20 janvier 2014

Utiliser le martinet siglé W !

   3038 - "Et j'entends siffler le train..."

Des traces... Ce sont là les signes évidents d'une correction antérieure qu'on aperçoit sur les fesses de cette charmante jeune personne troussée... Les lanières d'un martinet ont visiblement gentiment rempli leur office, sans excès et voilà qu'on termine à la main sur un cul déjà brûlant...

Mes correspondantes habituées à la chose me disent toutes que l'inverse est mieux. Une bonne fessée et ensuite, l'application du martinet. Préférable, donc. On verra à l'usage...

Quand au martinet commandé à l'ami Waldo, il y a un paraphe gravé sur son manche avec de surcroit une jolie pièce de cuir sur le bois, raffinement dont bénéficiera une de mes amies qui a commandé le sien à son tour et attendait avec une impatience non dissimulée pas feinte.

Elle l'a reçu depuis d'ailleurs et celui sur la photo est précisément le modèle attendu..

D'ailleurs j'en sais plusieurs autres qui pourraient bien franchir le pas, elles aussi, ne serait-ce que pour l'esthétisme de l'objet. Enfin, c'est ce qu'elles prétendent, évidemment...

Cher Waldo, au train (et même à l'arrière-train) où ça va, faudrait penser à ouvrir un magasin et engager du monde pour honorer les commandes...

22 commentaires:

  1. Tout comme pour le dessin ou l'écrit, je m'efforce de faire des choses personnelles, et le moins souvent possible de répétitions...
    Martinets ou loopys, et d'autres choses encore, ne m'intéressent que si je peux créer à chaque fois quelque chose.
    Quant à l'atelier, amigo, il faudrait un sacré paquet de commandes !... Mais là encore, je ne crois pas que ça me plairait de déléguer mes idées d'instruments pour les faire réaliser par d'autres, comme certains auteurs connus font (faisaient) écrire leurs bouquins par des nègres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma petite entreprise ne connait pas la crise. Je ne sais pas combien de temps tu passes à confectionner ces objets avec amour mais il y a assurément de la demande. Les filles, dites-nous ici si vous en voulez un aussi, qu'on se rende compte un peu ?

      Supprimer
    2. bah moi j'ai déjà reçu avec un "Z" alors avec un "W" je dis pas non (pour comparer bien sûr) ...

      Supprimer
    3. avec un "Z" ?... comme Zuip ?...

      Supprimer
  2. Les grands esprits se rencontrent dit-on !

    Parfois cela semble être vrai puisque ce jour je viens aussi de faire un post sur l'objet.

    Envoûtant, fascinant... Oui le martinet l'est !

    Bel objet que ce martinet griffé W.

    J'espère que les belles qui goûteront aux lanières de ce martinet en feront l'éloge.

    RépondreSupprimer
  3. @mike: c'est en lisant ton post et en ayant lu juste avant un topic sur un collectionneur de martinets qui les passe en images sur le forum de fraise que j'ai eu envie de ce post. En ce moment le sujet m'intrigue, d'où les "rencontres" d'esprits frappeurs... Et d'ailleurs mon post suivant te dois beaucoup aussi, puisque les photos vues sur ton blog ont entaîné l'envie de parler du sujet, là aussi...

    RépondreSupprimer
  4. Saxonantes21/1/14 14:51

    je n'aime pas les traces du martinet sur la fessée. Elles restent longtemps ou bien partent-elles assez vite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart des filles que je connais et qui pratiquent ces jeux voient au contraire ces marques comme une sorte de trophée, de preuve du passage de leur homme et du sens qu'elles accordent à la fessée et à celui qui l'administre.

      Je crois que les traces sont aussi une preuve d'amour indispensable qu'elles aiment à garder et contempler le plus longtemps possible, jusqu'à ce qu'elles s'estompent.

      Temps alors de recommencer, me diraient certaines, n'est-ce pas ?

      Supprimer
    2. HEY! Moi quand j'ai vu le titre de ce post, j'ai cru que vous l'aviez utilisé pour de vrai ce martinet, pas pour attraper les mouches ! On se bouge le c...parce que avant de recommencer, faudrait déjà commencer ! ...

      J'dis ça devant tout le monde, c'est pour votre bien, hein :D !!!

      Supprimer
    3. Je ne connais pas de "Z" mais le martinet griffé "W" je ne dis pas non non plus…heu..moi ça serait plutôt pour commencer hein Stan!

      Supprimer
  5. En effet, pour moi ces petites marques sont non seulement jolies, mais elles sont le souvenir éphémère de ce qui vient de se passer. Non, les marques de martinet comme celles-ci ne restent pas longtemps, encore que cela dépend des peaux. Chez moi, maximum 12h, je dirais... Parfois de petits bleus apparaissent dans un second temps, du fait des impacts marquants du bout des lanières :) En tous cas, ce qui est sûr, c'est que j'aime ces marques, les regarder, les toucher, voir leur évolution au fil des heures et des jours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au fil des jours, c'est un signe...

      Supprimer
  6. Et puis ça dépend si c'est sur les fesses ou les cuisses ... :) Ce qui a de sur c'est que la badine marque plus... Enfin je dis ça la ceinture fortement appliquée c'est pas mal non plus et le loopy aussiiiiiiiiii

    RépondreSupprimer
  7. Tiens, on me dit que le second martinet est arrivé à bon port... Il va faire une (deux ?) heureuse(s)...

    RépondreSupprimer
  8. Pour le martinet je ne connais pas encore... mais pour ce qui est des marques laissées par une très fine cravache de dressage avec flotte, 72 heures après, elles sont toujours bien présentes... y compris devant au niveau du pubis constellé d'éclats cramoisis, certes involontaires, mais finalement assumés mais aussi supportés avec une surprenante fierté. Votre amie s'en est-elle déjà servi...? La curiosité est un vilain défaut... sourire, je sais.

    RépondreSupprimer
  9. Oui, je crois qu'elle s'est déjà servie de la cravache, avec brio... Un instrument qui n'est pas de mon ressort, mais dont je sais les attraits érotiques et les marques qui "restent", si chères aux dominants.

    Et aux dominé(e)s.

    RépondreSupprimer
  10. Mon interrogation tâtait du martinet en question…, sourire. Si vous pouviez éclairer de votre « rougissante expertise » la Qriosité naissante d’une néophyte qui envisage, à brève échéance, une acquisition – fusion adaptée à son profil… j’aurais plaisir à vous lire et je ne devrais pas être la seule… Mais cours privés toujours possibles… à la même adresse. Photos et/ou vidéos admirablement pédagogiques appréciées .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, je n'ai pas posé la question. J'imagine que c'est son objectif, à court terme, avec une amie qui le mérite amplement. L'utiliser pour elle ou alors inverser, à son corps défendant avec son homme ? Ce ne sera pas la même histoire, dans les deux cas. Donner, recevoir, c'est un peu différent, mais faire l'un aide à comprendre l'autre, du coup (sic)...

      Ma rougissante expertise ne concerne pas les objets. Là, voyez plutôt avec l'ami Waldo, qui par ailleurs réalise ces très beaux objets, à la demande et à l’unité. Un artiste, que dis-je un orfèvre. C'est évidemment avec lui qu’il faut négocier. L'offre, la demande... Mais c'est très abordable, pour peu que l'hombre ait encore envie d'en réaliser....

      Supprimer
  11. J'ai toujours eu un faible pour l'orfévrerie... C'est chose faite depuis hier. Mais pour ce qui est des supports pédagogiques télévisuels concernant l'usage du martinet...?

    RépondreSupprimer
  12. Voyez guichet 2. Je ne suis pas un spécialiste, loin s'en faut ! On trouve plein de petits films sur le sujet, dès qu'on cherche un peu. Comme ce n'est pas ma passion première, j'avoue que je ne m'y intéresse pas.

    RépondreSupprimer
  13. Humm... vous ne faites que confirmer mon impression première. Bien que s'en défendant, le bougre... est néanmoins bien intéressé. Pas étonnant de vous savoir ramer... et à la ramasse. Il y a des coups de rame qui se perdent... sourire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui se perdent, pas sûr... Je n'ai pas toujours eu le manche en main. pour comprendre ce qu'on fait, c'est pas inintéressant de tester les deux côtés. Et de ça, je ne me suis jamais caché. Mais faut trouver qui sait me faire toucher les épaules au sol, sous peine de voir la situation s'inverser immédiatement. je ne mets genoux en terre et tout le reste à bas que devant une adversaire à la hauteur et au-delà de sa réputation. Il y a des regards et des gestes autoritaires qui parlent tout seuls. Sans avoir besoin de forcer son talent ni de hausser la voix.

      Mais vous avez déjà le mode d'emploi......

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS