23 septembre 2010

Sortie au bordel !

1915 - "Maison close"...

Du One-two-two au Sphinx, en passant par le Panier fleuri et le Chabanais, les bordels parisiens ont été très fréquentés jusqu'en 1946...

C'est une série Canal qui est très présente dans les bandes-annonces de la chaîne en ce moment qui va retracer ce qui se passait vraiment dans ces lieux de débauches, fréquentés jadis par nos arrières-grands-parents...

Très envie de regarder.

Ce que je sais des maisons tient aux peintures de Toulouse-Lautrec et aux écrits de Maupassant, de "Boule de Suif" à la "maison Tellier"... Et puis les textes de Boudard, son livre sur Marthe Richard et un autre sur les dessous des bordels parisiens qui montrent l'envers du décor, pas toujours aussi net que l'on pourrait croire.

On pourra également lire Laure Adler et ses "secrets d'alcôve", ouvrage instructif pour qui veut se renseigner sur le sujet... Qu'on ne s'y trompe pas, il s'agit bien de prostitution ! Pas d'angélisme.

video

Autant dire que pour suivre les destins d'Angèle la rousse, de la mère-maquerelle Hortense, de l'insoumise Rose et de la belle Véra, je regarderai avec intérêt la série à compter du 4 octobre en 8 fois 52 minutes...

En Suisse, contrairement à la France, c'est légal depuis 1992. À  Genève, le Venusia est une maison connue, en règle avec les lois helvétiques.

Selon la propriétaire que je viens d'entendre sur RTL (le sujet est à la mode) ses filles, travailleuses indépendantes, y gagnent entre 15 000 et 25 000 euros par mois. Avec 27% de redevance à la maison.

Et pas mal de clients français...

9 commentaires:

  1. J'ai entendu moi aussi. Des sommes qui font rêver... Quand on a le physique ad hoc, pourquoi diable se contenter d'être caissière de supermarché?

    RépondreSupprimer
  2. Et alors es qu'il y en à un qui va enregistrer pour ses petits camarades qui n'ont pas Canal ?
    S'il vous plait, un ? :) (toujours demander avec le sourire...)

    RépondreSupprimer
  3. Il est vrai qu'Alphonse Boudard évoquait souvent l'ambiance des bordels, sans y avoir souvent traîné ses guêtres durant sa jeunesse fauchée. Sans doute en raison de son attrait pour le sexe et les fanfreluches, mais peut-être aussi parce que sa mère l'avait tenu à l'écart de son univers de prostituée.

    Je recommande à qui voudrait découvrir Boudard à travers ce type de récit son ultime roman "les trois mamans du petit Jésus" qui raconte l'histoire vraie- d'un petit garçon pris sous l'aile de 3 prostituées. Un petit garçon qui deviendra grand à leurs côtés et qui éveillera en elles un élan maternel, puis sexuel, mais aussi amoureux avec l'une d'entre elles.

    RépondreSupprimer
  4. Sur le blog de Valmont , on peut voir des extraits:)
    ça donne envie de regarder, c'est sûr...
    Après , Manioc , je ne crois pas que ce soit une question de physique. Plutôt de circonstances ,et c'est pas toujours un choix au moins pour certaines
    Désolée , Ellie , j'ai pas canal +
    :(
    merci , Khorynn pour la bibliographie:)

    RépondreSupprimer
  5. @ Emma si vous cliquez sur le lien en début de post, le titre de la série, vous avez accès aux mêmes extraits. J'ai vu le post de Valmont, nous avons la même source C+...

    RépondreSupprimer
  6. Si vous voulez voir les filles du Venusia, suffit de cliquer sur leur prénom et vous avez trois ou quatre photos à chaque fois... Elles se ressemblent un peu toutes, avec une plastique plaisante, un brin stéréotypée.

    RépondreSupprimer
  7. Le cœur saignant je dois dire qu’au 30 septembre mon abonnement Canal sera résilié. Je ne verrai donc pas cette série qui s’annonce prometteuse.
    J’avais adoré leur précédente réalisation, qualité scénaristique et image superbe.

    Finalement et grâce à vous Stanny, j’ai trouvé la solution à me malheurs financiers : j’émigre en Suisse !!! :-)

    RépondreSupprimer
  8. En Suisse... Vers Genève, alors. Pour la série, elle sera forcément dispo en DVD assez rapidement. Je trouve intéressante cette idée d'univers du XIXème siècle, "Balzacien" et "Zolesque" en diable. Qu'on ne s'y trompe pas pourtant, la vie luxueuse et facile de certaines cocottes dans quelques bordels de luxe ne doit pas dissimuler la misère et la saleté des maisons d'abattage qui sont le plus grand nombre...

    RépondreSupprimer
  9. Oups!Désolée , Stan , j'avais pas vu!
    voilà ce que c'est que de passer en coup de vent...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS