30 octobre 2010

Vers de mirliton...

1983 - Au hasard de mes découvertes, un dialogue avec Mirliton qui ne manque pas de sel... On précise que selon l'auteur, Dorham, ce Mirliton n'est qu'une "figure". Un réceptacle dont il se sert pour représenter un ou plusieurs dialogues réels ou fantasmés menés avec un ou plusieurs interlocuteurs. (ici, deux femmes et un homme)

Extrait:  

- "Il faut qu’il y ait un intérêt à tout ?", il demande.
 

- "Bien évidemment. Je vois bien par exemple l’intérêt d’une levrette. Et même l’intérêt d’une petite fessée. Mais cette petite claque débile qu’appliquent certains types sur la fesse de leur partenaire pendant l’acte me semble tout à fait absurde et ridicule."
 

- "Ouais", rétorque Mirliton, "tu personnalises trop. C’est ton ressenti. Beaucoup de femmes aiment ça…"
 

- "Allons bon ! Lesquelles ?"
 

- " Comment ça lesquelles ? Après tout, qu’est-ce que t’en sais si ta propre femme n’aimerait pas que tu la fesses un petit peu de temps en temps ?"
 

- "Hein ? je n’oserai jamais…"
 

- "Ah voilà, t’es un tiède. Ou un mec trop respectueux. C’est ton problème. En toutes choses, d’ailleurs."
 

- "Comment on peut être trop respectueux ? En voilà une affirmation débile. De toute façon, le fait que certaines femmes prétendent apprécier cette pratique n’en fait pas moins une sorte de rituel absurde, ridicule et proprement dénué d’intérêt. Je le maintiens..."
Texte © Extra Ball

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS