08 septembre 2010

Amplitude du geste...

1879 - "Prendre son temps"...

Assis sur le divan, une fois la porte refermée, s'assurer qu'on est tranquille et que rien ne viendra interrompre la juste punition tant attendue depuis si longtemps. Par les deux. Des semaines qu'ils espèrent ce moment privilégié pour leur duo libertin...

Il est grand temps... Couper leurs téléphones intrusifs, fermer un temps les volets de leurs vies du dehors, éteindre la télé dans la chambre, tirer un peu les rideaux... S'asseoir sur le lit, l'attirer à lui, un peu confuse, tête baissée.

Temps est venu. Plus d'échappatoire...

Et la basculer en travers des genoux. Baisser sa culotte pour découvrir des fesses rondes et blanches palpitantes de frousse... Le temps du trouble, à caresser la peau soyeuse, palper, s'imposer, devenir plus insidieux et laisser glisser un peu partout des doigts fureteurs.

Humidité des orifices...

Mais stop, pas trop non plus, ne pas tout mélanger: il y a un temps pour tout. Le temps du plaisir viendra ensuite, une fois la croupe rougie et brûlante. Là, on a parlé de "fessée".

Il faut que ça commence, ils sont arrivés au bout. Lever haut la main, la sentir du coup se crisper et tendre ses muscles, craintive, dans l'attente de la première claque, avant qu'elle ne remue des fesses comme jamais sous la dégelée qui durera le temps requis...

Combien de temps ? Bonne question. Ce qu'il faut. La couleur détermine un peu la durée, la chaleur aussi.

Il n'en sait rien, pas plus qu'elle. Ils sauront instinctivement jusqu'où ne pas aller trop loin, mais très loin quand même, bref trouver le tempo qui convient autant à l'une...

... Qu'à l'autre !

13 commentaires:

  1. Texte fondateur de la 'complicité' qui soudain vient mettre un terme à l'attente.
    Le temps ce n'est pas de l'argent, le temps c'est du plaisir....

    La photographie choisie comme illustration est ....enfin, vous savez...:-)

    RépondreSupprimer
  2. Curieux,le Monsieur est gaucher et ne porte pas de cravate... (sourires)

    RépondreSupprimer
  3. Le monsieur est surtout gaucher parce que j'ai retourné la photo d'origine... La fille n'est pas mon style, du moins au niveau visage, mais le gars, c'est un peu moi. J'ai la même chemise...

    RépondreSupprimer
  4. A fesser uniquement à main nue, ne vous arrêtez-vous pas parfois un peu avant le bon moment pour elle, juste parce que votre main n'en peut plus ?

    RépondreSupprimer
  5. Ma foi, je ne crois pas. Je tiens plus avec ma main qu'elle avec ses fesses, probablement. Mais je peux me tromper. Ceci posé, il faudrait qu'Elle vous le dise. (pas ma main...)

    Tout est une question d'écoute, de complicité et d'attention, pour aller dans la même direction sans se tromper sur les désirs de l'une et de l'autre... Je reconnais que pour ça, il faut une osmose réelle. et ça ne marchera pas avec tout le monde. J'ai eu du bol jusqu'à présent...

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait d'accord pour l'osmose nécessaire. Mais ma question portait bien sur la fatigue de la main. Faut croire qu'Il a la main moins résistante que la votre...D'où l'intérêt parfois d'instrumentaliser...

    RépondreSupprimer
  7. Pour les petites natures, sans doute. Mais je tiens le coup, jusqu'alors, aucune plainte. Enfin je me comprends.

    RépondreSupprimer
  8. Humm hummm...seriez-vous en train de le traiter de petite nature ? C'est moi qui risque de devoir en endosser les conséquences ! Rire

    RépondreSupprimer
  9. Well, well...in fact, when He wants... Yes, He can !
    Voilà comment une soirée prend un chemin imprévu par le simple fait d'une phrase innocente (??) de Mister Stan...
    Mais je nm'amuse pas à tout lui montrer, hein! Quand on m'exprime cash le fond d'sa pensée, j'le garde pour moi, et je médite...

    RépondreSupprimer
  10. Merci So de faire remonter certains textes que je redécouvre moi-même, du coup. Avec plus de 2000 billets, il arrive évidemment que je fasse quelques redites, mais dans l'ensemble, c'est assez amusant pour moi de me relire quelques mois ou années plus tard.

    RépondreSupprimer
  11. Ben, alors, vous n'avez pas fini de relire avec moi, puisque je suis en train de tout remonter consciencieusement...ça risque de me prendre quelques semaines, voire mois avec les pauses vacances où vous continuerez à publier et où j'accumulerai à nouveau du retard.
    Sinon, y'a pas que vous qui vous mélangez les pinceaux côté signatures... Je viens de constater que j'avais aussi signé So ailleurs... Pourtant, on pourrait croire que c'est l'autre signature qui devrait me venir plus naturellement, s'agissant du real name.

    RépondreSupprimer
  12. signez "iso" du coup...

    RépondreSupprimer
  13. C'est une proposition très judicieuse. D'autant plus que je suis bien embêtée ailleurs en me disant que miss Caro risque d'aller y faire un tour avec son prince charmant, et du coup y trouver une griffe qu'elle connait... Mais d'un autre côté, ici, j'ai pris l'habitude avec So. So...what shall I do ?... I think I'm going to keep on with So.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS