27 avril 2015

Divin Marquis, divin Crepax !

3223 - "Justine ? Juliette ? En tout cas, Sade !"

J'ai souvent évoqué Crepax et sa Valentina, graphiquement issue de sa fascination pour Louise Brooks.

Le maître italien a aussi illustré de grands classiques de l'érotisme et pas mal de Sade...

Dont Justine...

J'ai probablement acheté cet album dans les années 80. Comme pas mal d'autres, parus dans ces années-là. Le graphisme de Crepax est très particulier. J'aime ses filles diaphanes et alanguies. Rien de l’œuvre du Marquis n'est éludé, tout est montré.

Tiens, au passage, j'ai vu récemment sur une chaine du satellite un film de Claude Pierson, tourné dans les années 70 (1972) adapté de Justine, un de ces nanars érotiques comme le cinéma franco-italien en a pondu pas mal... C'était assez affligeant, par contre... Un extrait ici. Et un autre .

Allez tant que j'y suis, le film en entier...Ici.

Il y en a un autre, avec Klaus Kinski dans le rôle titre, que vous trouverez en entier et en anglais ici. Et ça date de 1969.

Mieux vaut relire Guido !
Image © Crepax

6 commentaires:

  1. Ghostserval27/4/15 10:19

    J'aime beaucoup le travail de Crepax. Et merci pour les liens conduisant à deux films que je ne connaissais pas et qui semblent assez kitsch. L'époque où ils furent réalisés, sans doute , sans doute ?

    RépondreSupprimer
  2. Charlène27/4/15 10:30

    Vu ce matin le "Justine" de Pierson, certes un peu démodé, mais qui se laisse regarder. C'est sympa aussi le côté vieillot.

    RépondreSupprimer
  3. Pour une fois qu'on fait un mec en bas blancs, ne boudons-pas notre plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, ne boudons point !

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup le dessin. Surtout la jeune fille: la robe retroussée, la façon dont le linge des culottes est dessiné, la nuque qui apparait , délicate,entre les cheveux bruns.
    J'ai détesté les extraits de films. Non parce que les filles jouent comme des pieds, non parce que plus kitsch, on ne fait pas , mais parce que je déteste ce côté "La chair est triste" pour citer Mallarmé. On ne peut pas dire qu'ils aient l'air de s'éclater! Le vieux , à un moment, à l'air de jouir vaguement...Mais tout ça a l'air triste: le sexe moche, un peu ridicule, beurk!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que de toute manière, c'est très compliqué d'adapter Sade au cinéma... Et que ces films des années 70 sont décidément difficilement regardable sans un sourire...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS