24 mai 2012

Ça rigole pas à Prague !

 2724 - "L'endurance de Kitty !"

Puisqu'on en est aux marques et que le sujet intéresse, voici un casting dans un pays de l'Est, dans lequel le dialogue est édifiant.

Car non, Kitty, la fille n'est pas le moins du monde sexuellement intéressée ou troublée par la raclée qu'elle va recevoir, par le SM ou la fessée. La vraie raison, la seule qui l'incite à venir se faire tanner les fesses sous l'objectif de la caméra, c'est l'argent.

Et rien d'autre...


Quand on voit l'état de ses fesses et qu'on lui annonce une semaine pour récupérer, carrément cicatriser même, on sent bien qu'à la fin de la session cette jolie demoiselle est quand même un peu dubitative sur son avenir dans le porno SM. On se demande d'ailleurs si c'est bien ce qui importe.

En gros, les filles intéressées qui se présentent après avoir lu l'annonce sur internet reçoivent cinquante (50 !) coups de trique et, si elles tiennent jusqu'au bout, sont susceptibles d'être engagées par Mood. Sans garantie. En attendant elles se font fouetter gratuitement, puisqu'il s'agit d'un casting... Celles qui ne sont pas capable d'encaisser les cinquante coups sont recalées et repartent avec les fesses douloureuses.

Sans rien d'autre que le cuisant souvenir.

Et les marques impressionnantes. Car la canne coupe la peau et s'imprime immédiatement, le sang perle parfois.

Ce n'est pas le premier film que je vois et c'est toujours la même femme, Kyra, qui officie. Un drôle de job quand même... Une fois que c'est terminé, après quelques questions sexuelles, elle s'en va tandis que la petite demoiselle se reculotte en reniflant et grimace en réenfilant son pantalon sur un cul douloureux, tout en se demandant sans doute ce que diable elle est venu foutre ici ! Parce que c'est gratuit cette fois, on ne paye que si elles sont engagées ensuite.

C'est intense en tout cas. Érotique ? Oui, mais surtout, malaise ! Froid, détaché, pas spécialement excitant pour le spectateur, alors que je suppose que c'est le but...

En positif ou négatif, votre avis m'intéresse au plus haut point...

31 commentaires:

  1. J'ai du mal à croire que ces filles se font aussi sévèrement lascérer le cul seulement pour du fric, d'autant que ça ne doit pas vraiment être si cher payé. Quand aux hommes au physique plus ou moins répugnant qui se font fouetter jusqu'au sang ( et bien après ! ) pour la même boite, qu'on ne me dise pas qu'ils n'y trouvent aucune satisfaction masochiste personnelle.
    Il est vrai aussi que les prostituées ne couchent pas forcément par plaisir, mais je doute quand même.

    Ce qui est assez infect dans les critères de Mood, c'est de gagner du fric avec les "castings" sans rémunérer les candidates. Mais après tout, si ces nanas sont assez cruches pour accepter le contrat, ça les regarde.
    Je serais même tenté de dire que c'est bien fait pour elles !...

    Cela dit, je ne prends aucun plaisir à voir ces clips. C'est glacé, presque médical, sans ambiance, c'est la raclée pour la raclée. Je ne vois vraiment pas les choses comme ça...

    RépondreSupprimer
  2. Mes amis... Si vous avez bien lu - et de surcroit, vous me connaissez l'une et l'autre - vous savez très bien que ce n'est pas mon univers et que je ne cautionne pas le moins du monde les productions de Mood Castings.

    Ce n'est PAS mon univers érotique. Je n'ai pas vraiment besoin de le souligner, si ?

    Mais je parle ici de tout ce qui concerne le sujet, en bien ou en mal, pour ratisser le plus "large" possible sur l'ensemble de ce "qui se fait"...

    Mais bon, ça existe. Et ça pose interrogation, du coup.

    On est dans les pays de l'Est. Ce n'est pas pour rien que la Hongrie ou la Tchéquie sont le paradis du porno, avec des filles ravissantes qui acceptent des conditions de rémunération bien plus basses que chez nous, par exemple...

    Un tournage je ne sais pas ce qu'ils payent, mais en gros, entre 300 et 500$ pour certaines vidéos, en fonction de ce que je lis. Si on rapporte ça au smic local, ça vaut le coup de se faire lacérer les fesses, même si ça met quelques semaines à disparaitre. Pas de jugement de valeur de ma part, juste un état de fait.

    RépondreSupprimer
  3. Idem.
    Cette vidéo est bien loin de la manière dont nous pratiquons nos jeux, tels les passionnés que nous sommes.
    C'est toute la différence entre la fessée fric et la fessée plaisir !

    "Mon ennemi c'est la finance", comme dirait l'autre... ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Stan!
    Comme je n'ai vraiment pas le temps de vous faire une fiche de lecture du dernier livre de Vilaine Fille, je vous signale que son post du 24 mai lui est consacré et qu'elle en parle bien mieux que je n'aurais pu le faire.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai cliqué trop vite! Pas Orage mais Manioc.

    J'ai la nette impression qu'après avoir tapé les deux mots-mystère il ne faut surtout pas regarder l'aperçu, sur ce blog comme sur d'autres.
    Mon dernier commentaire est ainsi passé à la trappe.

    RépondreSupprimer
  6. Bah, après l'orage salutaire pousse le manioc, je suppose. Pour le reste. Ma foi, c'est votre idée, pas vraiment la mienne. J'ai un peu regardé le livre mais ne suis pas séduit au point d'en causer mieux que vous et surtout que l'auteur, qui est donc "Vilaine fille" si j'ai bien suivi ?

    RépondreSupprimer
  7. je trouve que Waldo a des mots bien durs pour cette jeune et jolie fille. le sort qui lui était fait m'a d'autant plus émue qu'elle ne criait pas de manière surjouée à l'instar des starlettes de Greg. j'ai regardé jusqu'au bout, avec une curiosité certainement un peu malsaine, mais ça n'était pas de l'érotisme. On peut dire que cette vidéo est aux antipodes de celles de Heatseeker1 dont je ne me lasse pas ! et puis, une femme qui fesse ou frappe une autre femme, bof, ça vous plait à vous mesdames ?

    RépondreSupprimer
  8. Heatseeker1 et sa camarade font effectivement des choses qui me plaisent énormément, ce qui n'est pas le cas des images Mood. Curiosité un peu malsaine, je plussoie. On regarde jusqu'au bout. En se demandant pourquoi. Sans trop avoir envie de connaître la réponse, parfois.

    RépondreSupprimer
  9. @Sophie (Lucie, LC, Val... Fiouuu, faut suivre, hein! Z'avez droit à combien de vies ?) Les jeux entre femmes, c'est pas non plus ma tasse de thé.

    Mais ici, on sort du cadre du jeu avec un adulte consentant pour passer dans celui de l'exploitation d'une personne nécessiteuse et/ou crédule. La question qu'on peut se poser est de savoir si le simple fait de relayer de telles vidéos ne participe pas à encourager ceux qui les réalisent à continuer dans leurs pratiques, constatant que certains, même sans y apporter leur assentiment, s'y intéressent...

    RépondreSupprimer
  10. C'est un peu facile, So. Question intéressante mais reproche larvé en passant qui n'a pas lieu d'être, à mon avis.

    Mais, oui, je sais pertinemment que c'est une vraie question, toutefois. Et que je me suis posé souvent. Mais si vous lisez l'article dans lequel je ne suis pas suspect de complaisance envers les gens qui exploitent les autres de cette façon, vous savez ce que j'en pense.

    Pour autant, parler des choses de ce monde dans toutes ses composantes a toujours été un des credo du blog depuis que je l'anime. Y compris sur les excès de ce fantasme BDSM.

    En causer et y faire référence ne signifie pas qu'on approuve de quelque façon que ce soit. Je crois être assez clair dans le commentaire accompagnant ?

    Pour exemple, si je parle de la "nazixploitation" (les films qui y font référence) comme je l'ai fait à quelques reprises, ça ne signifie pas non plus que je me balade le bras levé avec un brassard rouge et blanc.

    Quand on éprouve un malaise sur certaines choses, qu'elles soient gênantes, inconvenantes ou simplement dégueulasses, c'est tellement mieux de fermer les yeux et de ne pas regarder en tournant le regard, hein...

    Mais je ne suis pas comme ça.

    Vous regardez, et vous êtes assez adulte pour juger. Vous n'aimez pas et moi non plus. On peut poser des questions autour et d'ailleurs ce micro débat montre bien qu'on peut en parler... Le blog n'est qu'un vecteur de diffusion, les gens qui viennent ici ont leurs motivations. Je n'en suis pas juge, moi.

    Après, les réactions des uns et des autres leur appartiennent, je ne suis pas un censeur. Il y a toujours des personnes qui décident pour les autres, pour la "masse" de ce qui est bon ou pas pour eux.

    Un gars tue des gens parce qu'il a trop joué aux jeux vidéos ? Interdisons immédiatement les jeux aux millions d'autres qui s'en distraient sans faire de vagues, c'est tellement plus simple. L'attitude de telle personne ne me plait pas moralement parlant ? Je dit haut et fort que ce n'est pas la norme...

    Mais la liberté de penser est une vertu. Pas un péché.

    Clairement, je regarde ce film avec recul, m'étonnant de la chose, sans me branler sur ces images là. Il y en a d'autres plus excitantes et plus troubles. Chaque fois que j'ai parlé de Lupus ou de Mood et je l'ai fait à plusieurs reprises, j'ai mis la distance nécessaire, je crois.

    J'espère.

    RépondreSupprimer
  11. Au passage, chère So, je ne sais pas si les personnes qui signent ici sous plusieurs pseudos sont une seule et même. pour deux au moins, oui, c'est le cas, mais je le sais. Vous décelez probablement dans l'écriture, j'imagine, la façon d'exprimer les choses. je suis un peu naïf, je crois...

    Ah... Et personnellement j'apprécie les jeux entre femmes même si je n'en fais pas une façon de vivre et que ça n'arrive pas tous les quatre matins... (genre sur les doigts d'une main en trente ans, c'est dire...)

    RépondreSupprimer
  12. Pfff, aucun reproche, pas même larvé. Juste une question que je me pose aussi à moi-même...

    RépondreSupprimer
  13. Ah, je ne sais pas si Waldo a des "mots durs". Le gaillard que j'aime bien, c'est vrai, est connu pour dire ce qu'il pense sans faux semblants et c'est aussi pour ça que je l'apprécie. Je ne sais pas si la pétas... euh, demoiselle est une "cruche", une conne ou une pauvre nana sans cervelle. Je ne crois pas d'ailleurs. C'est juste une fille qui a besoin de thunes et vient en connaissance de cause tout en sachant où elle met les pieds, pour bosser et se faire recruter pour leurs productions qui ne se cachent pas. Et je pense d'ailleurs qu'elle sera retenue, tiens. Et le porno est une industrie là-bas. Exploitation ? Sans doute. Mais on est exploités partout et en tout, qu'elle travaille à l’usine, ce serait bien pir... euh, pareil.

    Mais au final, la brutalité des fessées (fessées totalitaires ?) données à l'Est ne me plait ni ne m'excite. Davantage Ségur que Sade, je l'ai dit cent fois...

    RépondreSupprimer
  14. Si vous lisez tous les mots, j'avais bien compris que c'est une vraie question, So. Peut-être un je-ne-sais-quoi dans la formulation... Rire.

    Et je crois vous donner une vraie réponse. à défaut d'une bonne fessée...

    Raaaah je suis en forme.

    RépondreSupprimer
  15. "fermer les yeux, détourner le regard..." Pas du tout mon état d'esprit. J'ai toujours prôné l'action bien plus que la passivité. Pour autant, dans le cas présent, j'aurais tendance à être partisan du "boycott". Ceci dit, si je suis venue mettre ce sujet de réflexion sur le tapis, c'est que je n'ai aucune certitude, loin de là.

    RépondreSupprimer
  16. Je sais bien So et me connaissant vous imaginez bien que c'est pour ça que je reviens sur le sujet. Aucune certitude non plus de mon côté, non. Je donne un avis qui n'est jamais que le mien, sans imposer ma vision.

    Je comprends que ça peut déranger. Mais je me défends de mettre l'image hypocritement et de m'en laver les mains. C'est clairement un truc dont je suis loin. Je le dis de façon nette. Si vous avez un avis, mes amis, donnez, donnez...

    RépondreSupprimer
  17. @so , comment vous convaincre que Sophie est mon unique identité et que vous en doutez à tort ?
    @stan, ma question sur les jeux entre femmes ne s'adressait qu'aux femmes car je ne doutais pas un seul instant de la réponse des messieurs. merci quand même d'avoir enfoncé le clou. Ah non,pardon, les clous c'est plus sade que ségur, pas votre style...

    RépondreSupprimer
  18. Vous avez raison Sophie, je ne suis pas très clous. Ni pour marcher dedans sans en sortir, ni par rapport à mon éducation religieuse d'antan...

    Je sais que vous n'êtes ni LC ni Valentine, mais vous ne parlez pas assez de vous pour qu'on sache grand chose d'autre.

    RépondreSupprimer
  19. Une femme qui en fesse une autre (mais ici peuton parler de "fessée" ??) non, ça ne me passionne guère, je préfere de loin les fessées homme/femme. Ceci dit le débat lancé par So (je ne suis pas celle que vous croyez, lol) est intéressant. Mais tout a été dit, les filles de l'Est seraient dans une logique économique qui n'est pas la notre et c'est un travail comme un autre pour elles, on dirait bien. et moi aussi j'aime bien les fessées données par heatsecker. Mais il est trop loin.

    RépondreSupprimer
  20. J'ai lu les commentaires : il est vrai que je n'appelle cela pas une fessée. Mais connaissant le site "Mood" cela ne m'étonne pas. Je suis un homme de 48 ans , j'utilise la baguette, cela depend de la compagne, mais une fessée doit être un partage d'emotions fortes. Je ne cautionne pas ce type de vidéo. T.L.

    RépondreSupprimer
  21. L'humanité a l'une mesure idéale pour toutes les choses et l'origine de cette mesure est venu de Jésus-Christ: "à reconnaître les arbres à leurs fruits". Dans le film il n'y a pas de mauvais fruits. Est-ce que vous croyez que la fessée sévère soit une prérogative de l'Est, en fait? Est-ce que vous êtes sûr qu'une jeune fille qui habite votre immeuble deux étages plus haut ou plus bas, qu'elle ne rêve pas d'être fouettée fortement pour devenir plus heureuse? Dans 2-3 semaines les cicatrices seront disparues. Alors où sont les mauvais fruits? Mais si vous interdisez, si vous jugez, alors les gens auront peur d'être heureuses. Et alors les mauvais fruits seraient en présence. La France deviendra comme la Russie ou comme la Chine où le pouvoir d'État a envie d'interdire tout et enlever la liberté au total.

    RépondreSupprimer
  22. Non, je ne dis pas du tout que les pays de l'Est aient le monopole et oui il est bien possible que ma voisine soit une "salope" (encore que, la connaissant...rire) qui s'ignore et attend des trucs...

    Et je suis le dernier à souhaiter interdire la liberté d'expression, dans un pays où par ailleurs nous avons - mais d'une manière moins totalitaire quand même - de moins en moins de libertés individuelles... toutes proportions gardées, évidemment.

    Alors je n'aime pas tellement ces films, mais ça existe, et les filles qui viennent là le font pour l'argent, il suffit de les écouter. Je viens d'ailleurs d'en voir un où au bout de 10 coups la fille demande qu'on stoppe... Malgré le fric proposé.

    RépondreSupprimer
  23. Bien sûr, je suis d'accord que quelqu'un éprouve de l'aversion envers certaines manifestations sexuelles, c'est naturel. Avec cela il faut estimer le droit de n'importe quelle personnalité à sa vie privée et envisager la vie privée comme quelque chose de saint. Alors nous serons assurés contre glissement vers la perte de la liberté.

    RépondreSupprimer
  24. Beaucoup de réactions sur ce topic. Mais c'est naturel, a topic extrême réactions extrêmes. Et cependant je viens moi de même y poser mon grain de poivre. Alors bien évidement dans ce type de vidéo ou de casting ou peu importe comment on peut le nommer, il ne s'agit pas de FC érotique voir même CSS ... quoique le C de consensuel serait en fait un petit c qui serait motivé par les gains pécuniers à venir. Sain cela ne l'est pas et Safe encore moins lorsque l'on voit l'état des fesses de la jeune fille. C'est facile un mois avant disparition des traces, mais c'est aussi une bonne semaine sans pouvoir s’asseoir.

    Cependant chose indéniable, c'est que cette compagnie mood casting ou elite vidéo existe bel et bien et qu'elle tourne quantité de film tout aussi violent les uns que les autres. Une violence qui semble gratuite, et qui ne semble se justifier que par elle même pour elle même. Par déduction on en déduit qu'il s'agit là de pur sadisme. Et nous le savons pour le sadique pathologique, le but n'est pas de nourrir son pendant masochiste, mais bien de faire souffrir une personne non masochiste qui n'est pas destinée à ceci. Donc mood casting à bien une clientèle, une clientèle de personne sadique et violente qui se défoule visuellement en regardant ces scènes de sadisme où l'on peut voir une victime se faire torturer par une sadique de première (en l’occurrence cette fameuse kira) qui est parfaitement consciente du mal et de la douleur qu'elle inflige à l'autre par cette torture, qui s'en réjouis mais qui malgré tout garde le contrôle.

    Est ce là le propre des films de l'est, a croire que oui, car souvent ils montre une violence crue, à laquelle nous ne sommes pas vraiment habitué. Il n'y a pas de justification érotique, ou cérébrale dans ces scènes, il n'y a que la vision d'une douleur non désirée, non attendue, mais acceptée malgré tout.

    Ces films je ne les aiment pas du tout, je ne suis pas de l'est, et je ne suis pas sadique à ce point, pour moi quasi pathologique. Et je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut pas les occulter, ni les boycotter, mais bien les prendre en compte car il existe, et ont au moins le mérite de servir de contre exemple pour tout ceux qui ne sont pas de pathétique névrosé, ou des sadiques refoulés et qui vivent un BDSM vraiment CSS.

    RépondreSupprimer
  25. Un commentaire intéressant, effectivement. Alors avec Mood Pics, on est assez loin de ma façon de voir et vivre la fessée. Mais ça existe et je crois qu'il faut dans un panorama d'ensemble sur le sujet parler de tout sans exclusive.

    Ce qui - en ce qui me concerne - ne veut pas dire que j'aime ça. Je regarde avec un total détachement érotique, (mais néanmoins surpris) ces filles superbes venir se faire fouetter au sang pour un casting imaginaire.

    à noter que j'en vois de plus en plus qui arrêtent en cours tellement c'est douloureux. Et en ce qui me concerne, pas excitant pour un sou...

    RépondreSupprimer
  26. malicieuse-cigogne11/4/13 02:28

    Beurk.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un peu court, quand même. Je comprends qu'on n'aime pas ça, mais c'est bien d'argumenter un peu quand même pour expliquer ses réactions, non ?

      Supprimer
    2. malicieuse-cigogne11/4/13 11:49

      Mais j'étais fatiguée, c'est sorti tout seul ! Bon je vais faire un effort. Je trouve ça froid, presque médical comme l'a dit quelqu'un plus haut, et l'examen de conscience au début de l'entretien est tout aussi déplaisant ! Les fesses de la fille sont striées à deux doigts de saigner. Mais c'est vrai qu'on est pris dans un certain voyeurisme qui donne envie de voir jusqu'au bout, sans aucune excitation, pour ma part. C'est intéressant. Et pourtant, même si je n'aime pas du tout la cane, j'ai déjà vu des vidéos beaucoup plus prenantes, avec des émotions, même jouées, mais beaucoup plus intenses.

      Supprimer
  27. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  29. Je ne VEUX PAS de commentaires en anonyme.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS