28 septembre 2008

Wedding day !

714 - Pur fantasme masculin que ce désir de fesser la mariée... Avec sa robe, s'entend.

... Et le jour J !

Marié deux fois, je reconnais que j'y avais vaguement pensé mais aucune n'avait la tenue blanche adéquate qui est une part inhérente du truc. C'était plutôt en jean et en tailleur...

Alors sans la blancheur virginale, l'évident symbole transgressif, le sacrement séculaire outragé, les mouvements du popotin de la mariée, tout ça, la chose perd un peu de son sel...

"La mariée était en blanc"... Mais fesses rouges et nues sous la robe.

La lui donner de préférence avant la mairie ou/et l'église, pour en éprouver plus d'émotions interdites et la jubilation d'un secret intime coquin partagé, pour le meilleur et pour le pire, forcément. Le jeu, quoi...

Ce sera pour la troisième fois...

11 commentaires:

  1. Aaaah j'ai bien fait d'exiger... euuuh, de demander ;) des nouveaux articles.

    Bon je file, j'ai un besoin urgent d'emmener ma robe au pressing! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Les femmes qui acceptent de se faire filmer on l'air vraiment très douillette, comme pour la vidéo précédente l'homme ne fait que l'effleurer, dommage !
    Par contre, il faut que je revoie le timing mairie-église, pas sûr que mon homme est le temps de m'en donner une.... !

    RépondreSupprimer
  3. le mieux est de la donner avant...

    Avant que la famille arrive. Mais une bonne, une brûlante, une magistrale. Bref, une qui tienne toute la journée et rappelle à la mariée des sensations à chaque fois qu'elle s'assied...

    Et puis, les fesses nues sous la robe blanche, ça le fait, hein Greg...

    RépondreSupprimer
  4. "Douillettes",pour sûr. Je suis bien d'accord.

    Mais cette fessée en robe blanche me semble plus forte que celles appliquées par notre "maître fesseur" quand même, non ? Et puis dans mon fantasme, c'est le marié qui la donne, pas un invité quelconque...

    RépondreSupprimer
  5. ;-)

    Je trouverai bien le temps de lui en donner une pour la détendre si je vois qu'elle stress trop le jour "J".

    Sinon, si je ne trouve pas le moment idéal avant... et bien, un petit tour au confessionnal en faisant patienter les invités avant la messe, et le tour est joué ! (en plus je trouve que l'endroit serait idéalement bien choisi pour ça !!)

    Je dirai au prête que les enfants de coeur ont mis le feu à sa voiture pour qu'il nous laisse seul quelques instants...

    hum... ce sera une journée inoubliable... sur plusieurs points ! (du coup, il n'y a pas que pour la danse d'ouverture de bal qu'il faudra s'entraîner...)

    RépondreSupprimer
  6. @ Greg: bon, pour le bal, je suis trop piètre danseur. Pour le reste, si tu as besoin d'un témoin (de mariage, de fessée, de...) n'hésites pas à demander...

    J'ai encore jamais fait ça... (témoin") Et ça me tente, tiens... Sérieux.

    RépondreSupprimer
  7. le pt'it Jean-Jacques28/9/08 21:21

    Excellente utilisation d'une robe de mariée! Et avec de l'imagination, on peut donner de nouvelles fessées à la mariée dans les mois et les années qui suivront l 'union; en faisant comme si c'était le Grand Jour .
    Cela rentabilisera cet habit qui est bien cher pour n'être porté qu'une journée! PJJ

    RépondreSupprimer
  8. Quel chouette témoin tu ferais, Stan, j'en suis sûr !

    A défaut d'être là (même si tu es le bienvenue le jour de la noce !), je te ferai partager ce moment par un petit récit relatant notre jeu.

    Comme au "mariage de mon meilleur ami" (petite histoire postée dans un blog que nous connaissons bien), je saurai donner à ma (future) petite femme une journée riche en émotion diverses et variées.

    Si les invités n'auront d'yeux que pour sa robe blanche, je n'aurais de pensées que pour ses fesses rouges...
    Un mariage haut en couleur, j'en suis sûr !

    RépondreSupprimer
  9. @Greg: j'ai cru "comprendre" que ce désir de fessées "conjugales" n'était pas dans tes "gênes" à l'origine, comme c'est le cas pour moi, et que donc ce serait ta douce qui t'a amené - voire initié - au jeu et à ces plaisirs sulfureux qui n'était pas les tiens...

    Si c'est vrai, bravo, je trouve que tu évolues drôlement dans le sens souhaité et que tu y as pris goût, de façon surprenante et en brûlant les étapes jusqu'à devenir un vrai spanko, comme disent les anglo-saxons...

    La future épouse est gâtée... Quand à la fête, je gage qu'elle sera belle et que la fameuse "nuit de noce" (un truc qu'on ne fait jamais en fait, tant on est stressé et crevé) aura la couleur de l'écarlate...

    RépondreSupprimer
  10. "Si c'est vrai"...

    Tu doutes de moi, E. ?

    Je crois avoir de bons arguments pour lui donner envie de jouer à ce jeu, non ?

    RépondreSupprimer
  11. @ Cel... Houla, non. Enfin oui...

    Non je ne doutes pas, et oui, je connais tes "arguments" qui ne peuvent laisser personne indifférent.

    Pour le mariage, t'as vu, je suis invité... ;)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS