon sa morale personnelle.

      L'attente par contre n'est pas la même parfois entre les deux. Et la jeunesse a des excès que les années font relativiser ensuite mais pas toujours "assumables". Vaut meiux le savoir. .

      Supprimer
    2. Bonjour Madame,

      En effet, le vieux barbon semble à la vente aux esclaves de jadis. Malgré mon respect envers l'Eglise (je respecte les convictions), je trouve que son visage ressemble à quelques caricatures de père jésuite adepte des châtiments corporels, comme on en voit dans certains vieux dessins ou gravures.
      Peut-être l'auteur s'en est-il plus ou moins inspiré. Enfin, c'est mon sentiment. Discutable, certes. Mais bon...

      Supprimer
  5. Ah bah voilà enfin un nouvel article
    Non non je ne râle pas contente de vous lire à nouveau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jade: Oui, on ne râle pas, hein... Sinon, vous savez comment ça se termine ! Et puis comme je le dis par ailleurs un tel blog ne fonctionne que sur l'envie. Parfois un break est salutaire.

      Supprimer
  6. A part ça , la fin de votre texte m'a fait rêver; il est d'ailleurs là pour ça , non?
    Alors , merci Stan, un bout de rêve , c'est beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fine mouche. Je laisserais entendre que je suis open bar ? Sinon, de rien. J'aime le blog et je l'anime comme le suggère le titre, au gré de mes envies. Et là, après une période de changements majeurs, j'en ai envie à nouveau. Tout simplement.

      Supprimer
  7. Bonjour Stan,
    Ca fait plaisir de vos lire à nouveau. J'ai lu il y a peu que le magazine Playboy ne devait plus publier des dessins ou photos à caractère "osé" dans ces pages ou quelque chose dans cet esprit-là.
    Ce dessin m'a rappelé un dialogue extrait du film "les anges gardiens" au cours duquel Clavier apostrophe Depardieu en ces termes :
    "Tu ne connais cette vieille expression alsacienne ? Quant un vieux barbon est avec une jeune femme , il dit : c'est ma nièce !...".
    C'est vrai que la différence d'âge parait moins évidente quant les deux personnes vieillissent, A condition que cette différence n'excède pas une dizaine d'années. Avec l'âge s'acquiert l'expérience, dit-on...
    A méditer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, ce n'est pas parce que je ne fonctionne pas comme ça que je blâme. Un de mes excellents confrères blogueurs a des "nièces" et ça fonctionne très bien comme ça pour lui. J'ai d'autres amis qui ont besoin d'un jeu de rôle pour que ça leur convienne avec des rituels très établis. je ne dis pas que ce n'est pas bien ni ne juge. c'est juste qu'en fait je fonctionne davantage dans une forme de complicité et d'équivalence et que le rapport de force que j'aime établir n'est pas de cet ordre là.

      Supprimer
    2. Et j'ai revu LAG la semaine passée. La réplique de Clavier est marrante, mais la réponse de Depardieu est la mienne aussi... "Quand je dis ma nièce, je pense à la fille de ma sœur !"

      Au passage, j'avais une fois demandé un deuxième oreiller au cours d'un séjour dans un grand hôtel de Strasbourg et c'est une call girl qui est venu toquer à ma porte un quart d'heure plus tard. J'ai eu de la peine à comprendre tout de suite que dans cette ville européenne où les putes sont légion pour satisfaire nos élites, l'expression signifiait que je voulais de la compagnie pour une heure ou pour la nuit...

      Supprimer
    3. Pas banale , l"anecdote, j'adore!

      Supprimer
    4. C'était vers 90/91, de mémoire. mais ça n'a pas changé. En même temps le concierge au tel n'avait pas vraiment enquêté sur mon réel besoin d'oreiller.

      Et puis même si la fille était ravissante, l'idée de payer ce qu'on m'a toujours proposé "for free" dans ma vie perso, n'était pas un adjuvant particulièrement érotique.

      Bon, et même si la fessée avait fait partie du "catalogue" de la fille en question, je n'aurais pas cédé à mes coupables penchants. pour les mêmes raisons.

      Pas d'argent entre nous.

      Supprimer
  8. (@Stan : vous parlez anglais comme un expert. Chapeau. Les séjours ont du bon au final. Your English is perfect.
    Pour maitriser une langue, il faut s'immerger dans le pays et "à Rome, il faut faire comme les Romains" dit-on. )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai appris il y a des lustres, si vous me lisez bien. Et au final j'ai peu d'occasion de pratiquer du coup comme tout ça se perd. Si je vais en Angleterre, il me faut un jour pour me retrouver .`

      C'est même aussi de là que vient ma passion pour la fessée, entre autres après avoir vécu dans une famille de Brighton où ça se pratiquait beaucoup, au début des Seventies, adolescence intéressante... Mais j'ai déjà raconté ça, tapez Brighton dans la colonne à gauche là où on le propose et vous devriez avoir des post sur le sujet.

      Supprimer
    2. Bonjour Stan,

      Merci pour l'info. Et continuez à nous régaler...

      Supprimer
  9. Ce n'est pas tant l'âge civil qui me touche...qu'importe la main qui me touche...c'est plutôt la capacité de l'autre à me faire glisser dans l'âge que je veux ressentir.

    Pour en revenir à votre rencontre sur ce site ami...c'est aussi par ce biais que j'ai fait une jolie rencontre. Par contre l'administrateur ne m'a pas redirigé vers vous puisque je venais de votre part... :o)

    Au plaisir de vous relire encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Am: et ça doit me faire plaisir ? Argh... Bon, allez. "Jolie rencontre" valant mieux que "gros con qui sait pas y faire", je m'incline.

      Mais que je ne vous y reprenne pas.

      Supprimer
  10. J'ai envie de dire..."mais je m'en fous de tes prévenances Commandant"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai envie de dire... "la prochaine fois qu'on se croise, on ira manger une glace au chocolat d'abord..."

      Supprimer
  11. Mais je ne râler pas qu'est-ce qui vous fait dire ça? En plus je disais que j'etais contente de vous lire à nouveau....
    :-)))) breaker pas trop longtemps la prochaine fois :-P

    RépondreSupprimer
  12. L'age comme d'autres critères influe sur la trajectoire de nos envies et c'est tant mieux ainsi. Cela nous donne d'autre territoire à explorer avec toujours autant d'intensité.... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai et je ne blâme pas les préférences de quiconque en écrivant ça...

      Disons qu'après avoir expérimenté de bonne façon, je sais mieux ce que je veux et ça je ne veux plus !

      (Je parle de ce rapport "nièce vs tonton fesseur"... )

      Ce n'est pas moi et ça ne m'apporte pas ce que j'attends de cette DD qui m'est chère et que j'ai bien l'intention d'affirmer désormais dans ma "nouvelle vie" !

      Supprimer
    2. Ceci dit il est parfois terriblement excitant de brouiller les codes et de faire d'une femme dans la force de l'age une petite fille sage ou d'un brin de femme tout juste adulte, une petite femelle lubrique et obéissante.... il n'y a pas d'autre règle que celle du plaisir et de l'envie partagés ! ;)

      Supprimer
    3. C'est vrai qu'on parle souvent du rapport homme plus âgé/femme plus jeune mais l'inverse existe aussi. Cela peut augmenter le trouble, pour moi d'être fessée par un homme plus jeune. D'ailleurs quand j'y pense, hormis mon mari qui était du même âge, je suis toujours passée entre les mains d'hommes moins âgés. Je ne l'ai pas vraiment décidé sciemment, ça s'est fait naturellement et on n'est pas toujours en train de se demander "Quel âge t'as?" (ambiance cour de récré) du moment que l'alchimie est là.
      J'en profite pour décerner une mention personnelle et spéciale à mon premier dom qui en 3 ans ne m'a jamais demandé mon âge, ça c'est de l'élégance... Pourtant je savais le sien (14 ans de moins).

      Supprimer
    4. Bonjour à vous,

      Vous avez raison. La morale trouve aux rapports homme jeune/femme mature des relents , dirais-je, plutôt malsains. Un homme plus âgé que sa partenaire ferait plus "paternaliste", protecteur (?). Les psychiatres et autres pro du Moi diront que les hommes jeunes ont un contentieux affectif avec leur mère, voire atteints , selon leurs termes d'un complexe oedipien , expression que l'on a tendance à utiliser à-tout-va dans une ébauche de relations entre une femme mure et un homme plus jeune qu'elle.
      Quoique depuis quelques années, cette situation semble plus acceptée. De toutes façons, si les deux partenaires s'entendent, et sont adultes qui plus est, rien à redire. Il faut que la chose se vive d'un commun accord. C'est le principal.

      Supprimer
    5. Euh oui... Tout le monde était majeur je vous rassure ;) et là j'avais atteint mes limites, un dominant de l'âge de mon fils (ou neveu) ce ne serait vraiment pas possible pour moi. Et malgré mes doutes de départ, le rapport D/s s'est instauré instantanément.
      Oui Oedipe est là certainement mais comme dans tous les rapports de couple (et pas que), vanille ou autres.
      Mais il me semble avoir remarqué aussi que l'âge mais également les critères physiques pouvaient revêtir moins d'importance dans les rapports un peu "hors-norme". Quand un ou plusieurs fantasmes font écho à ceux de l'autre, ce serait comme si les apparences comptaient moins. On s'adresse à quelque chose de plus profond... Mais je me trompe peut-être. Car l'attirance physique intensifie beaucoup la relation aussi.
      C'est compliqué !

      Supprimer
    6. Il faut que la chose se vive d'un commun accord. C'est le principal.: je me rends bien compte que vous avez raison,
      Peut-être est-ce aussi une question de confiance en soi.

      Supprimer
    7. J'avoue ne pas trop comprendre "d'un commun accord". Est-ce que cela n'est pas évident ? Sinon c'est du viol... non ?
      Pour la confiance en soi, je pense qu'elle naît du reflet qu'on lit dans le regard de l'autre.

      Supprimer
    8. Bonsoir Madame, et vous tous...

      Vous avez dit une phrase très importante pour chacun et chacune d'entre nous : une question de confiance en soi. Souvent, cette petite flamme insignifiante nous manque pour faire le premier pas. Ce n'est pas facile et il faut trouver un écho à cette confiance dans l'autre partenaire. Notre éducation reçue et notre vécu façonnent notre regard sur les gens. Et malgré notre âge, on en garde des traces. On peut s'en défaire et laisser ainsi parler les sentiments plutôt que de rester enfermé dans des préjugés. On pourrait passer à côté de la chance de sa vie... Qui sait.

      Supprimer
    9. @Hannah E: on est bien d'accord ! Tout ça ne fonctionne évidemment - et exclusivement - que d'un commun accord. On ne cautionnera jamais ici autre chose que des plaisirs entre "adultes consentants" et plutôt deux fois qu'une, comme le dit l'adage.

      Supprimer
    10. Bonjour Stan, et vous tous,

      Voyez : toutes ces questions d'âge, c'est un peu comme le qualificatif donné pour la course aux partenaires.
      Quant un homme multiplie les conquêtes féminines, on le surnomme souvent "Dom Juan" ou "Casanova" et on le félicite.
      En revanche, quant c'est une femme qui collectionne les amants, on va la surnommer
      "femme de mauvaise vie" (et je suis poli !) ou bien "Messaline" (l'épouse de l'empereur romain Néron), synonyme d'une femme à la fois calculatrice et froide.
      Je me trompe peut-être mais...
      Les clichés ont encore une belle vie devant eux...
      Charles.

      Supprimer
  13. La valeur n'attend pas le nombre des années, disait Corneille. Mais parfois, il faut aussi savoir attendre. Il y a un temps pour tout, et réaliser ses fantasmes au lieu de les refouler n'est pas toujours une décision facile à prendre. Ce n'est pas toujours la sagesse qui vient avec l'âge...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ni la valeur d'ailleurs.
      Il est certain que la relation fesseur /nièce ne devrait posera aucun problème tant qu' il s'agit d'adultes consentants.Entre adultes , on fait ce qu'on veut avec qui on veut.
      Et pourtant , je ne m'imagine pas l'inverse: je ne me vois pas avec un homme qui aurait l'age de mes fils. Et , en parlant de petite jeunette, la même question me vient toujours à l'esprit: que diriez -vous , s'il s'agissait de votre fille? Pas simple; mais qui a dit que nous recherchions la simplicité....

      Supprimer
    2. Je me souviens avoir refusé le jeu avec une jeunette à l'époque DD, arguant du fait précis qu'elle avait effectivement l’age de ma fille... Possible que ça me perturbait alors. Pendant pas mal de temps j'ai pris ça comme argument, avant de me laisser glisser - non pas avec elle mais... - avec une jeune fille/femme qui effectivement avait une grande différence d'âge avec moi.

      Je ne regrette rien, impossible de dire que ce n'était pas bien, très bien vécu aussi le truc durant un temps... Mais c'est vraiment dans la tête que ça se passe, après avoir fait abstraction de la morale. Et puis je me rends compte qu'il me faut du répondant en face, avec du vécu, et pas mal d'autres choses qu'on peut sans doute appeler "maturité".

      Au delà du jeu, j'aime les femmes, leur rire, leur indépendance, leurs désirs... Et si les jeunes filles sont des femmes en construction je ne veux pas être chef de chantier.

      Supprimer
    3. Ah l'âge ce prétexte si facile... Je me souviens avoir été "blessé", il y a quelques années par un certain auteur qui avait refusé de jouer avec moi parce que, selon lui, j'étais trop jeune. C'est con, parce que je reste persuadée que l'alchimie aurait opéré.

      Supprimer
    4. Oui, et même si la différence est la même toujours, forcément, c'est plus que probable. Les idées évoluent, on peut parfois réviser certaines opinions tranchées. Et puis chacun aura de sa "quête" une vision différente de toute façon, il y a tant de manière de vivre ce fantasme qu'il faut à mon avis vraiment être en phase.

      S'il y a un déséquilibre entre les envies, ça ne marche pas Ou plus, si ça a marché un temps, jusqu'au moment où les différences se dont sentir...

      Mais un "certain auteur" est toujours là, et "la blessée" - qui a eu le temps de cicatriser - aussi...

      Supprimer
    5. PS: Et puis, chère Céline, on reste amis depuis près de 10 ans. Ça compte, non ?

      Supprimer
  14. Coucou Stan ♥

    (j'suis d'humeur taquine)

    RépondreSupprimer
  15. Très joli dessin. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, Sonia. c'est un peu le but du blog que de présenter des dessins qu'on ne voit pas partout. Et repris ensuite. Sur tous les autres.

      Supprimer
  16. Moi c'est 30 ans ma limite ! Mais je n'ai jamais été très forte pour respecter des limites. :/ Je l'ai même pulvérisé celle-ci... mais c'est toujours ma limite !

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Stan,

    Comme pour votre éminent et distingué confrère, Mr Waldo, chacun de vos Post est une découverte et c'est un plaisir renouvelé à chaque fois . En cela je suis bien d'accord avec Sonia : votre Blog est inimitable. Merci encore.

    RépondreSupprimer
  18. @E : Je n'arrive pas à faire répondre... Bien sûr que ça compte !!! Notre amitié est spéciale, mais j'y tiens. Mais, il est vrai que je jalouse ces femmes qui ont obtenu de toi, ce que jamais je n'aurai.... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est toutes jalouses!

      Supprimer
    2. Oui, on est jalouses

      Supprimer
    3. Bonjour à Madame, et à Mamisa,

      Ah, les femmes, et leur sempiternelle jalousie !
      Arme ô combien destructrice
      Gardienne de la vie
      Dans vos mains protectrices !!!

      M'enfin,! comme dit Gaston.
      (Pas mal, la rime, non ? )

      Supprimer
  19. @Céline et Mamisa: Ah mais non, faut pas dire ça. Et puis si j'annonce que je suis désormais ET célibataire ET libre (de droits (sic)), ça va jalouser plus encore ! Bon, je le dis pas, alors ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS