20 octobre 2007

Rutger n'a pas de vase ou quoi ?

392 - Et la fessée dans "Turkish delight", vous la connaissiez ?

Dix ans avant son "Basic Instinct", Paul Verhoeven scandalisait déjà par son cinéma osé où le libertinage et la crudité de notre sexualité étaient montrés sans ambages.

Il est ensuite allé s'enferrer à Hollywood où la plupart de ses dérives et de ses excès ont été canalisés par le formatage du cinéma US...

Reste quelques perles qui ont échappées à la moulinette... Et de temps en temps de petits détails "pervers" glissés par le génial Hollandais. Comme cette rose glissée dans la raie des fesses de la demoiselle avant la fessée...

Sacré Paulo...

15/12/2012: Grâce à Lecorre qui en cause ce jour, je vous recommande de lire le livre d'où est tiré le film...

PS: À souligner qu’en France on connaît le réalisateur néerlandais pour ses blockbusters hollywoodiens, "Total Recall", "Basic Instinct", "Showgirl", "Hollow man" ou encore le formidable "Starship Troopers". Mais peu de gens ont entendu parler de "Turkish Delight", son second long-métrage, pourtant nominé en 1974 pour l'Oscar du Meilleur film étranger. Excusez du peu… (Depuis, usé par les Américains et leurs contraintes réductrices, Verhoeven est revenu en Europe pour y poursuivre sa carrière)

Dans ce film de 73, on suit la relation tumultueuse entre Erik, sculpteur batave tourmenté interprété par Rutger Hauer (qu’on reverra dans "la chair et le sang" du même Verhoeven) et sa jeune maîtresse Olga.

Qualifié lors de sa sortie de "Love Story trash", ou encore de "Dernier Tango à Amsterdam", ce film ovni explore la vie sentimentale et sexuelle des deux amants, prêts à tout pour vivre jusqu'au bout leur histoire d'amour passionnelle, tragique et forcément intemporelle ...


6 commentaires:

  1. Le p'tit Jean-Jacques22/10/07 13:08

    Stan, quel savoir! Et quel instinct! Quel talent pour dénicher ces perles!

    Il fallait le savoir que ce réalisateur néerlandais était un cinéaste éclairé et aux conceptions bien affirmées avant qu'il ne soit happé par la machinerie de production USA.

    Nominé à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1974,ce film "Tukish delight":mais c'est François Truffaut qui obtint au final la récompense avec" La Nuit américaine".(source Wikipédia) (le titre? le jury américain?...allez savoir..en principe "nuit américaine = couleurs spéciales et très denses d'une nuit bleutée )

    Si au final le Jury lui a préféré TRUFFAUT, c'est quand même au crédit du réalisateur que d'avoir été en balance avec celui des "400 coups"!

    "Les 400 coups"...chef -d'oeuvre sur l 'enfance! Sans scène de fessée mais on y dénonce le sadisme de certains éducateurs, ou soi-disant éducateurs, en maison de redressement ,ou de correction, on employait cette appellation dans le langage courant ;bien vu, bon sens du parler populaire; mais officiellement, et la caméra pointe son nez vers la belle enseigne ,un "centre d'observation des mineurs".

    "La droite ou la gauche?"Une magistrale gifle, en pleine figure administrée au jeune Antoine qui osé entamer son quignon de pain un peu avant que le repas ne commence!

    Ah! Au chapitre récompenses: En 1999, le film "TURKISH DELIGHT" reçut le Golden Calf au titre de Meilleur film néerlandais du Siècle lors du Nederlands Film Festival.(Wikipédia).Soit 22 après sa sortie, donc il avait gardé sa notoriété, considéré comme un classique!

    À voir! Pour un cinéphile fessophile, quel régal!

    On pourra apprécier le fessée qui SURGIT dans le film, comme elle SURGIT dans notre vie, vie d'enfance, par exemple, voir votre article plus récent, vos "troubles vécus " relatés le 20 octobre.

    Un film entier consacré à la fessée? C'est sans surprise..."la fessée ou les souvenirs de Léon, maître fesseur". Il a été évoqué ici, ce nanar dont le titre a déjà tout dévoilé.

    Je m'imagine en 73(j'avais 17 ans) allant voir "Turkish delight!" Avec mon amie de l'époque qui était, selon bien des indices, branchée fessée ,mais nous ne sommes jamais passés à l'acte; hormis quelques claques par dessus les vêtements, dans un sens ou dans l'autre.

    JAMAIS je ne l'aurais emmenée voir "maître Léon, les souvenirs d'un fesseur". Et elle n'aurait pas accepté, de toutes façons, et m'aurait déconsidéré.

    Mais CINEPHILES que nous étions, ouvertement, nous serions allés voir « TURKISH DELIGHT ». Je ne me souviens pas hélas qu'il fût proposé sur les écrans français de province. Et les FESSOPHILES qui ne demandaient qu'un déclic pour s'assumer seraient ,qui sait, passés à l'action?

    Un magistral film ,et une belle fessée !Ou l'inverse! Car dans "Maître Léon " on assiste à de belles et magistrales fessées mais on ne peut pas s'enthousiasmer du FILM lui-même!

    Les "monomaniaques" de la fessée ,et vous annoncez clairement que vous vous en démarquez, regretteront que celle de « Turkish Delight » ne soit pas assez prolongée...10 à 12 claques, pas plus, en comptant les premières en position debout..ils se rabattront sur les copieuses et parfois indigestes fessées visibles sur DAILYMOTION, où les postérieurs rougissent sous le feu de dizaines voire de centaines de claques, on s'approche dans certaines scènes de fessée des "400 coups"! Peut-être même qu'on les dépasse!

    Mais la QUALITE de la fessée de "Turkish delight" se passe bien de la quantité!

    La ROSE! Qui y eût pensé?

    Une poésie immense !

    Et...côté pratique...j'espère un jour déculotter et fesser une amie avec qui je n'ai jamais eu de relations sexuelles et que je n'ai jamais vue nue.

    Elle a récemment dérobé du maïs dans un champ , malgré mes menaces...mais je ne les ai pas mises à exécution.

    je voudrais lui épargner à l 'occasion de la fessée de trop en dévoiler ...les fesses ,oui, les organes et orifices plus intimes, non..une sorte de respect et de charme...j'envisageais la culotte chiffonnée et placée à l'endroit adéquat, ce qui exclut de la baisser simplement, et reste trop pragmatique.

    Cette ultime protection végétale , je n'y avais pas songé!

    Et on a le choix: feuilles de châtaigner...fougères...

    Pour la ROSE et le film "Turkish delight", on espère que la Reine des fleurs avait été démunie de ses épines!

    Eh! MITTERRAND! Le tout jeune, en 1973,Parti Socialiste! Le slogan "la Rose au poing!" Tonton avait-il vu ce film? A-t-il fantasmé , lors de sa prise de fonctions, quelques années plus tard, en déposant une rose sur la tombe de Jaurès?



    A propos de film j'ai entrepris des recherches sur "trains sous étroite surveillance", film tchèque de 1965 et qui nous présente une autre fessée bien originale...et ce film a lui aussi obtenu de belles récompenses, pour ses qualités d'ensemble.

    FESSEE Et 7ème ART font décidément bon ménage...l'ART! Pas les percutantes démonstrations sur le mode "en veux-tu en voilà"...dont je m' accommode aussi, ne soyons pas hypocrites! Mais je me régale de "Turkish delight" et autres "Trains sous étroite surveillance"; pour le premier, que je ne connaissais pas, MERCI et BRAVO!

    RépondreSupprimer
  2. Il se trouve que je suis cinéphile. Et que j'écris. Et que je dessine aussi, mais c'est une autre histoire...

    Pour en revenir au sujet, je n'aime guère les 400 coups, Truffaut m'ennuie et ce qu'il raconte ne me touche pas tellement.

    Pour Verhoeven, il y a longtemps que je connais le cinéaste, et que je sais ce qu'il a fait. Ses interviews au fil des années en témoignent et j'ai toujours ressenti une sensualité et une "perversion" proche de moi dans ses oeuvres... Y compris les plus hollywoodiennes où il parvient toujours à glisser de petites allusions assez perceptibles.

    Je n'aurais pas emmené non plus une copine voir le film de Tranbaree, qui était classé X et donc parmi les films pornos. D'autant que même si cet homme a aussi réalisé de "vrais" films, comme "l'affaire Dominici" en 73, on ne peut pas dire que c'était un réalisateur particulièrement hors pair...

    RépondreSupprimer
  3. le p'tit Jean-Jacques22/10/07 13:21

    Plusieurs essais pour réinitialiser mon mot de passe! Rien à faire! "lep'titjean-jacques" renonce à déposer son commentaire sur "TURKISH DELIGTH" mais vous fait confiance pour le faire à sa place! Désolé...

    En reprenant tout à zéro, j'ai aussi modifié mon pseudo, peut-être que pseudo et mot de passe ne veulent plus l'un de l'autre!

    "le p'titjean-jacques" = vous l'aurez compris allusion à Jean -Jacques ROUSSEAU et ses confessions livre 1 chapitre 3 "la fessée de Mlle Lambercier".

    ... Et aussi à la pièce "le Père Noël est une ordure", la PIÈCE, pas le film. ("Le p’tit con de Jean-Jacques " c'est le TRAVELO! Non, je ne suis pas travelo...je précise...mais la situation m'amuse!)

    Dans la pièce, donc ,le TRAVELO s'appelle Jean-Jacques et il est en fait l'ancien mari de Thérèse. ZEZETTE, ZEZETTE épouse X, cousine de Thérèse, finit par faire le rapprochement! Sans comprendre tout!

    - Plus ça va plus je trouve que vous ressemblez au p'tit con de Jean-Jacques!

    - Mais puisque c'est moi!

    - C'est vous, le p'tit con de Jean-Jacques ?

    - NON! Jean-Jacques! Le p'tit Jean-Jacques !

    On aurait pu arriver à "le p'tit Jean-Jacques Toucourt"mais non... On rencontrera dans une autre oeuvre culte "Juste Leblanc!" "Il n'a pas de prénom? "
    Les transformations de mon pseudo, volontaires ou non, ont peut-être perturbé la machine: tiret ou non...ajout de "con" etc.

    J'aimais bien la situation qui avait bien fonctionné un certain temps: j'ouvrais la page « commentaires », et elle se présentait avec mon PSEUDO déjà indiqué et on ne me demandait plus d mot de passe.

    Cela va s'arranger? N'est-ce pas?

    RépondreSupprimer
  4. Pour le côté technique et les soucis de pseudos, je ne sais pas... C'est pourtant ouvert à tous et ne devrait pas poser de problèmes.
    Pour "Trains sous étroite surveillance", je vais me renseigner...
    Et merci pour le Sardax, qui ne va pas tarder à illustrer un post, je le sens bien...

    RépondreSupprimer
  5. Et grâce à Chross, pour une séquence "nostalgie"... 40 ans plus tard.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS