06 juin 2010

La main calleuse du marin Sinbad...

1712 - "Sinbad fessant la malicieuse et rouée Shéhérazade ?"

J'interprète, évidemment... On hésite entre la caresse ou la claque à venir sur ce joli fessier dénudé, on sait que les Italiens parlent avec les mains ! Mais je sais bien qu'il ne la fesse pas.

Dommage...

Image extraite du "1001 nuits" de Philippe de Broca, film de 1990 avec Vittorio Gassman et une jeune actrice galloise de vingt ans alors totalement inconnue, nommée Catherine Zeta-Jones dans le rôle principal.

Il y a longtemps que je n'ai pas revu ce curieux film en deux parties dans lequel Jugnot était le génie de la lampe et où on avait Lhermitte déguisé en grand Vizir...

"C'est cela, oui..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS