24 novembre 2008

"Tu pousses le bouchon un peu loin, Maurice"...

805 - Remerciez-moi !

Grâce aux commentaires désormais modérés, je vous épargne les centaines de copié-collés dont m'inonde notre ami délateur quotidiennement depuis quelques jours.

Ce brave et zélé citoyen frustré qui me poursuit de sa vindicte et s'est juré de faire disparaître ce blog aux dernières nouvelles, envoie maintenant à l'en croire des mails de dix km de long aux ambassades (des pays du continent asiatique probablement ?) rédigés dans une prose délirante et absurde mélangeant tout un salmigondis de lieux communs mal digérés, se répétant en boucle toutes les trois lignes, et qu'il me répercute, croyant probablement me faire très peur.

Pauvre type.

Le grotesque n'a pas de limites, décidément. Mais qu'il continue à croasser si ça l'amuse de perdre son temps...

PS : Au passage, je lui rappelle juste gentiment qu'il n'est plus du tout anonyme, que je sais qui il est, j'ai son nom, ses coordonnées, adresse, mail, numéro de téléphone et tout et tout, et qu'à mon avis, les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

À bon entendeur...

5 commentaires:

  1. Il a vraiment besoin de s'aérer les neurones au lieu de passer sa vie derrière un clavier!

    RépondreSupprimer
  2. Peut être qu'inconsciement il attend une grosse fessée de Stann?

    Mais ça peut aller loin cette affaire dit moi...cela ressemble à du "harcèlement moral". J'ai un pote Avocat si tu veux (avec de beaux effets de robe...).

    RépondreSupprimer
  3. Non, ça n'ira pas bien loin parce que c'est basé sur du vent et l'aveuglement d'un bonhomme qui s'est senti vexé parce que je l'ai taclé, alors que depuis des mois il faisait tout pour être mon "pote virtuel" en m'envoyant des textes, des photos et autres.

    Je l'ai envoyé se faire foutre, alors du coup je deviens un salaud, et lui le chevalier blanc. Bref il change de ton et joue les méchants... Mais n'en a pas les moyens.

    Il faudra aussi qu'il explique ce qu'il fait là depuis des semaines à commenter le moindre de mes posts et je peux te garantir que si on décortique un peu ses propres dires dans les commentaires, on trouvera du grain à moudre, notamment dans cette fascination quasi-maladive et obsessionnelles des fessées données pendant l'enfance...

    Pour être plus précis parce que ça commence à bien faire, ses petites attaques avec des arguments totalement absurdes qui ne tiendraient pas une seconde devant une juridiction concernée, je m'en bat l'œil.

    Mais comme je sais que la bêtise peut se partager, j'ai aussi un très bon avocat qui a en main depuis quelques jours les coordonnées précises du monsieur en question et se lèche les babines d'avance s'il bouge un cil désormais.

    Ce pauvre type ne sait pas à qui il s'attaque, je le crains...

    Pour lui.

    RépondreSupprimer
  4. le pt'it Jean-Jacques25/11/08 09:14

    ERRATUM

    Ouh làlà...jeter l'hallali sur le corbeau qui n'est qu'un minable moineau...jeter l'anathème...ou crier à l'hallali...je me suis embrouillé...désolé et CORDIALEMENT

    Et STOP! Si vous ne relancez pas de votre côté! STOP et BONNE CONTINUATION cordialement PJJ

    RépondreSupprimer
  5. Dont acte. Il n'y a rien à relancer.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS