17 octobre 2010

Au bord du plaisir...

1966 - "Aïe..."

Je ne vais pas vous redire pour la énième fois à quel point je suis plus manuel que lanières ou instruments.

Je crois avoir assez écrit ici - choix évidemment personnel que je n'oblige pas à adopter - que j'aimais par dessus tout le contact de la peau sur la peau, sans intermédiaires...

Mais j'ai trouvé que la correctrice avait une belle expression sur ce dessin de provenance inconnue. Quasi extatique, le regard, non ?

Et il semble que la demoiselle punie n'est pas douillette.
Dessin © ?

8 commentaires:

  1. je dirai plutôt un regard félin et cruel. Et les lanières semblent carresser la punie. Mais , bon, elle a quand même des traces sur les cuisses. :(

    RépondreSupprimer
  2. Tiens !
    Je viens de remarquer que c'est une fausse blonde...
    La punition doit venir de là.

    RépondreSupprimer
  3. Moqueurs que vous êtes!!
    Il n'y avait plus assez de teinture et elle a du faire l'impasse...Pauvrette!!

    RépondreSupprimer
  4. Et c'est une brune qui nous le dit !

    RépondreSupprimer
  5. Pour rire je me ferais bien teindre la toison!! En roux tiens!!

    RépondreSupprimer
  6. Se faire teindre le devant en roux pour avoir le derrière en rouge. Joli programme !

    RépondreSupprimer
  7. @Greg: oui, heinnnnn?!
    Ce n'est qu'une question de teinte.....:-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS