19 septembre 2009

"J'vous refais les niveaux ?"

1212 - On le sait, certains garagistes aiment par dessus tout la clientèle féminine, de préférence quand elle vient seule, loin du mari qui est l'élément perturbateur supposé -lui - tout connaître en matière de disques de frein, d'huile de vidange et de tête de delco...

On a connu des filles venues faire une simple vidange repartir chez elles après s'être fait soutirer une petite fortune pour des réparations totalement fictives... Des pièces changées sans raison et facturées au prix fort.

J'en passe et des meilleures.

L'œil de l'homme de l'art aux mains graisseuses ET calleuses brille quand une fille au regard un peu perdu échoue dans une de ces officines, en demandant ingénument si on peut la dépanner parce qu'elle ne "sait pas du TOUT ce qui se passe, mais sa voiture vient de tomber en panne..."

... Surtout quand elle ajoute, sans se rendre compte que le type en face est sur le point d'éjaculer de bonheur dans son bleu de travail, "qu'elle ny connait absolument RIEN en mécanique !"

Les temps changent, on n'est plus dans les années 60 mais même si les filles sont de plus en plus branchées bagnoles et savent mieux de quoi elles parlent, les plus belles arnaques se font encore chez les concessionnaires...

C'est si facile de dire n'importe quoi quand on cause technique, à l'heure où la plupart des voitures sont tellement bardées d'électronique en tout genre qu'il est désormais impossible à un petit garagiste non affilié à un constructeur de réparer autre chose que le tout venant...

Au mieux, il pourra juste changer une ampoule ou une roue, et encore ! Les temps sont plutôt durs pour le petit commerce.

Par contre pour la fessée, même (voire surtout, pour les images que ça nous offre, du coup...) sans se laver les mains avant, ça reste jouable. C'est toujours ça de pris...

Mr No avait en son temps trouvé cette superbe série vintage...

... Que je redécouvre par le truchement d'un blog anglais, avec ces photo de mains ouvrières pleines de cambouis claquant un postérieur de petite bourgeoise en sous-vêtements chics (une malhonnête qui vient en porte-jarretelles se faire changer les bougies, vous imaginez le tableau...) qui ne peut qu'être issue du 16ème arrondissement... et propriétaire d'une Mini Austin !

Elle a voulu négocier le prix, vous croyez ?

Ou alors elle a été hautaine, insultante, insolente, exigé des trucs ? Bon, je ne sais pas mais j'avais trouvé une vidéo sur le même thème, plus récente dans le post 671, une vidéo de SIN qui s'intitulait sobrement: "the snob and the mechanic"...

Pour les photos de ce post, je suppose que ça vient de Janus ou d'une revue anglaise du même acabit parue dans les années 70 ou 80 !

Tout à fait le style de cette période. La piste Mini, je vous dit...

Vous avez des histoires de garagistes à nous raconter, les filles ?

Ou tiens, mieux encore: de mari qui monte dans les tours et voit rouge quand vous rentrez à la maison avec une facture de réparation en or massif, preuve qu'à défaut de fessée graisseuse comme sur les images, l'autre voleur vous a bien bais... euh, bien eue ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS