22 septembre 2007

Pixie live from Vegas !

358 - Pixie est un amour...

Entre deux bonnes fessées et la peinture de sa nouvelle maison, là-bas aux States sur la côte Est, elle a pris gentiment le temps de me rédiger un long texte détaillant de façon précise ce qui se passe lors des fameuses soirées Shadow Lane comme celle de Las Vegas, qui a eu lieu il y a quelques jours, début septembre. Et elle ne nous cache rien de ce qui s'y passe...

À vrai dire et fonction de ce que j'ai lu, c'est au fond un salon professionnel un peu comme ceux du Livre auxquels je participe, fessées en plus... (en moins pour moi !)

Ce qui évidemment change tout. Mais pour le reste tout y est: stands, dédicaces et repas entre "professionnels de la profession", avec le public pas loin qui admire, regarde et achète...

"Hi Stan/E. Voici un résumé de ce qui s’est passé lors de la Convention Shadow Lane.

Je dois préciser que ce que je te raconte là n’est jamais que MON point de vue, basé sur MON expérience, et que je ne doute pas que certaines personnes puissent vivre ou voir la chose d’une façon totalement différente. Notamment sur ce qui se passe le samedi matin. Mais j’ai tenté de faire de mon mieux pour que tes lecteurs et toi ayez une vue d’ensemble du déroulement de l’événement...

Pour les détails, si tes lecteurs ou toi ont des questions, je me ferai un plaisir d’y répondre dans la mesure du possible, évidemment… J’espère que ça te conviendra.
Pixie"

Voilà. Des questions, vous en aurez peut-être à lui poser une fois que vous aurez lu... On les rédige dans les commentaires, je transmettrai.

Écoutons Pixie: "La fameuse Shadow Lane Party se tient une fois par an dans le Nevada fin août/début septembre, mais au vu du succès de cette édition, il se murmurait dans les couloirs qu’une seconde fête identique pourrait avoir lieu en février.

Les invités du métier viennent de partout des Etats-Unis, et les amateurs – y compris de l’étranger - affluent à Las Vegas, pour avoir la chance de rencontrer et s’amuser avec d'autres personnes partageant leur goût pour la fessée.

Bien que l’événement officiel proprement dit ne débute pas avant le vendredi, beaucoup de participants arrivent un jour ou deux avant et en profitent pour visiter la ville, apprécier les plaisirs offerts par les hôtels et les casinos… Ou rencontrer des amateurs pour commencer les réjouissances avec un peu d’avance sur les autres !


Il faut préciser que beaucoup de passionnés de fessées vivant éloignés les uns des autres, de tels événements constituent la seule possibilité pour eux de se rencontrer en vrai…

Parmi eux, on trouve des internautes qui ont développé des amitiés virtuelles au fil des mois sans se connaître autrement, et forcément il y a beaucoup d’excitation (et parfois de déception) au moment de se rencontrer, dans la vraie vie cette fois…
Des groupes se forment, autour de discussions passionnées sur le sujet, parfois prévues plusieurs semaines en amont par mail ou par courrier pour des jeux de fessée à l’hôtel même, dans la suite d’un ou plusieurs des participants. Évidemment, sans aller jusque là, ils peuvent aussi juste se réunir pour en parler ensemble autour d’un verre ou à l’occasion d’un repas…

Le vendredi, il y a de plus en plus de rencontres entre passionnés au fur et à mesure que les participants arrivent en ville, évidemment. Ils donnent libre cours à leur imaginaire et c’est assez débridé..

Mais l'événement principal du jour, et le coup d'envoi de la soirée Shadow Lane se passe le vendredi soir au cours d'une foire commerciale: les participants reçoivent des badges d’identification qui précisent non seulement le pseudo qu’ils se choisissent pour la circonstance, mais aussi s'ils sont "fesseurs", "fessés", "switchs" ou "simples spectateurs" uniquement.

Ce sont des signes de reconnaissance qui permettent d’un coup d’œil de savoir à qui on a affaire en identifiant rapidement qui désire recevoir (ou donner) une fessée, plutôt que de devoir constamment demander à chacun ce qu’il en est de ses goûts, avec pour conséquence des situations potentiellement embarrassantes.


Fabriquants, vendeurs et autres fournisseurs ont de petits stands avec tables et tréteaux dans la salle, proposant leurs articles regroupés sur les tables, comme dans n’importe quel salon professionnel. Les visiteurs se promènent dans les travées, pour y découvrir une multitude d’objets et de différents instruments à vendre : fouets, paddle, cravaches, martinets, cannes anglaises…

Naturellement le plus amusant pour les participants est de tester immédiatement (et au vu de tous) ces amusants jouets avant de décider d’acheter ou non la marchandise proposée.
Les paires de fesses qui en ont le plus besoin sont immédiatement mises à contribution, ce qui est non seulement rigolo pour ceux qui pratiquent la fessée, mais également un plaisir pour les spectateurs se tenant tout près.

La plupart des sites web ainsi que les producteurs de films de fessées louent des stands où ils proposent leurs dernières nouveautés en DVD, à des prix “salon“, donc préférentiels…

Et ce sont la plupart du temps les actrices qui jouent dans ces productions qui tiennent les stands, permettant au public de les voir en chair et en os, pour leur plus grand plaisir, forcément…

C’est une drôle d’ambiance: il arrive que l’on donne une fessée publique dans un endroit de la salle, tandis qu’à l’autre bout, amis du métier et nouvelles connaissances se retrouvent pour s’amuser dans une ambiance détendue sur le ton de la plaisanterie.

Beaucoup de participants saisissent l'occasion de causer avec des filles "spanking models" qu'ils ont seulement vues sur internet auparavant et n'hésitent pas à proposer naturellement leur services pour des jeux de fessées…
Tous ces instruments nouvellement achetés incitent à en user immédiatement, forcément. Mais il y a tant à voir et à faire qu’il est préférable de prendre son temps sans se précipiter, bref de prévoir entre participants des moments plus intimes en privé, pourquoi pas dans une des chambres de l’hôtel ?

Ce que l’on pourrait appeler "soirées privées" a lieu principalement la nuit suivant le salon, le vendredi ou après le dîner du samedi. Ces soirées sont organisées par des professionnels, des gens du métier, en général dans les suites qu’ils occupent dans l’hôtel même… C’est seulement sur invitation à la discrétion des hôtes, qui se réservent le choix des participants.

Il y a beaucoup de gens réunis pour discuter et vu de loin c’est une soirée normale: on y boit et on y mange comme dans n’importe quel cocktail. Excepté qu’à la différence de la plupart de ces soirées dites "vanilles", il y a souvent des invitées qui reçoivent la fessée dans divers coins de la salle !

Le samedi matin, deux événements considérés comme plutôt “officiels“, bien que d’éminents personnages de Shadow Lane comme Eve, Tony et Butch n’y prennent pas part.
Il s’agit du "Saturday Morning Sisterhood" et du "Bad Boyz Party". Le premier réservé aux fessées entre femmes, le second rassemblant les adeptes masculins uniquement. C’est l’occasion pour les participants de se rencontrer pour discuter fessées avec d’autres personnes ayant des goûts similaires…

Après un certain temps pour mettre tout le monde à l’aise, et à un signal donné, un certain nombre de fesseurs du sexe opposé fortement expérimentés (évidemment conviés par les organisateurs et souvent bien connus de notre petit monde d’initiés) entrent dans la salle. Les participants n'ont aucune idée avant la session de qui seront ces fesseurs, appelés fesseurs mystère, du coup.

Naturellement, pour justifier leur renommée, ces fameux fesseurs mystères sont là pour corriger les volontaires désireux de se retrouver en position sur leurs genoux… (Et au final, précisons que la plupart des gens présents sont TOUS volontaires !)
Des sessions plus privées et de petits rassemblements se produisent tout au long de la journée, mais l’événement suivant c’est la nuit du samedi, au cours de laquelle est prévu un dîner dansant.

À la différence du salon commercial de la veille qui est tout à fait à la bonne franquette et sans chichis, les participants se doivent cette fois d’être élégants pour la soirée. Tenue de soirée de rigueur. Robes longues pour les dames, cravate et costumes, voire smokings pour ces messieurs. Un disc-jockey est présent pour créer l‘ambiance et pour animer la soirée, incitant les invités à danser.

Le dîner se compose d'un merveilleux buffet, extrêmement appétissant suivi d’un autre de desserts étonnants.
Pas de fessées pendant cet événement car la soirée est plus centrée autour d’un dîner festif entre amis, de conversations plaisantes, et peut-être d’une danse ou deux. Les fessées sont remises à plus tard. Dans les suites des invités, après ce dîner de gala qui conclut la convention Shadow Lane.

Et un grand nombre d’amis de la profession restent le dimanche ou même un peu plus, dans la semaine suivante afin de continuer à s’amuser et profiter jusqu’au bout de leur séjour à Las Vegas…
Fessées et autres libertinage privés "vanille" continueront jusqu'à ce qu'il soit finalement temps pour chacun de retourner à la maison, à la routine habituelle, en commençant d’ores et déjà le compte à rebours…

... Jusqu'à la prochaine fois !"


Pixie était sur le stand Punished Brats face à son public, elle reste très discrète sur ses occupations mais merci à elle. La plupart des intervenants dont je parle de temps à autre étaient présent aussi et certains nous diront ce qui s'est passé pour eux.

Des détails pratiques, dans un second mail reçu entretemps:

"Je ne suis pas sûre du nombre exact de personnes qui étaient présentes, mais je l'estime à environ 400 personnes, dont une quarantaine de professionnels. Chaque participant paye sa part même s’il fait partie de notre industrie… Il fût un temps où les professionnels avaient l'habitude d'être défrayés et remboursés du prix des billets, mais ces dernières années Shadow Lane a cessé de le faire.

C’est un salon qui peut facilement revenir cher: le billet d’avion dépend d’où on vient, même si le prix est abordable aux USA… Mais si on ajoute l’entrée au salon, les repas et l’hôtel, le budget peut s’envoler assez vite…


Le prix pour la soirée seule est de 85 € ($120) par personne, et il y a également le coût des chambres d'hôtel (une chambre standard se paye 42 € ($60) pour la nuit du jeudi et du dimanche, mais 85 € ($120) pour les nuits de vendredi et samedi. Une junior-suite coûte 280 € ($399) le jeudi et le dimanche et 350 € le vendredi et le samedi… Et ça peut aller encore plus haut pour une senior-suite... (autour de 420 €)

Pour la plupart, les gens qui viennent dans ces soirées sont très agréables et amicaux. J'ai beaucoup de plaisir à rencontrer des personnes avec qui j’ai eu la chance de correspondre par email, et qui ne me connaissent que par l’intermédiaire de mon blog. Tout comme je trouve sympa de voir face à face notre public venir sur le stand nous parler du site et de nos films…

On discute et après un peu de bavardage, si c’est gentiment demandé, j’accepte avec plaisir quelques minutes de jeu de fessée (mais vêtue et par dessus la culotte, jamais fesses nues, ce n’est pas autorisé dans la salle) après m’être assurée que le demandeur est sain d’esprit, sns la bave aux lèvres… Normal quoi !


Bien entendu, comme dans toute manifestation publique, on ne peut jamais être sûr de rien, et il peut y avoir quelques personnes déplaisantes. Certains ont le regard fixe ou ont l’air un peu inquiétants. D'autres, pensant que les filles qui jouent dans ces films sont prêtes à n’importe quoi, sont irrespectueux, parfois vulgaires, et dépassent les bornes.

Je ne ressens pas le besoin d’avoir un garde du corps, mais je préfère ne pas être seule sur le stand lors de tels événements. Je précise toutefois que si quelqu’un s’avère importun et dépasse les limites de la bienséance par son attitude agressive, il est discrètement - mais fermement - prié de partir par les membres du service d’ordre. Notre sécurité est une chose prise très au sérieux par les gens de Shadow Lane, notamment par Eve et Tony

Honnêtement, je suis une fille plutôt timide, tu le sais. Mais j’adore quand les gens viennent parler avec moi de mon travail et me poser des questions sur les films. C’est super de mettre un visage sur des personnes avec qui je communique par emails et j’aime bien rencontrer des gens nouveaux… Quand j’y pense, c’est fou le nombre de gens que j’ai étreints et embrassés ce vendredi-là…"

Pixie...

Étonnante fête "décadente" dont on doit bien avoir le pendant en Europe, avec les salons de style Erotica par exemple.

Mais il ne s'agit pas de fessées dans ce cas...

5 commentaires:

  1. J'ai bien aimé lire ce reportage; cela me donne l'impression que finalement les américains ne sont pas tous 'mauvais'...lol!
    Après 'Batimat' allez à 'Batifesses'...
    Et je donnerais 10 centimes pour voir la tête de ses femmes et de ses hommes pratiquants de la fessée en 'tenue de soirée' à l'"american way of life"! Cela doit valoir son pesant de centimes....

    RépondreSupprimer
  2. Sympa comme idée, et puis on fait des rencontres pour en organiser d'autres en privée entre adultes consentant(e)s... Ciao Stan !

    RépondreSupprimer
  3. Great post and those are wonderful photos. Would love to attend a red-bottomed party like that someday......

    :-))

    Dave

    RépondreSupprimer
  4. Petite main chaude24/9/07 01:36

    Didn't you go to Shadow Lane this year, Dave? :)

    Les deux autres filles avec Pixie sur les photos sont Chloé Élise et Beverly Bacci, des spanking models elles aussi.

    RépondreSupprimer
  5. 2007, déjà, mais je suppose que ça n'a pas changé quand au déroulement de ce genre de Convention...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS