14 avril 2010

Lui zébrer le dos !

1626 - "Dédicacer ton dos"...

Aucune de celles qui m'ont approché au cours de ma vie affective ne peut s'imaginer que je sois soudainement devenu d'un coup branché SM hard, en dépit de l'illustration russe que j'ai dénichée là.

Artistiquement parlant, je n'y peux rien, ça me plaît.

Ne partez pas, les filles: il n'y a rien d'autre à y voir, et certainement pas l'envie soudaine que j'aurais sur mes vieux jours - et au lieu de la chérir - de parer le dos et les épaules d'une femme aimée de rouge carmin et de striures pourpres...

En clair, fouetter "live", c'est non... Mais sur le papier, j'aime bien.

15 commentaires:

  1. On ne partira pas alors :)
    Cet effet graphique de la zébrure et la pose 'serrée dans mes bras' ramène au ligotage, à la science esthétique et érotique du Shibari.Quand on enlève les cordes, il reste les traces...

    RépondreSupprimer
  2. Ce que je voulais dire c'est :
    Pourquoi sommes nous attachés aux traces ?

    RépondreSupprimer
  3. Amoureuse15/4/10 12:06

    Graphiquement, c'est vrai que ça parle à l'œil. Par contre, je me sens trop concernée par ce qui se passe encore dans certains pays pour en être touchée positivement.

    RépondreSupprimer
  4. Quand je vois ce dessin, je pense absolument pas SM mais torture.

    L'image me déplait fortement au premier abord. Au deuxième, bah j'ai pas été jusque là parce vraiment ma première impression est négative et j'arrive pas à passer au-delà.

    Mais peut-être que demain, je trouve ça "graphiquement beau" !

    RépondreSupprimer
  5. Je comprends tes réticences, Céline. Je suis sur le "graphiquement beau", pas au-delà.

    RépondreSupprimer
  6. EH! Mais qu'est ce qui vous arrive , les garçons? Entre Waldo et son hommage à Sade et vous , Stan... vous nous faîtes peur!!!
    Je vais faire un petit tour chez Isabelle , moi...grandes brutes!

    RépondreSupprimer
  7. On trouve parfois des trucs gratinés chez Isa aussi... Non, en fait j'ai bien aimé l'image, mais ça s'arrête là, hein. Suffit de me lire pour savoir que j'ai un cœur d'artichaut.

    Et que je ne ferais pas mal à une mouche. (bon, sauf lui arracher un peu les ailes... Je mettais bien (Pagnol en causait) la paille au cul des cigales...)

    RépondreSupprimer
  8. Mais soyons clairs j'ai mis ce dessin parce qu'en dépit de ses maladresses, il raconte un truc...

    RépondreSupprimer
  9. J’ai pris le temps de regarder la galerie proposée, pour vérifier ‘in fine’ que mon impression première était juste.
    Graphiquement ce dessin est une aberration- comme quoi mon ‘œil absolu’ me trompe rarement. La hauteur du banc, la position des pieds induisent qu’il ‘devrait’ se passer autre chose au niveau de la taille ou un peu en dessous. Les autres dessins sont, aussi, très approximatifs. Je pense pouvoir dire que c’est le meilleur de la série.
    Et, à moi, il me plait ce dessin. Malgré ces défauts. Au fond il devient ‘supportable’ car malhabile. Stylistiquement parlant, ces entrelacs de douleur, sont intéressants.

    RépondreSupprimer
  10. "le dessin raconte un truc", mais que dit le texte ?
    Y aurait-il une traductrice ou un traducteur ou parmi nous ?

    RépondreSupprimer
  11. @ Miarka: "Aïe", en russe ?

    RépondreSupprimer
  12. Ca s'appelle "Spank Drawings", mais on est assez loin du sujet; il s'agit plutôt ici de flagellation dure, et pas spécialement sur les fesses...

    Dame Nush est toujours très pointue lorsqu'elle parle d'Art, et je la rejoins encore ici.
    Les autres dessins de ce gars sont assez nullards et celui que tu publies est sans doute le moins mauvais.
    Celà dit, moi qui aime bien les marques de fouet ( je dis ça parce que c'est vrai, et aussi pour effrayer Emma...) je trouve celles-ci très peu convaincantes.

    RépondreSupprimer
  13. D'après ce que je comprends de ce que l'auteur a écrit sur l'image, cela n'a pas grand chose à voir avec ce dessin en particulier. C'est plutôt en rapport avec son oeuvre en général. Sa dernière phrase signifie : "Allez consulter ma galerie privée", c'est à dire les dernières images de son site qui ne sont consultables que par mot de passe apparemment.

    RépondreSupprimer
  14. Mes années de russe sont maintenant bien loin et c'est une langue que je n'ai pas l'occasion, en Limousin, de pratiquer tous les jours, mais le sens de la phrase devrait être à peu près celui-ci:
    " J'invite tous ceux qui ont voté pour qu'il y ait sanction suite au bris de la tasse à venir peser sur la suite des événements. Entrez dans la galerie privée."

    Amitiés à toutes et à tous..

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour vos traductions...
    Désolée, je n'aime pas ce dessin. Non pas pour ce qu'il représente mais parce qu'il ne suscite en moi aucune émotion. Bof... C'est tout ! peut-être que si on retirait tout ce qui est en trop et qu'on ne gardait que ce qui est purement graphique, à savoir les lignes rouges... pourquoi pas...
    Je ne pense pas que ce soit le sujet finalement qui dérange, mais la façon dont il est traité et le fait justement qu'il serve d'accroche publicitaire pour appâter d'éventuels amateurs d'écorchures. Combien de tableaux admirables représentent massacres d'innocents, martyres, carnages et devant lesquels nous restons le souffle coupé. Le but recherché n'est décidément pas le même : d'un côté on racole, de l'autre on dénonce. Tout est finalement dans l'intention...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS