09 septembre 2008

Les malheurs de Lucius...

692 - Milo Manara est un dessinateur dont les obsessions recoupent parfois les miennes, notamment en ce qui concerne "l'art de la fessée".

J'en ai déjà pas mal parlé sur ce blog, en montrant de nombreuses illustrations du maestro Italien qu'il vous suffit d'aller relire ...

Il a aussi réalisé des œuvres d'un érotisme élégant, comme cette "métamorphose de Lucius", (1999) adaptation en BD d'un célèbre récit antique, ici très érotisé et dans lequel il a réussi à placer une fessée ! C'est un conte que vous avez peut-être étudié à l'école dans une version plus soft, au cours de vos jeunes années...

En voici la trame résumée

"Lucius est un beau jeune homme qui se rend en Thessalie, une région connue pour ses magiciens et ses sorcières. Arrivé à Hypata, il trouve hospitalité chez Milon, dignitaire de la cité réputé pour son avarice ...

Aux Thermes,
Lucius rencontre Byrrhène, une très belle femme qui prétend avoir été sa nourrice. Elle lui recommande de se méfier de Pamphile, la femme de Milon, qui serait une magicienne redoutable...

De retour chez Milon, il essaye de discuter de ses pouvoirs avec Pamphile, mais celle-ci élude ses questions. A la faveur de la nuit, Lucius oubliera bien vite ses sujets de préoccupation dans les bras de Photis, la jolie servante de la maison.

Le lendemain, Lucius va à la fête de Bacchus. Pendant ce temps, Pamphile, convaincue que les questions de leur jeune invité sont dues à la langue trop bien pendue de sa servante, donne une bonne fessée à la pauvre Photis.

La jeune femme a les fesses en feu lorsque Lucius la rejoint. Pour se venger, elle emmène Lucius à la suite de sa maîtresse jusqu'au grenier, où ils assistent à la transformation de Pamphile en oiseau de nuit qui bientôt s'envole...

Lucius veut lui aussi essayer ce prodige. Photis lui tend la bouteille d'onguent qui permettra de réaliser le sortilège, il s'enduit tout le corps, et bientôt, il sent que la transformation commence...

Mais ce sont des poils et pas des plumes qui apparaissent sur sa peau !

C'est sous l'apparence d'un âne que
Lucius vivra la suite de cette aventure..."

3 commentaires:

  1. Tien justement Manara, encore, est l'un de mes auteurs préférés de BD adultes, et Artémis aussi lol ! Et bien d'autres, le monsieur a du talent et sais éveiller les sens... Amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Aquarelle10/9/08 15:24

    Je n'ai qu'un album de Manara , c'est André Martinet qui me l'avait envoyé du Canada , j'aimerais bien savoir dessiner comme lui , ça doit être plus facile de faire un album BD que d'écrire un roman a mon avis non ?

    RépondreSupprimer
  3. Houla, que non...

    Franchement, écrire est bien plus simple. Mais ce n'est que mon avis (vaguement) éclairé...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS