30 septembre 2008

En français dans le texte...

723 - Héhé... Daniel, l'Ange Aquitain dont j'ai parlé il y a peu volète toujours. Et apparemment fesse de plus belle...

Dans un mail de ce matin, il m'envoie sa nouvelle adresse de site, payant, et un petit film charmant mettant en scène mademoiselle Nina... (C'est rigolo, d'ailleurs, il appelle son site "frenchspanking" (sic) et l'avertissement est... en anglais. Mais passons...)

Je vous en dirai davantage dans un prochain post que je lui consacrerai avec images dédiées et interview d'un garçon qui me semble assez proche - dans la démarche fessophile et son approche de la fessée/jeu - de mon ami Greg de Bun Beating Fun...

Avec une différence notable: c'est en français !

Enfin. À force de parler des sites anglo-saxons, j'en finissais par désespérer de trouver des équivalents hexagonaux. Entre Spankingmaster75 et lui, en voilà au moins deux qui sont passés à l'acte en vivant leur truc à fond.

Et pas par procuration !...

4 commentaires:

  1. Stan, le vocabulaire employé est érotique ou non. Pour moi, le mot fesses est érotique, le mot cul pas du tout; vous ne l'avez jamais employé, si mes souvenirs sont bons, et surtout pas l'affreux mot "popotin" qui a dû tomber en désuétude, je ne le vois nulle part et ce n'est pas plus mal car il est bien peu évocateur: de popotin on passe vite à popote et à bobonne, horreur!

    RépondreSupprimer
  2. Ma foi tout dépend du ton employé, pour les mots. Et du contexte, évidemment. À l'écrit, c'est différent, je vous l'accorde et on le "reçoit" brut, sans fioriture.

    "Cul" est vulgaire, mais peut être tendre, chuchoté à l'oreille d'une aimée. Et j'ai dû l'employer de temps çà autre dans mes textes parce qu'il ne me dérange pas plus que ça.

    Tout comme le mot "salope", qui peut être ordurier mais très doux et presque admiratif, selon encore une fois qui le dit, et surtout... à qui...

    Mais c'est là de la sémantique et je ne chercherai pas à vous persuader du bien fondé de mes assertions, qui me sont propres. Ou sales, d'ailleurs...

    Parce que "j'encule" plus que je ne "sodomise", au final... Que le mot "masturber" me déplait, tout comme "fellation" et les fameux "rapports"...

    RépondreSupprimer
  3. Rapports....économiques?
    [c'est de 'saison'....] :-)

    RépondreSupprimer
  4. Popotin n'est pas dans le bon usage érotique mais c'est un appellation tendrement ironique pour quelqu'un qui prend de la place.
    Il peut y avoir de l'auto dérision dans cette expression gentiment vieillotte.
    Les "fesses" ce n'est pas beau...pas euphonique.
    Le postérieur n'est pas très érotique mais dit bien ce qu'il veut dire avec ce qu'il faut de distanciation pour les explications techniques .
    Passer à l'ecrit est difficile
    bon WE

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS