07 juin 2020

Elle m'était très attachée...

3493 - "les menottes de la Madeleine..."

Cette nuit-là, Claire m'avait demandé soudain au détour d'une phrase “de l'attacher au radiateur“, tout en rigolant nerveusement, mais un peu trop fort pour être honnête.

Je l'ai regardée sans rien dire avec un petit sourire amusé et surpris.

Il y avait là une vraie demande à peine masquée de quelque chose de trouble. Le dire en utilisant l’humour et le rire était de sa part une manière à peine détournée de me faire passer le message que oui, elle en avait vraiment envie... Bon évidemment pas de se retrouver liée au radiateur, simple image issue d'une expression populaire, mais bel et bien d'être entravée pendant nos ébats...

Deux mois plus tôt, on avait été en couple dans un sex-shop près de la Madeleine avec l'impression de braver un interdit sociétal et en étions ressortis avec une paire de menottes rouges en cuir, histoire de ne pas repartir les mains vides.

Un jeune Viet affalé derrière un comptoir surchargé de cassettes vidéos et de godes de toutes les tailles et de toutes les couleurs avait pris mes billets et rendu la monnaie sans nous regarder, avant de les mettre dans un de ces fameuses petites pochettes plastiques noires à petits points dorés se voulant anonymes, mais identifiant le client encore plus que s'il avait eu imprimé le logo du magasin...

En rentrant chez nous rue de Boulainvilliers, on avait un peu joué avec comme des gosses, sans réelles convictions, avant de les ranger dans un tiroir de la table de nuit pour ne plus jamais s'en servir.

Mais ce soir-là, la belle Claire était très excitée...

C'était notre première nuit à Plaisir dans la maison qu'un ami nous avait demandé de garder parce qu'il était en Asie durant deux mois et ne voulait pas laisser sa belle villa sans surveillance tout ce temps... Et dans ce lieu inhabituel et nouveau l'ambiance est devenue très érotique...

Nous avons alors entamé une sorte de jeu de rôle avec elle en esclave dévouée et moi en maître "sévère mais juste".

Injuste, en fait... Car après une bonne fessée, Claire a gardé les mains attachées tout le temps du jeu et on est même sortis un temps dans le jardin pour l'attacher à un pommier, quasi à poil avec juste sa culotte et des escarpins vernis, les bras levés. La brave voisine d'en face qui prenait l'air à la fenêtre est rentrée aussitôt, sûrement choquée de nous voir rejouer ainsi à quelques mètres d'elle et en pleine nuit une version très personnelle d'Adam et Eve !

Mais allez savoir pourquoi, on ne les a jamais réutilisées et d'ailleurs je les ai oubliées dans la table de nuit, au grand étonnement de mon ami les découvrant à son retour. N'en ayant pas l'usage, il les a données à un de nos copains qui voulait "tenter des trucs nouveaux", selon ses dires...

Je ne suis pas fait pour le bondage...
Dessin: "Des bracelets rouges sang" © Stan/E. - 2020
Modèle : ...

15 commentaires:

  1. Une belle image de plus... Un nouveau modèle ?

    RépondreSupprimer
  2. Qui tient à son anonymat... 😋

    RépondreSupprimer
  3. Beau dessin cher Stan, l’histoire est très plaisante on y ressent beaucoup de complicité, de trouble et de tendresse...
    Est-ce quelques attaches ou liens sont du bondage ?

    RépondreSupprimer
  4. Non évidemment pas, c'était davantage pour faire une conclusion ironique...

    RépondreSupprimer
  5. Et je précise que j'aime BEAUCOUP cette posture. Du coup quand elle m'a gentiment envoyé sa photo, l'interpréter graphiquement en la mettant (sic) à ma sauce m'a semblé évident tant ça me causait... Merci à elle.

    RépondreSupprimer
  6. Cora lit !9/6/20 10:52

    Ah je découvre, merci pour ces textes qui déculpabilisent sûrement pas mal de lectrices, moi la première...

    Et vos dessins sont superbement évocateurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cora: merci. Déculpabiliser tout en s'apercevant qu'on n'est pas le seul à penser à ce fantasme et qu'au final il est bien plus répandu qu'on ne le croit est forcément très rassurant...

      C'est exactement ce que j'ai pensé à 18 ans en lisant le courrier des lecteurs dans Union, jadis. "Ouf, il y en avait d'autres comme moi."

      Supprimer
    2. C’est véritablement un soulagement de ne pas se savoir seul avec nos envies, nos besoins et nos troubles...
      Il y a quelques années votre blog me l’ avait si bien remémoré cher Stan.

      Supprimer
  7. Oui, le dessin et la posture sont magnifiques, Une véritable invitation évocatrice et très charnelle ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dois de préciser que les fesses de la personne étaient sans la moindre trace sur la photo envoyée...

      Supprimer
    2. C’est tellement plus charmant comme cela...

      Supprimer
  8. Quel beau récit. On ressent bien la complicité du couple. Et cette manière ludique ( par le jeu) d'amener le désir de la partenaire à être attachée me plaît beaucoup en général.
    Petite parenthèse sur le passage du sex shop : le petit sac pour faire discret mais qui ne l'est assurément pas est tellement vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre passage. L'idée de ce blog depuis le début, c'est de raconter du vécu, avec un peu de recul et d'humour, mais pas de se mettre en avant avec des accents de triomphalisme, vous l'aurez compris...

      Supprimer
    2. Tout à fait vous êtes bien attachés à relater des histoires vécues avec ce recul et cet humour qui scied parfaitement. On sent d'ailleurs la différence avec des récits fictions. Pour cela qu'on est très aisément transporté en lisant votre blog.

      Supprimer
  9. Hein ? Mes fesses étaient blanches comme neige sur la photo... Tu te fous pas un peu de moi, là ? T'es pas à la place de mon cul hein, le rose c'était déjà pas mal...

    Et ça fait mal la cuillère en bois !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS