12 août 2014

Mort et renaissance d'un blog !

3111 - "Chut, elle vous regarde !"

Comme vous le savez peut-être si vous me lisez, ou pas - mais ça n'a pas d'importance en soi, je vous l'accorde - je suis lié à mademoiselle Chut !, blogueuse française de grand talent qui tenait un espace passionnant et très bien écrit, "Sous le signe du lien", que vous avez peut-être fréquenté...

La belle vit en Asie depuis plusieurs années, mais j'ai eu le plaisir de dîner un soir à Paris en sa compagnie il y a pas mal de temps, scellant une amitié qui n'est pas un vain mot et se poursuit au fil des mois qui passent... Nous communiquons de temps à autre et recevoir un mail de sa part est toujours un plaisir, elle m'y raconte ses voyages, sa vie et c'est très... exotique !

Voilà un moment qu'elle ne postait plus guère, passant du temps à vivre entre Japon et Philippines, sans avoir toujours l'envie d'écrire ni même de trouver un ordinateur pour le faire.

Or, il y a quelques jours, elle y revient et découvre que depuis son dernier passage en janvier son blog rédigé sur la plate-forme OverBlog - qui est je crois la même que Waldo - est (comme celui de l'ami W) envahie de bannières et de pop-up de cul, de porno et autres rencontres via cam.

Du coup, ne s'y reconnaissant plus, comme elle l'explique dans son billet d'adieu, "à suivre, ailleurs...", elle a changé de crèmerie et est passée à son tour sur Blogger...

Et donc désormais, si vous appréciez sa plume littéraire en diable, vous la retrouverez , signant Alda.

Welcome back, mademoiselle !

9 commentaires:

  1. Annonciate12/8/14 16:36

    Bonjour Stan, je ne connaissais pas le blog de votre amie Alda, j' y ai fait un petit tour et il a l' air très intéressant...donc affaire à suivre. J' ai vu tout ce que vous avez publié (en vitesse) car avec mon petit fils de 14 ans, il vaut quand même mieux éviter de genre de blog. Mais là il a rejoint ses parents....mais pour combien de temps (rires).

    RépondreSupprimer
  2. Ravi de permettre à d'autres de découvrir son écriture...

    Sur son ancien blog, il y a pas mal de textes assez sensationnels à lire de toute urgence, autant sur ses voyages que sur ses excès...

    Et surtout, ces billets sont écrits avec un réel talent littéraire et une plume acérée sur des sujets parfois scabreux en diable. Mais Chut/Alda, fille complexe et passionnante, cache un tempérament de feu sous ses aspects extérieurs de jeune femme élégante et souriante.

    Attention de ne pas se brûler. Elle peut piquer les yeux !

    RépondreSupprimer
  3. Cher Stan,
    un grand merci pour votre (ton ?) billet et tous vos compliments... J'en ai rougi derrière mon écran !
    Comme vous savez que je suis bavarde, voici sûrement un commentaire-fleuve... C'est parti !
    Pour l'ordinateur : comme je voudrais que vous ayez raison ! Je ne m'en sépare guère, hélas. Travail oblige, mais pas que : lui et moi semblons aussi indissociables que l'amour et la haine, prisonniers d'un éternel "Je t'aime moins non plus". Si je m'écoutais davantage, il aurait à plus d'une reprise fini par la fenêtre !

    Pour les sujets scabreux en diable, ah, mais j'ignore de quoi vous parlez ! Des douches dorées ? Des entraves de corde, jeux de mains jeux de vilains ? Des étreintes In Memoriam où j'ai laissé un peu de mon âme ?
    Je plaisante, bien sûr. N'empêche que voilà mon actuelle sagesse fouettée au sang. Malgré le rose à lèvre et les jupes aux genoux, probable, en effet, que je ne rentre jamais dans le rang...
    Votre billet m'a du coup donné envie de me replonger dans mes folles années. Ça pique un peu, parfois.
    Merci pour ce voyage et merci d'y inviter vos lecteurs.
    Un sourire en pensant au confit. Amitiés lointaines, Monsieur Stan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "scabreux en diable" pour le commun des mortels, sans doute, mais évidemment pas pour les lectrices assidues de ce blog et donc du/des vôtres...

      Sourire partagé renvoyé et qui appelle une suite, un jour, proche ou lointain, l'avenir le dira.

      "Je t'aime moi non plus", c'est scabreux aussi, hein... Qui a vu le film sait bien que tout ça est une histoire de sodomie pas simple à vivre, au point de se faire virer des hôtels, tant Jane gueule quand Joe Dallessandro (égérie de Warhol) l'encule. Une noix de KY et l’affaire aurait été réglée, mais l'éboueur veut y aller à sec...

      Je m'égare.

      Take care. (et utilisez du gel)

      Supprimer
  4. Petite rectif en passant : je suis sur canalblog et non overblog, mais surtout, cela fait au moins trois ans que je ne suis plus envahi par les pubs porno... Et je ne sais même pas pourquoi !...
    Mon bon souvenir à mademoiselle Chut !

    RépondreSupprimer
  5. Waldo, bon souvenir reçu, le mien en retour par un beau dimanche ensoleillé ! (La preuve que je n'habite pas en France, apparemment...)

    Stan : c'est drôle ce Je t'aime moi non plus, j'ai vu le film il y a un siècle et ne me souvenais plus de l'intrigue. Comme qui nos souvenirs, même oubliés, parlent à travers nous...
    Vous êtes prêt pour un dernier tango à Paris, je crois.
    Amitiés d'ici !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, pour peu que l'épicerie du coin soit ouverte, une demi-plaquette, et hop...

      Supprimer
  6. Je lisais Mademoiselle Chut. Je lirai Alda. C'est une écriture finement délicate.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Falb: Je vous en sais lectrice et je me demande même si ce n'est pas vous qui m'en avez parlé la première fois...

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS