28 novembre 2007

Fantasme manga.

426 - Après la photo, la moto et l'automobile, tout ceci copié sur l'Occident avant d'être amélioré puis dépassé, les Japonais ont envahi le monde de la BD, où les ventes de Mangas sont en ascension permanente et représentent désormais plus de 60% des ventes.

La France est même le pays second consommateur au monde de ces milliers de pages faites à la chaîne par des studios pour remplir les rayons des libraires, poule aux oeufs d'or des éditeurs européens qui ont tous un département manga florissant.

Car c'est le principe, qui que vous soyez, une histoire vous concerne forcément. Chaque lecteur peut trouver en cherchant un peu un manga qui lui corresponde. Vrai qu'il y en a pour tous les goûts.

Rien d'étonnant donc à ce qu'on retrouve aussi dans l'érotisme dessiné au rayon adulte les petites écolières qui font tant fantasmer là-bas. L'uniforme, les socquettes blanches et les petites jupettes, c'est pas mon truc, mais c'est visiblement très couru.

J'ai déjà parlé des dessins d'Erika, mais beaucoup d'autres dessinateurs de l'archipel se sont spécialisés dans les illustrations de fessée, comme ce "John Moore", qui en dépit de ce nom fleurant l'occidental doit vivre et dessiner du côté de Tokyo... Chez lui aussi, les filles pleurent, supplient, mais sont inexorablement punies, avec la détermination dans l'oeil du bourreau. D'intéressants dessins monochromes .

D'autres en couleurs, ici...

On y retrouve le jusqu'au-boutisme et le sens de la discipline poussés à l'état pur comme dans les petits films de Cutie Spankee où l'on voit de jeunes Japonaises désobéissantes et penaudes se déculotter devant des femmes inflexibles au regard noir qui les punissent ensuite avec vigueur et application.

Que se soit dans des saynètes à l'école, ou dans le cadre de discipline domestique, c'est plutôt... "exotique", mais distant et fort peu latin, il manque quand même une dimension de trouble évidente.

Là, en regardant ces images souvent très bien dessinées, on sent que tout cela est excessivement formaté, bien dans la continuité éducative et suivant sans s'en écarter la ligne de l'endoctrinement que l'on trouve parfois en Asie dans le comportement général de la société... Appliqué à la fessée, ça donne ça...

"Des fourmis", disait Cresson ?
Alors la fourmi est fesseuse et ce n'est pas là son moindre défaut !

1 commentaire:

  1. Excellent manga/anime. Also, I highly suggest checking out the work of Kami Tora.

    :-)

    Cheers,
    Dave
    "The Cherry Red Report"

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS