19 août 2011

Sonder, c'est dans le cul...

 2510 - "Sondage pour vous, mes amis lecteurs qui me suivez..."

La fessée: en vrai ou en rêve ?

Manioc (qui au passage a répondu NON, dans les commentaires du post précédent) soulève une question intéressante qui mérite réponse je crois, et donnera un peu la température de l'histoire...

Pour participer, laissez un commentaire ci-dessous pour nous dire si:


- NON (2), désolé, mais vous ne vivez pas la fessée autrement qu'en fantasme uniquement, sans franchir le pas...

ou bien si:

- OUI (15) vous êtes passé(e)s de l'autre côté de la barrière.


Juste un pseudo et "oui" ou "non". Sauf si vous souhaitez détailler, les réponses serviront à comprendre si le sujet demeure simplement un fantasme ou si les gens le vivent pour de bon, dans une sexualité épanouie... D'avance merci pour votre participation...
Image © Old Fashion Girl

35 commentaires:

  1. bah dans mon cas...oui car trop difficile de rester au stade fantasme et puis après tout à quoi bon se priver d'un plaisir si agréable , la vie est bien trop courte pour etre sérieuse...

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi, c'es OUI aussi, évidemment... Mais personne n'en doutait, si ?

    RépondreSupprimer
  3. OUI, et encore Oui, même si c'est un peu moins présent en ce moment...

    RépondreSupprimer
  4. L.Carmine19/8/11 22:51

    Oui, j'ai franchi le pas depuis de nombreuses années ... passionnément ... à la folie ... mais jamais assez à mon goût. Ce qui ne m'empêche pas de fantasmer encore sur des expériences irréalisables ou insuffisamment assouvies qui me donnent envie d'aller plus loin.

    RépondreSupprimer
  5. Oui et le désir ne s'émoustille en rien malgré le temps qui passe... (ok, ok, je ne suis que trentenaire, et alors ?)

    J'avais un ex-chéri qui me chuchotait à mes 20 ans 'si tu aimes le sexe/la fessée maintenant, plus tard ce sera encore pire...'

    Eric, tu avais raison ;-)

    RépondreSupprimer
  6. SEPT personnes répondent oui !
    J'ai l'air de quoi, moi?

    RépondreSupprimer
  7. D'une personne franche, qui dit les choses comme elles sont et je vous en remercie. Ce n'est pas un concours, évidemment. Juste l'envie de savoir un peu qui "fait" ou pas.Pas de jugement de valeur là-dedans...

    Et puis les gens qui ont répondu OUI (que je "connais" quasiment tous pour être effectivement passés au réel) ne se vantent pas, ils disent les choses aussi. On sait tous que passer de l'envie au réel suppose un cheminement intellectuellement pas facile. Il faut bien une première fois.

    Je suis certain qu'on va avoir d'autres NON, évidemment.

    RépondreSupprimer
  8. Au passage, c'est bien vous, Manioc, qui n'êtes pas contre l'idée de payer ? ça peut créer des vocations spontanées. Moi-même, hein, en échange d'une petite enveloppe, comme j'ai vu que ça se faisait...

    RépondreSupprimer
  9. E puis depuis Lang, faire "passer des ténèbres à la lumière", c'est un truc délicieux... La révélation.

    RépondreSupprimer
  10. Les raisons sont nombreuses qui font que des passionnés de la chose - hommes et femmes - ne passent jamais à l'acte. Les occasions pas évidentes, la crainte de se dévoiler et d'essuyer un refus ou des moqueries, la volonté de ne pas "tromper" un conjoint vanille, les complexes par rapport au physique ou à l''âge... Liste non exhaustive.
    Mais aux oui et aux non, il est deux sous-catégories qui me consternent : ceux qui ont pratiqué et renoncent un beau jour, sous prétexte qu'ils sont tombés amoureux d'une vanille, où qui se sont estimés "anormaux" et se construisent une vie de refoulés... Dans la norme !...
    Et enfin, ( surtout chez les dames ) le terrible : "Ca ne m'intéresse plus"... Je connais des gens dans ces deux cas, c'est pour cela que je les cite.

    Ben pour moi, c'est cent fois OUI, mais était-il nécessaire de le préciser ?...

    RépondreSupprimer
  11. Belle réponse, Waldo, mais comme tu l'as compris, je voulais une réponse binaire, donc je n'ai pas sous-catégorisé ma question, qui peut effectivement se subdiviser...

    Au passage, Amigo, ravi de te relire et de voir que tu t'en es sorti... L'hôpital, hein, ce n'est pas la joie. Ouf, c'est passé. Bonne convalescence, je crois que tu ne manques pas de soutien...

    RépondreSupprimer
  12. Je ne suis pas contre l'idée de payer, mais j'estime qu'au delà de 100 euros c'est excessif!

    RépondreSupprimer
  13. @ Stan:
    "depuis Lang, faire "passer des ténèbres à la lumière", c'est un truc délicieux... La révélation."

    Délicieux, oui (pas eu vraiment d'expérience mais je suppose). On cite toujours J. Lang alors que c'est Platon qui en a parlé le premier dans le mythe de la caverne. Rendons à César...

    @Waldo
    "qui se sont estimés "anormaux" et se construisent une vie de refoulés... Dans la norme !..."

    Ils n'ont pas internet???? Voilà qui les éclairerait sur leur "perversité".

    RépondreSupprimer
  14. J'ai encore une question, Stan: si vous faites en sorte que votre partenaire/amant comprenne enfin que la fessée vous intéresse et que, pour vous faire plaisir il s'y adonne (c'est quand même mon cas), ça n'a pas le même côté érotique que s'il aimait ça...et ça se sent! Autant se livrer à une spanking machine vu l'intérêt qu'il y porte.
    C'est pourquoi j'ai préféré renoncer, son coeur n'y étant pas.
    Qu'en dites vous?

    RépondreSupprimer
  15. Pour les 100 euros, je suis d'accord...

    RépondreSupprimer
  16. Oui aussi (même si trop rarement). Mais j'ai attendu d'avoir presque 40 ans pour, enfin, oser franchir le pas ;-)
    Mais lorsqu'on y a goûté, on ne peut plus s'arrêter :D

    RépondreSupprimer
  17. Blague à part... je crois avoir déjà dit que tous les cas que je connais où l'autre "fait pour faire plaisir" (sans en prendre ou découvrir des choses, du coup, parce que ça arrive, hein Céline ? Chéri, c'était pas son truc avant que tu lui en parles et maintenant il donne l'impression d'un vieux briscard de la fessée aussi "moustachu" et blanchi sous le harnais fessophile que moi) eh ben ça marche jamais.

    J'ai une amie qui a convaincu son mari de la fesser, un vrai trip pour elle depuis l'enfance, mais le bougre s'y est pris tellement mal et sans le moindre érotisme ni once de trouble, qu'elle a renoncé. Du coup c'est à l'extérieur qu'elle trouva son bonheur quelque fois. Avant - comme dit Waldo plus haut - de nous faire le coup de "ça m'intéresse plus, non..."

    RépondreSupprimer
  18. Constance20/8/11 18:01

    Oui! Et je suis ravie d'être passée de l'autre côté de la barrière. Sans ça, je n'aurais jamais rencontré mon "vilain petit élève" et nous ne serions pas tombés amoureux.
    Je ne pensais pas vivre autant de choses dans une relation dont le point de départ a été la fessée, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  19. ben non ............

    RépondreSupprimer
  20. Manioc vous n'êtes plus seule...

    RépondreSupprimer
  21. "Chéri" me fesse uniquement parce qu'il m'aime. Ce n'est pas son truc, à la base. Même si heureusement pour moi (pour nous), il y prends du plaisir.

    Et je sais pertinemment que si un jour notre histoire d'amour s'arrête (ça n'arrivera pas avant une soixantaine d'années), il ne fessera plus...

    On est l'exception qui confirme la règle et ça nous convient très bien.

    RépondreSupprimer
  22. @ Céline: je sais, je sais. J'aime bien les exceptions. Mais s'il y prend goût, ça peut changer.

    Ceci dit, je sais que c'est un comportement très féminin, une de mes amies que je croyais passionnée par la fessée ne l'était en réalité qu'avec moi et parce que c'était moi. Une fois sans moi, elle n'a jamais (à mon grand étonnement quand je l'ai appris) recommencé. Revenant à ses plaisirs "de base", qui lui convenaient très bien...

    C'est un comportement très masculin de plaquer ses désirs sur toutes les partenaires...

    Mais alors qu'un garçon cherche toujours à reproduire, la fille aura tendance à créer du neuf à chaque fois pour que l'histoire soit unique. Bon, je ne voudrais pas généraliser non plus, évidemment...

    Question d’adaptation.

    RépondreSupprimer
  23. Oui évidemment, au moins une fois par semaine et de préférence bien sentie !
    Je ne peux plus m'en passer depuis près de 10 ans !
    Seb

    RépondreSupprimer
  24. Great photoshop efect!!! I love your pictures.

    RépondreSupprimer
  25. That one was very easy... Some needs more time to adjust. Thanks.

    RépondreSupprimer
  26. Alalaaa... la chance qu'ont celles qui ont dit 'non'. Encore des tas de trucs à découvrir ! :D

    C'est super, quand même, de pas venir pendant quelques temps chez vous, Stan. Quand on revient, c'est NOEL !... Je recommencerai ! ;)

    RépondreSupprimer
  27. Ellie, donc c'est oui, hein...

    RépondreSupprimer
  28. Oui, c'est oui... Faites gaffe les filles quand vous pointez votre nez sur un forum, en touriste - que vous vous dites... - Le loup se planque derrière un post ! ;D

    RépondreSupprimer
  29. Mince, Ellie. Vous avez vu le loup ???

    RépondreSupprimer
  30. Tout dépend de ce qu'on entend par là. (et "par là", disait Pierre Dac...) Le loup, ke loup. Je viens d'en faire un post avec de belles images zoophiles assez fortes et esthétiques.

    C'est une image, hein, n'allez pas imaginer que je m'accouple avec des petits animaux non plus. Disons que si je croisais le Chaperon, je saurais quoi faire de la galette et du pot de beurre.

    RépondreSupprimer
  31. OUI, je dirais que j'ai eu cette chance de partager ce fantasme avec une jeune femme. Nous étions sur le même nuage...

    Choses rares, que je ne trouve plus depuis des années. Un excellent souvenir...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS