14 octobre 2008

Un déclic et des claques !

752 - Milo Manara n'a jamais caché dans ses BD son attirance récurrente pour la fessée.

Et le SM soft...

Il n'est guère d'albums de son cru qui ne contiennent une ou plusieurs scènes de flagellation ou de correction cul nu subies par ses sculpturales héroïnes de papier.

Et je ne parle pas de son célébrissime "Art de la fessée", illustrant un texte de J.P. Enard, paru il y plus de vingt ans...

Je n'ai pas lu tous les tomes de sa série "le déclic" (qui en compte 4), mais le premier est resté dans ma mémoire.

Cet album a lui aussi passé les deux décades (janvier 84 pour la première édition) et reste un des meilleurs de l'auteur Italien. Il en a dessiné plusieurs autres ensuite, mais c'est probablement plus une façon d'exploiter une "licence" que de faire œuvre d'innovation comme c'était le cas dans le premier opus...

On a tous dû rêver d'avoir en main ce petit bouton (et je ne parle pas du clitoris, quoi que...) permettant à loisir d'influer sur la libido des femmes désirées, à la demande. Des amantes télécommandées, en quelque sorte.

Je suppose que vous connaissez déjà cet album, mais à défaut, précipitez-vous.

L'élégance du trait de Manara reste un bonheur, quelles que soient les scènes scabreuses présentées...

Je ne vous parlerai pas du film fort médiocre qui en a été tiré, avec la belle Florence Guérin et l'inquiétant Jean-Pierre Kalfon... Le DVD existe, mais un peu comme pour l'adaptation cinéma de la BD de Martin Veyron, "l'amour propre ne le reste jamais longtemps", c'est raté... Pas facile de passer d'un genre à l'autre...

Par contre, regardez donc le Secret Bullet, amusant objet à offrir à votre compagne, qui rappele le film, à la différence que dans la BD, on intervient sur les femmes avec la fameuse télécommande à leur insu, ce qui change tout...

(Soft Paris en vend: vous trouverez l'oeuf chez AnneLolotte pour 59 €)

Un peu comme les "lunettes qui permettent de voir les filles nues", fantasme souvent utilisé dans les films et la littérature érotique...

"La technologie se met au service de vos fantasmes !

Pour tous les fans de la BD "le Déclic", le Secret Bullet "wireless" n'est autre que la fiction... devenue réalité !

Une fois en place, l'ogive en matière douce se pilote à distance par la télécommande. Dix modes de vibration qui vous permettront de déclencher secrètement de nouveaux frissons, dans les lieux les plus insolites avec la complicité coquine de votre partenaire..."


T'en reviens pas, hein Milo ?

7 commentaires:

  1. Eh oui, "le Déclic", presque 25 ans déjà! Ca me file le blues.

    En effet, les albums qui ont suivi n'ont fait qu'exploiter le filon, allant de plus en plus loin dans la pornographie mais régressant au plan des scenarii qui n'étaient plus que de vagues prétextes à montrer du cul.
    J'avoue avoir cessé de lire les bules au milieu du second album, mais avoir parcouru toutes les images jusqu'au dernier bouquin !...

    On pardonne tout à Milo, c'est du si beau dessin...

    Mais quand je repense à "L'été Indien", sur une histoire ordonnée par Hugo Pratt, j'ai davantage de frissons dans le dos !...

    RépondreSupprimer
  2. Je te comprends, je suis un vrai fan de cet album, "l'été" reste une de mes BD préférée... Choc graphique s'il en est...

    RépondreSupprimer
  3. Cela ne m'étonne pas, mais ça me fait plaisir de partager avec toi ce si fort moment de "l'Eté Indien" !...
    C'est certainement pour moi le chef d'oeuvre de Manara, son travail graphique le plus épuré, le plus parfait, le plus abouti.

    Mais sans la puissance tranquille et géniale de Pratt qui était derrière qu'en serait-il ?...

    "Lété Indien" et "Le déclic", c'est pas du tout le même combat...

    RépondreSupprimer
  4. Un élément à ne pas négliger avec le secret bullet:

    seules 4 frequences sont utilisées entre l'oeuf et la télécommande. Ainsi, si vous vous retrouvez dans un lieu publique et que d'autres portent un oeuf vibrant télécommandé, vous pourriez activer un autre oeuf en plus de celui de votre chère et tendre.

    RépondreSupprimer
  5. @ AnneLolotte: si SoftParis l'a en magasin, je mets le lien immédiatement, (donnez...) je n'ai pas de raison de faire la promotion d'un de vos concurrents. Et je vous suis toujours redevable d'un Aneros à "raconter"...

    Promis, je vais le faire. Le temps d'un nouvel "essai"...

    RépondreSupprimer
  6. @ AnneLolotte: sinon, pour l'œuf, c'est très amusant... L'idée "d'activer" une autre dame est assez coquine, ma foi. Et pas pour me déplaire.

    RépondreSupprimer
  7. D'accord avec Waldo pour "l'été indien", mais je n'oublie pas les premmiers 'Guiseppe Bergmann" parus dans "A SUIVRE" quand j'avais 15 ans (et que j'étais franchement puceau).
    Pour ce qui concerne les adaptations ciné, je te souhaite d'avoir échappé à "SWEET GWENDOLINE"(d'après JOHN WILLIE) et a V FOR VENDETTA (d'après MOORE et LOYD).

    Fred

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS