25 mars 2010

Douleur en couleurs...

1588 - Petite image en passant...

Les filles, c'est bizarre: ça a peur des araignées, ça pleure pour un rien, ça crie très fort et c'est plutôt douillet... Ça veut des hommes galants, plein de sollicitude, ça déteste la vulgarité et ça pince le nez lorsque monsieur est trop "macho" à leur goût...

En bref, gare à la baffe à laquelle elles sont promptes: "... une main au cul et c'est Police-Secours !" disait Bedos dans un vieux sketch.

C'est du second degré. (Sinon, c'est le 18...)

Mais pour peu qu'elles vous aient dans la peau, les filles amoureuses sont prêtes à repousser leurs limites au-delà du raisonnable:

Elles en oublient les araignées, les peurs pour un rien et osent des trucs qu'elles n'imaginaient pas l'instant d'avant. Et du coup, elles se font fesser à tour de bras !

Des jusqu'au-boutistes plus du tout douillettes, des passionnées excessives prêtes à vous emporter loin... J'avoue, je suis toujours admirativement stupéfait par l'engagement féminin, en opposition avec une certaine forme de lâcheté masculine, postulat de base qui n'honore pas mes semblables.

Moi pas plus que les autres...
Dessin: "l'instant d'après..." © Stan/E. - 2010

31 commentaires:

  1. J'ouvre votre blog, tombe sur ce joli dessin et me dis « Incroyable ce qu'il parvient encore à dénicher notre ami Stan, trop mimi ! » et c'est là que je vois le fameux © ! On n'est jamais mieux servi que par soi-même, ma foi ! Et à mon avis, copyright ou pas, il va faire le tour des collègues ce dessin là !

    RépondreSupprimer
  2. Allumette25/3/10 22:19

    Et bien votre dessin (parce que je fais attention aux signatures maintenant) m'a vraiment transporté, la position de la femme qui tire elle même sur sa culotte, les teintes choisies, les bulles. S' il est à vendre, mettez moi sur la liste!

    RépondreSupprimer
  3. Bon, c'est fini, oui ? Dites des choses ! Ah, je ne vends pas mes œuvrettes, c'est fait pour se marrer, sans prétention. Une sorte d'exutoire pour le fun, des dessins sans but autre que de me faire plaisir.

    RépondreSupprimer
  4. Excellent dessin, vraiment! Je le préfère de beaucoup au précédent salué par Waldo. L'expression de la fille est un petit chef-d'oeuvre.

    RépondreSupprimer
  5. Aquarelle26/3/10 07:46

    nous avons peur des araignées et des souris ! (c'est dans nos génes ) le reste c'est tout bon... c'est vrai que nous sommes bizarre nous les femmes et Stan arrête de râler !

    RépondreSupprimer
  6. @ Marka: au moins qu'il plaise à ceux qui regardent. Même si la fille est blonde, cette fois. Le prochain, ce sera une brune.

    @ Allumette: l'avantage avec photoshop, c'est que je peux changer les couleurs du tout au tout, en fait. Là, c'est assez monochrome, ce que j'ai choisi. Sur les dessins de fessée, je débute, je me cherche un style, ça viendra. Rome ne s'est pas construite en un jour et je n'en suis qu'à mon second dessin dans le genre...

    @ Aquarelle: je ne râle pas. Je suis ravi de voir que les filles réagissent.

    @ Manioc: le précédent était moins "réaliste" et dans un style plus caricatural, j'alternerai... Mais il était aussi fait pour une amie, c'était un gag illustré que j'ai adapté et sur lequel j'ai retiré des trucs trop "identifiants" pour elle. Elle ne voulait pas qu'on puisse l'imaginer fessée si des yeux innocents tombaient sur le dessin. C'est donc elle qui a la primeur exclusive de la version 1...

    RépondreSupprimer
  7. Elle dit "j'aime trop quand tu me fais mal!" mais elle pense 'j'aime trop quand tu me fais du bien...' :)

    RépondreSupprimer
  8. @ Ellie: évidement, tout est dans le ton et la dialectique... Une forme de masochisme (même si je n'aime pas le mot) soft, la fessée. On ne parle pas de coups de poing dans la gueule non plus, évidemment. Sinon Police-secours redevient d'actualité.

    Mais nous sommes ici entre gens de bonne compagnie, avec un érotisme convenu et balisé. Donc "j'aime quand tu me fais mal" reste de bon ton. Et votre traduction par le contraire est adéquate.

    RépondreSupprimer
  9. Oui, nous sommes bizarres, nous, les filles avec nos contradictions. Mais c’est précisément cela qui fait notre richesse, notre particularité. Ne pas être trop linéaire. Ne pas être là ou l’on nous attend et surprendre. Encore aujourd’hui....

    Dessin sensible et joli point de vue. Je vous pardonne sa blondeur.....mdr !
    (Je vous invite néanmoins à aller faire un tour chez Louboutin question souliers ‘fashion’)

    RépondreSupprimer
  10. Il me plait ce dessin là ! Ca me parle plus. Notamment le regard de la fille...

    Ca donne envie de découvrir "l'instant d'avant" et "l'instant d'encore après"... En dessin et en mots (même si pour l'histoire, je me la suis imaginée à l'instant même, où j'ai vu ton dessin).

    RépondreSupprimer
  11. @ Nush: vous savez, pour un dessinateur, mettre des chaussures évite surtout d'avoir à dessiner des pieds, ce qui est toujours assez compliqué...

    Mais je ferai attention à y mettre du haut de gamme.

    @ Céline: attends de voir les autres à venir...

    RépondreSupprimer
  12. Hummm! Ton dessin, Stan, est vraiment craquant et fondant, au délicieux gout,du petit berlingot d'antan.

    Vivement le prochain!

    Merci!

    RépondreSupprimer
  13. Ah, c'est bien de créer le buzz, avec un dessin de temps en temps. Allez, un par semaine, ça devrait être possible.

    RépondreSupprimer
  14. "Allez, un par semaine, ça devrait être possible."

    Vous l'avez dit hein?! nous sommes toutes témoins

    RépondreSupprimer
  15. Le dessin est chouette , c'est vrai, beaucoup plus de délicatesse dans le trait que le précédent , mais , le texte qui l'accompagne , non , je suis pas d'accord!D'abord , j'ai pas peur des souris, des serpents , oui , pas des souris et puis , les femmes ne sont pas si douillettes ,hein , alors que les hommes, oui!!! sont à peine malades qu'on les croit en train de mourrir... et , nous , quand on pleure , c'est à cause des sentiments , que vous , vous avez un coeur de pierre.
    Voilà!
    Autrement , si y a une liste où il faut s'inscrire , j'en suis.

    RépondreSupprimer
  16. Bon, Emma, quand même... Vous imaginez bien que je ne crois pas un mot de ce que j'affirme là. Le dessin, je vais le tirer au sort ?

    En fait c'est un dessin en noir et blanc au trait, scanné et mis en couleurs... Mais je vais en faire d'autres, je me chauffe juste, là...

    RépondreSupprimer
  17. Chauffez chauffez , nous , on aime...

    RépondreSupprimer
  18. Même si je déteste toujours les araignées,je n'irai pas jusqu'à les aimer par sacrifice, les souris je m'en fiche mais j'apprécie la blondeur de la dame. Ben tiens!
    Joli dessin Monsieur.

    RépondreSupprimer
  19. Je vais me joindre aux autres compliments sur le dessin de ta main. Mais je vais tenter d'innover un peu en parodiant, légèrement.

    Sans mentir, si votre coup de crayon
    Se rapporte à votre main en pression,
    Vous êtes le meilleur des hôtes de ces fesses.


    Enfin c'est un compliment (à la base). J'aime toujours autant te lire, et maintenant voir tes oeuvres.

    Pour le reste, personnellement, j'aime, repousser mes pensées et mes limites lorsque je suis "amoureuse". En effet, je ne suis plus vraiment la même....

    RépondreSupprimer
  20. @ Joy: je crois que je dessine aussi bien que je fesse. Ou le contraire... Tout dépend de ce que l'on entend par "bien", c'est relatif. Ce sont deux passions.

    Faudrait demander à qui m'a vu dessiner et euh... aurait reçu une fessée de ma main. Y'en a pas des milliers non plus. Parce que je suis très mal placé pour juger de mes "talents", dans ce domaine ou l'autre.

    RépondreSupprimer
  21. @ Cérès: ah oui, la blondeur. Depuis l'an passé, j'imagine bien pourquoi, remarque...

    Mais j'ai reçu des mails de brunettes qui râlent de ne pas se retrouver sur mes images. Pourtant sur mon premier dessin, c'était bien une brune, de celles qui ne comptent pas pour des prunes. Et une blonde sur le second, ça équilibre.

    Le troisième ?

    RépondreSupprimer
  22. La troisième ? Zora la rousse ? kojak en jupon? suspens...

    RépondreSupprimer
  23. Pour le coup de crayon je peux confirmer (et mon homme aussi) qu'il est assuré et qu'il est très agréable de voir les traits se dessiner devant nous.

    Joy, pour le coup de main là, je n'en sais rien...

    RépondreSupprimer
  24. hey, j'avais raté ces "planches". j'aime bien le style et j'ai un faible pour cette vilaine avec les fesses couleur carmin !
    Le dessin est un don que je n'ai pas (du tout!) et que j'aurais vraiment aimé pouvoir cultiver ! ;-)

    RépondreSupprimer
  25. @ FLOW: chacun son job. Heureusement que tout le monde ne dessine pas, je ferais quoi sinon ?

    Sinon oui, j'aime bien ce dessin et j'en ferais volontiers d'autre, sauf que je n'ai guère le temps.

    RépondreSupprimer
  26. Bon.... Va quand même falloir que j’apprenne à faire de beaux yeux comme ça.

    RépondreSupprimer
  27. Bah... Ici, j'avais une jolie photo comme base. Et puis les petits dessins c'est un petit peu mon job, en vrai...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS