24 avril 2015

T'es pas un peu jeune pour ça ?

3218 - "La valeur n'attend pas..."

J'ai déjà eu l'occasion de parler de ces jeunes femmes d'à peine vingt ans qui fréquentent assidûment forums et blogs dédiés et parviennent à vivre leurs fantasmes de fessées de façon bien plus simple, grâce au net, que quand j'avais leur âge... J’en ai même croisé, c'est dire.

Pas froid aux yeux mais chaud aux fesses hein ! Une de mes correspondantes me disait un jour qu'elle avait commencé à dévorer sur le net tout ce qui concernait le sujet dès son année de... cinquième ! Impressionnant. pas nécessairement rassurant...

Et puis je me souviens de mes propres envies d'antan. Car ce n'était pas simple: que faire dans les années 70 ou 80 pour rencontrer des personnes ayant envie de vivre la fessée ? Alors oui, le sexe, c'était facile, mais cette spécificité-là, comment même aborder le sujet dans ces années préhistoriques d'avant Internet ? Déjà que mes enfants se fichent de moi quand je leur raconte que la télé à la maison n'avait qu'une chaîne et en noir et blanc, en plus... Le Be-Bop, le Minitel, ça les fait marrer aussi...

J'ai eu de la chance. J'ai toujours pu parler de mes envies de fessées avec mes copines, petites amies, compagnes, je n'ai jamais eu de frustrations ou de blocage. Alors oui, il y a eu des filles que ça ne passionnait pas autant que moi, et c'est un euphémisme, mais aucune n'a "porté plainte". J'ai même croisé des passionnées. Et toutes ont essayé avec plus ou moins de bonheur.

Et j'ai pu vivre mes envies sans encombre.

Le net permet de nos jours à des milliers de gens, garçons ou filles, se sentant mal seuls de leur côtés avec leurs envies de se rendre compte que des communautés existaient, des forums, des blogs comme celui que j'ai créé...

Et à mon tour, des témoignages me confirment que je fais désormais office de déculpabilisateur, comme quand je lisais dans le courrier des lecteurs d'Union de rassurants témoignages des gens vivants la fessée non pas comme une déviance anormale à soigner de toute urgence, mais bel et bien comme un plaisir sensuel comme un autre, du moment qu'il est partagé...

Bon courage, les filles.

Faites juste gaffe à qui vous confiez vos fesses, avant de vous lancer... Me revient un vademecum très utile qui continue à être d'actualité et dont je ne dirai jamais assez à quel point Mr No, le rédacteur, avait vu juste...

1 commentaire:

  1. Excellent le mode d'emploi (vademecum, kesaco ?), merci Mr No et merci Stan de le remettre au goût du jour.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS