24 avril 2010

Le goût de l'interdit...

1641 - "Tu vas me raisonner ou bien me fesser ?"

Une petite fille se renseigne prudemment, avant de faire une bêtise, sur la manière qu'aura sa mère de réagir.

De façon impulsive ou plus réfléchie ?

Je ne sais ce qu'en dirait Françoise Dolto...

Mais pour moi, rien à rajouter. Tout est dit. J'adore cette image venue d'Angleterre et parue sous la plume du talentueux illustrateur Lewis Baumer dans un numéro de Punch qui date de 1920...

... Et qui pose, mine de rien, une question fort intéressante.

 Illustration © Lewis Baumer - Punch or the London Charivari

8 commentaires:

  1. Pour une jeune calculatrice de ce genre, je préconiserais d'abord la fessée, puis le raisonnement...

    Très joli dessin, qui m'évoque un peu Hérouard.
    Technique maîtrisée et élégance. Superbe...

    RépondreSupprimer
  2. @ Waldo: oui, élégance du dessin. J'en ai trouvé une autre version (dans le lien) et mis à la place après avoir effacé le premier, par contre j'ai gardé les textes d'origine qui n'y étaient pas. Là, le trait est moins flou et plus fin sur celui-ci.

    Et on lit très bien la signature du coup...

    RépondreSupprimer
  3. J'aime aussi le dessin mais , je suis contre les fessées pour les enfants.Même si certains provoquent. Même si , parfois , la main démange.

    RépondreSupprimer
  4. @ Emma: pile le débat de ce lundi... J'ai entendu ça à la radio et dans la plupart des émissions de chroniqueurs toute la journée... "Faut-il interdire la fessée ?"

    Alors pour les enfants, je ne sais pas, il me semble qu'on amalgame violences parfois inadmissibles et banale claque motivée sur les fesses...

    Mais pour les adultes, sûrement pas d'interdiction.

    RépondreSupprimer
  5. En fait , de ma récente expérience avec un groupe d'enfants, je dois dire que les plus insupportables étaient ceux qui étaient accompagnés par leur maman( y compris la mienne)Mais , alors que je m'efforçais de traiter tous les enfants de façon équitable , j'étais attérrée de constater le comportement des autres mamans qui prennaient systèmatiquement la défense de leur enfant ou qui le laissaient faire tout et n'importe quoi. C'est en fait les adultes qui auraient mérité une fessée,vous voyez.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, malheureusement, c'est un fait établi. J'ai déjà eu comme vous l'occasion de voir des parents laisser leurs enfants faire n'importe quoi...

    Je n'ai pas la solution pour éduquer les parents à la place de leurs gniards qui n'y peuvent mais...

    RépondreSupprimer
  7. J’ai écrit très récemment un commentaire sur un forum –ce débat étant d’actualité- que, en général, j’avais constaté que le problème n’étaient point ‘les enfants’ mais effectivement ‘les parents’.
    Ils ne savent plus ce que veut dire ‘éduquer’.


    "conesse"....??!!! :-)
    (votre 'machin à mots' est vraiment indélicat parfois!)

    RépondreSupprimer
  8. Pour le "machin à mots", vous savez que je n'y suis pour rien, quand même ? Les parents... Vaste débat. Le dessin de L. Baumer résume assez bien la situation, je trouve. On se trouve devant un choix éducatif qui parfois nous échappe. Pour autant, moi, le passionné par le sujet, je n'ai jamais usé de la choses sur mes enfants. Une claque ou deux, sans plus.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS