02 avril 2009

Jeunes filles "difficiles" en 1880 !

944 - Un peu de lecture ? En anglais.

"Bride of the birch" évoque l'éducation des jeunes filles en Angleterre à l'époque Victorienne au travers de la correspondance privée d'une certaine Rosa Coote...

Extrait:

“Tie her to the horse and get ready for business,” the General ordered, as he seated himself in the chair to look on at his ease.

“Come, Rosa, dear, don’t be troublesome and make your grandfather more angry,” said Mrs. Mansell, unfastening my waistband. “Slip off your dress whilst the girls put the horse in the middle of the room.”

“Oh ! No ! No ! I won’t be whipped,” I screamed. “Oh ! Sir ! Oh grandfather ! Do have mercy,” I implored, throwing myself on my knees before the old man.

“Come, come, it’s no use showing the white feather, Rosa, it’s for your own good ! Now, no more nonsense ! Mrs. Mansell, do your duty, and let us get the painful business over with; she isn’t one of my stock if she doesn’t show her pluck when it comes to the pinch.”

L'ouvrage est présenté comme ayant d'abord publié en feuilleton dans "The Pearl" (The Pearl - A Magazine of Facetiae and Voluptuous Reading
LONDON - Printed for the Society of Vice - 1879) journal licencieux vendu sous le manteau vers 1880. Comme quoi tout ceci ne date pas d'hier et que la volupté n'a pas d'âge...

Bride of the Birch reprend une suite de lettres (imaginaires ou non, l'histoire ne le dit pas) écrites par une vieille dame, miss Rosa Belinda Coote, à une jeune femme de ses amies.

Miss Coote y donne des détails sur la façon dont elle était éduquée durement, fessée ou fouettée à la maison durant son enfance par son grand-père puis son éducation dans un pensionnat de jeunes filles, la Miss Flaybum’s Academy.

Plus tard, devenue femme, Rosa professe l'usage éducatif du fouet et des verges et une stricte discipline passant par la fessée donnée aux filles. Comme lors d'une punition administrée à trois voleuses prises sur le fait, la femme et les deux filles de son propre jardinier solidement punies en sa présence par le mari et père...

Alors, si vous aimez les livres (VO) traitant d'éducation anglaise...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS