01 octobre 2013

Sans crier gare...

   3016 - "La fille de la station..."

Espiègle, elle soulève d'un coup sa petite robe pour me montrer ses fesses meurtries de la nuit. Évidemment, elle n'a pas mis de culotte.

Mais avant de me montrer son cul en parfaite petite garce exhibitionniste qu'elle est, mademoiselle s'est quand même assurée, fine mouche, que personne à part moi ne peut nous voir sur le quai désert cette petite gare suisse... Pourtant, c'est presque moi qui suis gêné.

Paradoxal, hein ?

4 commentaires:

  1. Melle Sophie1/10/13 13:52

    Elle avait du être infernale vu l'état de ses fesses ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Maudit coup de vent.

    RépondreSupprimer
  3. On fait des trucs gonflés des fois... Pt'être bien que les gens du quai A n'ont rien vu mais nous, ceux du quai C si !

    RépondreSupprimer
  4. Il est évident que nous observons un mode de la lutte pour la liberté des préjugés socials, en nous délivrant graduellement du moyen Âge. Ce n'est pas un mal. Le mal est le communisme et le fascisme. Vive la liberté!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS