13 mars 2012

"J'ai rencontré Stan..." (6)

 2659 - "J'vous ai apporté des bonbons..."

La fois où j'ai failli rencontrer Stan...

"Il y a deux ou trois ans, j'ai vu sur son blog pro qu'il serait en novembre à Neuchâtel... La Suisse n'est pas bien loin de la maison. L'idée fait son chemin.

Et puis la même semaine, j'apprends que mon ami Jacques fait une expo... au même endroit ! Cette fois je n'hésite plus (c'est un signe, non?) j'affiche mes intentions (en privé, hein, pas à Lui) 

Réaction horrifiée de mon mari: "Mais pourquoi ?"

- "Ben comme ça, juste pour faire connaissance..."

- "Mais arrête donc d'être naïve !" qu'il me dit. (Ça y est, il m'énerve !)

- "Mais pourquoi "naïve" ?"

- "Enfin... Tu le connais pas, ce type !"

- "C'est vrai, mais quoi, c'est pas un rendez vous privé ! Que veux tu qu'il arrive ?"

Il n'insiste pas (il me connait bien et sait que plus il s'opposera, plus je m'obstinerai...) mais il montre clairement son opposition en partant et claquant la porte...

N'empêche. J'y ai réfléchi toute la semaine. Oh, c'est pas la crainte qu'Il soit agressif ou seulement désagréable, je ne le connais pas bien mais assez quand même,pour savoir qu'il est quelqu'un de correct. Et puis, au cas où, hein... Il ne me connait pas: s'il a un air vicieux ou seulement antipathique, je passerai mon chemin l'air de rien.

Non, c'est plutôt qu'en fait je ne me suis jamais retrouvé face à quelqu'un qui sait... 

Et je rougis facilement, moi. Et puis il m' intimide aussi. Au point qu'apprenant son identité, j'ai failli lâcher "au fil..."

Bref, j'hésite...

Et puis une semaine avant la date fatidique, comme je finis plus tôt, je rends une petite visite à ma chocolaterie préférée. Mathilde me prépare un ballotin de chocolats choisis un par un. Aux amandes, pralinés, à la nougatine et sans alcool. Et puis j'en fais faire un deuxième pour le grand Jacques, y a pas de raison. Voilà. Cette fois, je suis parée et déterminée !

La date approche.

En début de semaine, je retourne sur son site, histoire d'avoir l'adresse exacte de l’Événement.

Et, là ,je constate que... la date est passée ! Zut alors!

Je suis dépitée !

Je vais me faire un thé. En ouvrant le placard, je vois les deux ballotins de chocolats dont l'un orné de l'étiquette: "Stan"

Je l'emmène avec ma tasse de thé au salon. Je suis en train de l'ouvrir quand mon mari apparaît. (comme par miracle dès qu'il y a un truc à manger) Il est surpris, vu que je lui avait formellement interdit d'y toucher... (oui, des fois il obéit, mais c'est pas souvent !) 

Alors je lui raconte ma méprise.

- "Tu n'as qu'à noter, si tu oublies les dates ! (ça y est , il m'énerve encore) Ah ! C'est vrai, tu as perdu ton agenda !" qu'il dit avec ironie. Insupportable !

Et il pique un chocolat tout en se laissant tomber dans le fauteuil. Il en grignote un morceau.

- "Excellent !" qu'il dit en engloutissant le reste et en mettant les pieds sur la table basse, l'air éminemment satisfait..."

Putain, mes chocolats !...
 Texte © Sixième gourmande...

6 commentaires:

  1. Oh mince de vache c'était quand même une super idée de lancer cette idée d'écriture ! Qu'est ce que je me balotes hein !

    Bon voila qu'il faut encore que je m'attaque aux mots de passe de la mort qui tue ...

    RépondreSupprimer
  2. Y'a quand même un type qui m'aime pas trop qui a mangé mes chocolats... Agaçant.

    RépondreSupprimer
  3. Cette histoire me parle bien. En tout cas les réactions de son homme. J'avoue que ça ressemble étrangement à une conversation que j'avais avec lui (mon homme). C'est vrai que c'est un peu compliqué pour eux.

    Moi, si un jour mon homme me dit : Tiens, j'ai découvert un blog sur la fessée et j'ai sympathisé à la fille qui le rédige. J'ai bien envie de la rencontrer... Ma réponse est sans appel, c'est Nooooooon, comme dirait ma fille !

    Je pense que Stan est un peu vu comme un rival virtuel, et ça c'est pire qu'un homme qui existe en vrai :D

    RépondreSupprimer
  4. La sixième15/3/12 14:03

    Vu comme ça , évidemment , Céline...mais bon , c'était une intention de rencontre purement amicale dans un contexte professionnel et Stan n'était même pas au courant! alors , y a vraiment pas de quoi être jaloux!

    RépondreSupprimer
  5. J'étais pas au courant, mais maintenant je le suis et j'ai un peu l'impression qu'on ma piqué ma boîte de chocolat, dites donc...

    Céline soulève une question sur le virtuel qui me semble très sensée. Mais je fais attention.

    RépondreSupprimer
  6. De toute façon... 300 grammes , c'était beaucoup trop!
    Imaginez le nombre de kilomètres que vous auriez dû courir pour perdre toutes ces calories!
    Et puis , ils étaient pas si bon que ça!
    ça va mieux?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS