21 novembre 2018

Éducation anglaise à plusieurs...

3407 - "Le regard de l'autre..."
 
Deux femmes à punir tour à tour et un pro-fesseur sévère ? Il semble que ce soit un fantasme récurrent pour certaines passionnées par le sujet.

J'ai rencontré il y a trois ans une dame de ma génération, fort accorte personne venue de province assister à un colloque dans son domaine professionnel et qui, aimant joindre l'utile à l'agréable, avait décidé de me rencontrer par le biais des Lunes Pourpres pour vivre un truc à base de fessées de groupe. Visiblement c'était son fantasme de base, quelque chose de récurrent dans la discussion démontrant de fait une réelle envie plutôt lancinante, à laquelle j'avoue que je n'avais pas assez pris garde, pensant naïvement qu'avant de passer au groupe, il était préférable de commencer par connaitre a minima sa complice...

Las, elle de son côté, et j'allais vite le piger vu ses dires, ne rêvait que de ça, des jeux de rôles genre collège avec scénario de pensionnat british et tout le toutim, copine témoin et attente frissonnante de sa fessée à venir, pendant que dans le même temps sa compagne d'infortune en prenait une sous ses yeux. Enfin ses oreilles si on l'imagine nez au mur, à juste attendre son tour et entendre claques et suppliques conventionnelles de l'autre demoiselle. Ou dame... Deux hommes, deux femmes, ou pourquoi pas un seul fesseur, mais un gars possédant des mains suffisamment solides pour claquer deux derrières demandeurs et impertinents à la file...

Madame en plus venait, juste avant de me retrouver, de s'exciter dans un café avec une autre sociétaire des Lunes qui lui avait vanté les mérites du fouet, de la cravache et de fessées devant comité d’initiés deux heures durant, avant de me retrouver pour dîner. Autant dire qu'elle était chaude comme une baraque à frites au moment de la rencontre en imaginant tout ce que je pouvais lui faire...

J'avoue que j'ai senti son désappointement de plus en plus évident en devinant au fil du repas que je n'en avais rien à foutr... euh bref, que je n'étais pas client.

J'avoue, c'est vrai, j'aime un tas de trucs, mais ce soir-là ce n'était pas (du tout) mon délire du moment et après deux fessées poliment (mais fermement, faut ce qu'il faut, hein !) administrées dans la chambre d'hôtel où elle m'avait demandé de monter au moment où je l'avais raccompagnée, (probablement pour me dédommager du restaurant, vu qu'elle s'était délibérément éclipsée aux toilettes dix minutes au moment de l'addition...) nous en sommes restés là !

Elle m'a - je dois reconnaître que ce n'est jamais simple à faire - téléphoné le lendemain pour me dire que "bon, j'étais un gars super, mais que hein... valait mieux qu'on en reste là, non ?" Ce qui au passage m'a fait pousser un ouf de soulagement qu'elle aurait presque pu entendre de sa province. Parce que putain, comment ça m'arrangeait bien qu'elle prenne les devants, vu que j'allais peu ou prou lui dire exactement la même chose. Elle l'a sorti en premier, parfait.

Mais je m'égare avec mes anecdotes...

Ce que j'adore dans la première image, c'est le regard trouble et disons-le carrément vicelard de la blonde qui attend son tour. Parce que la seconde photo montre bien que les deux y eurent droit...

Pile ce que voulait la dame évoquée plus haut. Parfois je me dis que ça aurait pu m'amuser, mais vu qu'à ce moment-là je cherchais davantage le grand amour, forcément on était un chouïa en décalage horaire sur le plan des fantaisies !
Images © ?

3 commentaires:

  1. Cher stan,
    Magnifiques photos. Merci
    Un concerto à 4.. .Voire plus. Un grand fantasme oui.
    Même si j'aime bien aussi avoir deux fesseurs pour moi seule... Voire plus, certains jours heureux.
    Quand au scenario scolaire.... Chacun ses envies... Et les envies evoluent.
    Mais je vous avoue que vous avez fait démarrer la petite machine à film.

    RépondreSupprimer
  2. et vous nous en voyez ravis..

    RépondreSupprimer
  3. magnifiques photos. A l'occasion, n'hésitez pas à aller voir mon blog : https://fessees-cuisantes.blogspot.com/

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS