19 septembre 2009

"Un, ça va..."

1211 - "... c'est quand il y en a plusieurs qu'il y a des problèmes !"

Là, c'est 50 coups de canne assénés sur les fesses nues...

Ahurissant soi-disant casting plutôt hard, ou simple prétexte dans lequel une jeune demoiselle de 19 ans (!) vient - en plus sur les conseils d'une copine qui lui a indiqué l'adresse (sympa, la copine) - se faire littéralement hacher la peau des fesses par une grande tringle blonde aussi émouvante qu'une kapo à l'heure du comptage ?

Laquelle lui dit froidement en plus avant de commencer que même ce test réussi, il n'est pas garanti qu'on la rappelle pour autant. À la fin, quand la fille se reculotte avec une grimace de douleur et que l'autre quitte la pièce, on devine aisément qu'il n'y aura pas de suites...

Ça doit se passer dans un pays de l'Est, la candidate dit venir pour un défi personnel, mais il est évident que l'argent n'est pas étranger à ses envies, dans des pays où le travail est rare et où l'industrie du porno permet aux filles un tant soit peu girondes de se faire facilement de l'argent de poche à la sueur de leurs fesses...

Les marques et la douleur ne sont pas feintes... Les sous-titres en anglais sont très explicites quand à la progression de la correction et en dépit de la résistance de la fille, c'est à vous dégoûter de tout jeu de ce genre pour un bon moment.

Je sais quand je vois ça pourquoi je ne fesse qu'à la main. Et que c'est définitif.

Aucun érotisme là-dedans, pas d'émotions non plus. C'est technique, purement "chirurgical", froid et sans âme. La fille qui fouette est extrêmement habile et ne retient pas son bras, avant de s'agacer des atermoiements de l'autre qui doit quand même bien à un moment se demander ce qu'elle fout là...

Regarde qui veut. Z'êtes prévenu(e)s...

5 commentaires:

  1. Etonnamment monstrueux comme scène du coup, je suis quand même sceptique...Je me demande aussi comment la fille peut remonter son jean aussi facilement et sans témoigner de plus de douleur...En tout cas, très peu pour moi, c'est pas le genre de truc qui me fait fantasmer...

    RépondreSupprimer
  2. Le plus surprenant, c'est quand même ce qu'elles se disent pendant. La blonde est gentille (!) mais s'agace un peu au fur et à mesure de la correction du côté chochotte de l'autre qui lui dit sans arrêt: "un peu plus haut, un peu à droite, un instant s'il vous plaît... etc"...

    Surréaliste.

    Au bout d'un moment, elle lui explique un peu plus sèchement que sur un tournage, (si elle est retenue) elle n'aura pas à demander des choses pareille. En clair, elle fermera sa gueule. Sauf pour hurler.

    Brrrrr...

    RépondreSupprimer
  3. Moi je trouve cette video très excitante. J'adorerai tenir tous les rôles : celui du fesseur, celui de la personne qui est fessée ou celui du voyeur. Ces filles savent ce qu'elles vont subir et l'accepte par esprit de lucre; (et peut-être par envie de connaître une telle situation).

    RépondreSupprimer
  4. Je reviens sur les commentaires de Stan/E. Pour réagir comme cela, on voit bien qu'il n'a pas vécu une telle fessée ; On peut en effet surporter sans grande difficulté une correction de ce niveau si les coups tombent très espacés 'more slowy' et bien répartis sur les fesses. Rares sont les dames qui sachent donner une correction aussi sévère tout en restant une expréience érotique. Dans cette vidéo les cinq derniers moments sont très excitants : on voit la jeune corrigée, après avoir tenu jusque là, commencer à craquer et ce moment là est très érotique pour les deux protagonistes.

    RépondreSupprimer
  5. @Amateur: oui, vous avez raison, effectivement, je n'ai pas subi ni donné une correction de ce style. D'abord parce que je n'aime pas passer par le truchement d'objets, cravache ou autre pour mes plaisirs, préférant de loin la main...

    Ensuite parce que c'est froid, détaché, technique et sans le moindre attrait érotique selon ma façon de voir les choses. Je comprends toutefois votre trouble, du même genre que celui qu'on ressent quand on se laisse glisser, au moment où la fille se lâche. Sentiment un peu malsain qui fait vibrer de mauvaises pensées et des choses enfouies qui gagnent à le rester, je ne juge pas, mais on est là loin du jeu pour moi...

    Sinon, oui, je pense en effet qu'on peut subir une telle fessée et s'en remettre, évidemment. Mais c'est peu excitant à mon aune.

    J'ai vu sur la toile (et de mes yeux) des choses du même style bien plus "troublant" par le simple "jeu" de la "bourelle" impliquée et qui parlait autrement que pour dire à la fille "plus haut", "plus bas" etc...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS